Trip mai 2018 - du 5 au 13 - Fuerteventura, Corralejo

Trips et voyages

Modérateurs : boZZo, stef

Avatar de l’utilisateur
balboxl
Messages : 3114
Inscription : ven. 30 août 2013 18:59
Localisation : Toulouse

Re: Trip mai 2018 - du 5 au 13 - Fuerteventura, Corralejo

Message par balboxl » mar. 15 mai 2018 22:20

Allez on ouvre le feu 8-)
En un mot, Hénorme, ça a ridé tous les jours pour tous les deux, et avec de belles conditions. Je vais essayer de faire ça spot par spot, groupes de jours par groupes de jours, car on a fait glisser nos spots en suivant la lente bascule de vent. On a eu quasi exactement les prév postées plus haut, c'est donc monté en puissance au fur et à mesure.

Après les quelques aventures habituelles sur la route (saute mouton dans les alpes pour que je rejoigne Giarmo, et une petite glisse avec sa gazoutière en sortant de l'autoroute à Barcelone), on attaque le trip par la séance habituelle d'enregistrement des boardbag.
Ça passe crème, celui de Giarmo pesé à 23 kg (pour 20 autorisés), le mien à 15 (pour 20.5 réel) car reposant à peine sur le tapis, l’hôtesse Ryanair n'en avait rien a carrer. Et comme ça a été la même au retour (celui de Giarmo et le mien pesés à 15 kg reposant de manière évidente sur la partie fixe), je vais sortir la phrase qui aura été ma marotte tout ce trip : 'tain j'aurais dû prendre ma 6!

Petit vol de 2h entourés de fanboys foune montpellierains (casquette manera, t-shirt fone, short fone, sac fone...)
-"té je fais 80 kg, j'ai pris 9 et 6, et vous?"
-"bah, je fais 58, j'ai pris 15,11 et une board de light. Et le collègue a sa 21... bonne chance mec :mrgreen: "

La suite se passe moins bien, gros coup de gueule contre le loueur de caisse Orlando. Ces bâtards font de l'escroquerie à la vente forcée. L'option "payer tout le plein, et pouvoir rendre la voiture vide" est imposée d'office.
Et ils te forcent à prendre l'assurance, sous prétexte qu'ils ne peuvent prendre une caution sur ta carte, car celle-ci est une carte de débit (carte bleue classique française, si si vous regarderez, vous avez marqué "debit" sur les votres) et non une carte de crédit. Bref, 170e dans le luc. Et un berlingo de PSA de m*rde à la place de mon kangoo fuerteventuresque.
Le berlingo ne tient pas la comparaison face au kangoo, moins d'espace vitré, un antipatinage ultra intrusif empêchant de passer la puissance et de mettre plein gazs pour se tenir à la corde en virages sur piste, le tout monté sur chamallow qui empêchent tout appel / contre-appel pour s'inscrire en courbe. Bref, ne passez surtout pas par Orlando. Sinon, les Fuerteventurien sont charmants, ça aura été le seul impair.

1er, 2nd et 3ème jour : NW : El Cotillo et la bassine

Le vent étant NW en début de semaine, bah on va... au NW

Le spot vu depuis El Cotillo, on était sur les 2 dernières plages à droite, avant la falaise.
IMG_20180506_161138.jpg
Garés en haut de la pente, effet classique "y a gavé d'air, té j'y vais en 11!"
On s'y colle avec Giarmo, je pars en kooka + so² 11. En fait il y a pas grand chose, genre 12 nds, et un bon mètre 50 de période assez courte, le tout on-side-on. Je passe sans sushi, ride une bonne demi heure, le temps pour Giarmo de préparer la soFR 11 ;) . Je le vois décoller, détourne les yeux au meilleur moment (je devais être occupé avec une croqueuse de fesses), et voit la FR partir au bain. Y a un sacré jus mais il s'en tire, il racontera mieux que moi. Le vent baisse, je commence à être limite, et Giarmo, qui a lâché l'éponge (enfin, sa FR a bien épongé tout de même!) me ramène ma blackwings nugget, ci-après dénommé patata.
Rapport à ce qu'elle ressemble à une potato, s'appelle nugget, mais n'est pas si fine que ça. Pour moi, c'est un mini stand-up sur lequel je monte, relance l'aile sans couler, commence à avancer pépère, puis peux appuyer sur le rail, faire sortir 2 des 4 pelles à tarte, et passer la seconde. Y a pas par contre de 3ème, 4ème, 5ème...
Vu les conditions, 9-10 nds et 1m50 bien vertical, on-side-on, j'ai clairement pas le niveau et en strapless, je manque cruellement de la capacité d'improvisation qui me permettrait de compenser ma lecture de vagues digne de Gilbert Montagné.
En plus, les piou-piou vont à l'eau, toutes alignées, ça va blinder le spot.
IMG_20180508_111418.jpg
Hé oui, toutes 8-) . On s'est calé par hasard sur le spot des 2 écoles féminines, du coup on y reviendra les autres jours

Les photos ont été prises le 3ème jour, mais on a eu à peu près les mêmes conditions, avec quelques nœuds de plus au fur et à mesure.
IMG_20180508_140305.jpg
J'y retourne donc en magik 15 et kooka, puis ça continue à baisser, et patata.
Y a du monde à l'eau (en surf; 0 kite), Giarmo n'en profite pas, ça baisse à 7-8 nds et j'ai pas le niveau pour des vagues de cette taille en strapless, caisson de race de 15 en quasi plein ON.

On va donc à la bassine, la marée est montée.
IMG_20180506_163429.jpg


C'est une anfractuosité bien flat, le long de la piste que j'appelle "North Shore :cool: ", entre le phare et Corralejo, on en devine un bout en arrière plan de la photo précédente, que j'ai surtout inséré car je la trouvais jolie.
Les ailerons passent, ça nous permet de sortir zone, s3 21, so2 15, kooka et patata. Bon moi j'ai trouvé une vraie différence en light entre mon kooka et cette board, Giarmo a pas aimé, on classerait comme ça, de la meilleur plage basse à la moins bonne :
Giarmo : zone > patata (et sûrement > kooka)
Moi : patata >> kooka > zone

Y doit y avoir moyen de faire du freestyle strapless sur une micro vague de 20 cm qui y déroule avec le level qui va bien, sinon c'est tondage de gazon en directionelle et frimstaïle en TT.

Le 2ème jour, on se fera à nouveau El Cotillo, je sais plus trop si je n'y suis pas allé tout seul, puis flag beach l'aprèm, et pareil le 3ème jour.

Quelques photos du matin du 3ème jour, quelques grains, parfois chou-toilé, parfois bien ++ en so² 15, kooka et patata, 2 mètres de vagues :
IMG_20180508_111514.jpg
seul à l'eau. Giarmo a laissé sa part au chien au vu des grains
IMG_20180508_111617.jpg
En zoomant bien, je crois que je suis en train de manger en strapless
IMG_20180508_111834.jpg
Side-on et une douzaine de nœuds ce jour-là, facile pour magik sonik

Je crois que celle-là je suis resté dessus jusqu'à passer entre les rochers, de toute manière j'avais pas bien le choix une fois engagé
IMG_20180508_133924.jpg
je me suis rarement attaqué à plus petit que moi :cool:

Je me suis ensuite décalé sur la dernière plage. Plus de possibilité de se récupérer (pas d'autre plage sous le vent, que de la falaise), mais moins de monde, grosse bassine de flat pour se lancer, et vagues plus grosses, déroulant sur plus long.
IMG_20180508_133953.jpg
Mais si, ça va passer. Celle d'en face, c'est dans la tête.

Tiens, en parlant de flat, faut tout de même pas oublier ses fondamentaux (et mettre la misère au boudin 11 qui est en train de faire son biathlon)
IMG_20180508_135005.jpg
"Upside down" comme le chante Diana Ross, "I said upside down you're turning me"
Dernière modification par balboxl le mar. 15 mai 2018 23:13, modifié 6 fois.
60kg-FS So² 15+11+6, Gx HydraV6 7
TT Kookaboora, surf Blackwings nugget 5', Snow Nobile Remi Meum 148, Mtb MBS 90
PL arc840, North fabio13 modifiée monopeau

Avatar de l’utilisateur
balboxl
Messages : 3114
Inscription : ven. 30 août 2013 18:59
Localisation : Toulouse

Re: Trip mai 2018 - du 5 au 13 - Fuerteventura, Corralejo

Message par balboxl » mar. 15 mai 2018 22:30

Une dernière pour la route :
IMG_20180508_135141.jpg
Bref, quelques beaux El Cotillo, pas aussi fameux que celui d'octobre dernier avec Bisoc, mais sympas. J'ai l'impression que sur ce spot, il faut beaucoup de puissance et laisser le cerveau dans la voiture sur la falaise, pour passer les bonnes vagues bien verticales, de période bien courte, tout en finesse...
C'est ironique hein, j'y allais bien bourrin, pour garder de la vitesse je cherchais à sauter le moins possible, donc je m'en suis fait claquer sur le croupion (board montée, cul en bas) un paquet. En plus stylé, j'aimais bien les passer en saut aile basse, avec railey au ras de la lèvre, avec la board qui redescend ensuite, ça permet direct d'aller re-chercher le crantage et la vitesse pour la prochaine. Et de perdre très peu de vitesse car le bassin, donc le centre de gravité, monte très peu pendant ce move. Bon par contre, en strapless.... :lol:

Ah, et aussi, notre appart' était pas génial, mais bien situé, pas trop loin du port, plein de bars et la grosse rue à boutiques (que j'appelais "le strip", petit côté las vegas) à proximité, et le réparator juste en bas :lol:
IMG_20180509_085309.jpg
60kg-FS So² 15+11+6, Gx HydraV6 7
TT Kookaboora, surf Blackwings nugget 5', Snow Nobile Remi Meum 148, Mtb MBS 90
PL arc840, North fabio13 modifiée monopeau

Avatar de l’utilisateur
giarmoleol
Messages : 818
Inscription : ven. 5 juil. 2013 08:04
Localisation : Le Jaï / Le cavaou - Almanarre / Ayguade

Re: Trip mai 2018 - du 5 au 13 - Fuerteventura, Corralejo

Message par giarmoleol » mer. 16 mai 2018 00:07

A El Cotillo, j'ai surtout ridé mon matelas gonflable (à caissons, hein fô pas que déconner non plus, un truc où tu présente les entrées d'air au vent et qui se gonfle tout seul).

Le premier jour, je sens de l'air qui me parait compatible avec la 11, malgré les vagues parfaitement perpendiculaires au vent et bien raides. Ca tombe bien je ne m'imagine pas partir dans des vagues avec la grosse Bertha qui tourne à peu près aussi court qu'un SNLE en panne de gouvernail. Sauf que... bein, en fait... en bas de la falaise restait plus grand chose.
Je décolle, je me mets à l'eau depuis la plage qui doit faire une longueur de ligne avec des gros cailloux en lave bien acérés aux 2 bouts. Je passe quelques mousses en travaillant la 11 comme un stakhanoviste, j'arrive, presque, à passer la pointe rocheuse. Une vague plus grosse que les autres me ralentit (facile chuis en manque de puissance). La vague suivante, la plus verticale de la série, plus haute que moi, ne me laisse pas le temps de relancer l'aille et profite que je sois à l'arrêt pour me péter sur la gueule et me projeter vers mon aile => dévente => plouf la sonic à l'eau devant les rocher. j'arrive a redécoller en vitesse avant que l'aile ne se retrouve sur les rochers et je rentre en nage tractée. Je refais une seconde tentative, mais je perds le planning au passage des vagues creuses par manque de puissance. Je lâche l'affaire avant de casser du matos.

A la haute, je sors la 21 dans le flat de la bassine et teste la patata (le nugget qui ressemble à une sweet potato et qui était dans une housse Gong à matata). C'est qui le con qui m'a mis des sacs plastiques dans les ailerons ? Comment on enlève le frein à main sur cet engin ? Je faisais le waterstart très facilement, mais une fois sur la board, je n'arrivais pas à caler le 21 faute d'arriver à faire accélérer la board, pourtant j'ai l'habitude de mettre les boards à plat et les laisser prendre de la vitesse. Avec la zone s'était le contraire, kiteloop presque obligatoire pour arriver à me lever sur la board, par conte une fois debout la vitesse obtenue permettait de caler l'aile facilement.
Malgré sa largeur j'ai trouvé la patata assez exigeante pour le changement de pied au gybe, j'en ai pas passés beaucoup, je tombais souvent devant la board, ou parfois elle profitais de mon saut de cabri pour abattre toute seule pendant le changement de pied et une seul pied retombait dessus => plouf

Le second jour, encore moins de vent que la veille, Balboxl part en 15 direct, je ne tente même pas en 11, et hors de question de m'y mettre en 38 tonnes sans direction assistée. L'aprèm belle session à Flag beach, side-off au départ mais on est rapidement partis au vent chercher les vagues dans la baie de Coralejo, environ 2 nautiques au vent de la plage de départ, mais ça c'est une autre histoire. A vous les studios pour le rapport sur Flag Beach et Coralejo...
FS Speed III 21, Sonic FR 11, Speed IV 8 - Foil Gong Hellvator, JBK Speed Crossing, Spleene Zone
Dans la naphtaline au fond du garage : Cabrinha Crossbow 13

bisoc
Messages : 1467
Inscription : lun. 20 août 2012 16:04

Re: Trip mai 2018 - du 5 au 13 - Fuerteventura, Corralejo

Message par bisoc » mer. 16 mai 2018 07:02

Faudrait que je finisse la video ....
Sonic 18, Pulsion light 15, Compi 11, Wave SST 8/6/4 , Rally 4, HB 5'7/6'1, ketos foil

Avatar de l’utilisateur
balboxl
Messages : 3114
Inscription : ven. 30 août 2013 18:59
Localisation : Toulouse

Re: Trip mai 2018 - du 5 au 13 - Fuerteventura, Corralejo

Message par balboxl » mer. 16 mai 2018 22:12

Oui Bisoc!

Jour 2,3,4 : flag beach
Les aprem des J2,J3, et toute la journée du J4 il me semble, on allait sur flag beach, histoire que Giarmo puisse ride aussi :P
Je déconne, moi aussi de temps en temps, je sentais qu'à rider à El Cotillo avec 8-10 nds et deux bons mètres de vagues qui pètent assez proches de caillasse et falaise, j'allais finir par m'y foutre.

Donc flag beach, dit flat bitch. Juste à l'Est de Corralejo, le gros spot de kite.
IMG_20180507_185806.jpg
Pas si facile que ça, souvent side-off (cette fois-ci du vrai, pas comme le side voir side-side-off avec Bisoc), et quand ça passe side-on c'est perturbé par l'île de Lobos. Pas mal de kiter, et une petite houle qui rajoute 30 cm d'eau quand elle passe sur le platier.
Par side-off y a du bon flat pour se la péter au ras de la plage, mais aussi de bonnes têtes de roche pour se péter tout court. Et par vent léger, c'est la seule fois du trip ou j'ai foutu l'aile à l'eau, la 15, sur un beau basculement de fenêtre, dans 8 nds pendant que je tapais la causette.

Avec le Giarmo qui tire des grands bord jusqu'à l'île de Lobos, on s'est vite extraits du troupeau, et on est partis bien upwind.
corralejo.jpg
En une après-midi, on s'est faits 2 fois cet upwind + quelques dizaines de vagues...

Au lieu de faire du point de croix, en chemin l'on rencontre (la rirette, la rirette) quelques grosses, et belles séries.

Le spot de Punta Prieta en question, un jour où il n'y avait pas de vagues :
IMG_20180510_104533.jpg
L'emplacement de ma future maison (à monter en kit avec le tas de caillasses au centre)

Sur cette pointe, il y avait de grandes lignes, de plusieurs centaines de mètres, qui commençaient à devenir verticales à peut-être 400 mètres de la pointe dans les plus grosses séries, de 3 mètres faciles. Cette grosse houle verticale se propageait donc sur des centaines de mètres, mais sans casser, parfois juste la crête qui écume, suffit alors d’accepter la vitesse, aller chercher le dernier mètre en bas qui n'est pas écumé, et lâcher les gazs pour aller chercher une section intacte plus loin. Elles perdaient progressivement leur énergie, pour se transformer en 50 cm - 1 mètre de mousse à quelques dizaines de mètres du platier, très facile alors de s'échapper, de repasser par dessus etc... Avec pas mal de période, donc 50-100 mètres entre deux. C'est vraiment un spot à SUP, d'ailleurs c'est là qu'on avait fait nos meilleurs sessions de SUP avec Bisoc. Le vent était presque ON par rapport à ces vagues, ça se surfait un peu dans les deux directions,suivant comment tu étais toilé, et si tu voulais surfer lentement, ou rapidement.
J'étais tout seul la plupart du temps (trop au vent pour que les boudins nous rejoignent :mrgreen: ), à patrouiller 500 m au large en formation de sonic avec Giarmo, à attendre la seconde ou troisième de la série, celle qui va dérouler alors que le dessus de la précédente a moussé et bien lissé le passage 8-) . Les conditions sont alors au top, petite prise de vitesse en capant sonic basse, puis abattée quand la vague arrive sur toi, avec ordre à la sonic de remonter. L'abattée lui diminue la tension et la coupe dans son élan, elle est alors bien placée pour drifter, tu peux donc faire ton premier bottom pépère, puis enchaînner le roller...
Je m'en suis pris plein des comme ça, parfois une dizaine de virages sur les meilleures, celles qui faisaient le double de ma taille au large.

Quand Giarmo a réussi à passer la pointe de flag beach et m'a rejoint après un immense bord jusqu'à Lobos, j'étais au peak, à quelques centaines de mètres au vent de la pointe, j'ai vu une bonne grosse série arriver, je me suis dit "il a le sens du timing le garçon, ça faisait un moment que c'était calme, il va arriver pile poil pour s'en caler une bien grosse"... Comme on était pas mal au large, Giarmo ne se doutait de rien :mrgreen: et n'avait pas vu la série :lol: , il me regardait juste, sûrement pour taper la causette au croisement, je l'encourage à choper la série, il pige pas le signe, et là il voit le truc qui lui arrive dessus :shock: hé beh ça trace une sonic, barre au ventre :lol:
Il taille upwind ensuite et je le suit, petite tentative de se mettre des tirs derrière la digue du port (trop haute, avec ses 15 mètres elle coupe trop le vent), puis on remontera jusqu'à la pointe au vent du port. 4 km d'upwind, les vagues sont plutôt moins bonne qu'à la pointe, j'en prends une dizaine puis on rentre avec Laurent.
Petits runs à tracer comme un débile au retour à l'abattée, kooka à plat, sonic à sa finesse maxi, dans un vent qui a dû se lever à 20 nds, ça va super vite, et fatalement il y a toujours un moment ou tu te déconcentres, dans du long clapot... la boîte à mach bloc pique sévère...

Bref, un bon spot, à condition de l'utiliser par NW à N, pas par NNE à NE (déventé par l'île de Lobos), et à condition de s'extraire du pack (sinon le spot est vite petit). Une fois upwind sur Punta Prieta, on était souvent tous seuls, ou alors juste 1 surfer isolé, parfois 1 à 2 kite, mais avec le cap que j'avais, pas de problème à choper deux fois plus de vagues. Le seul qui remontait avec la même VMG, c'était un type qui prenait la houle en pirogue à balancier, :shock: avec leur glisse et profil bas ne chopant pas le vent, ça remonte hyper bien ces trucs!
Le matos qu'il fallait, c'était donc nos deux sonic. Les sonic bleues.

phpBB [video]

-"Et ça c'est quoi?"
-"Une sonic bleue"
-"et ça fait quoi?"
-"ça fait du bleu"
60kg-FS So² 15+11+6, Gx HydraV6 7
TT Kookaboora, surf Blackwings nugget 5', Snow Nobile Remi Meum 148, Mtb MBS 90
PL arc840, North fabio13 modifiée monopeau

Avatar de l’utilisateur
giarmoleol
Messages : 818
Inscription : ven. 5 juil. 2013 08:04
Localisation : Le Jaï / Le cavaou - Almanarre / Ayguade

Re: Trip mai 2018 - du 5 au 13 - Fuerteventura, Corralejo

Message par giarmoleol » mer. 16 mai 2018 22:39

Nan ça fait du cap...
FS Speed III 21, Sonic FR 11, Speed IV 8 - Foil Gong Hellvator, JBK Speed Crossing, Spleene Zone
Dans la naphtaline au fond du garage : Cabrinha Crossbow 13

Avatar de l’utilisateur
giarmoleol
Messages : 818
Inscription : ven. 5 juil. 2013 08:04
Localisation : Le Jaï / Le cavaou - Almanarre / Ayguade

Re: Trip mai 2018 - du 5 au 13 - Fuerteventura, Corralejo

Message par giarmoleol » mer. 16 mai 2018 22:47

J3 c'était toute la journée à Flag beach, le vent avait déjà tourné. On n'est allé que 2 fois à el cotillo.

Je crois que j'étais en speed 21 le matin avec la Sonic 15 de balboxl en début d'aprem, puis avec la 11 pour le reste de la session.

Des upwind d'anthologie sur ces 3 jours, avec l'envie de faire le tour de l'île de lobos (dès que j'en voyais la côte nord depuis corralejo) qui démangeait grave !
FS Speed III 21, Sonic FR 11, Speed IV 8 - Foil Gong Hellvator, JBK Speed Crossing, Spleene Zone
Dans la naphtaline au fond du garage : Cabrinha Crossbow 13

Avatar de l’utilisateur
balboxl
Messages : 3114
Inscription : ven. 30 août 2013 18:59
Localisation : Toulouse

Re: Trip mai 2018 - du 5 au 13 - Fuerteventura, Corralejo

Message par balboxl » mer. 16 mai 2018 23:19

Comment tu expliques qu'il y ait des photos à El Cotillo sur les 3 jours alors (marquées 6, 7, 8 mai) ?...
60kg-FS So² 15+11+6, Gx HydraV6 7
TT Kookaboora, surf Blackwings nugget 5', Snow Nobile Remi Meum 148, Mtb MBS 90
PL arc840, North fabio13 modifiée monopeau

Avatar de l’utilisateur
giarmoleol
Messages : 818
Inscription : ven. 5 juil. 2013 08:04
Localisation : Le Jaï / Le cavaou - Almanarre / Ayguade

Re: Trip mai 2018 - du 5 au 13 - Fuerteventura, Corralejo

Message par giarmoleol » jeu. 17 mai 2018 00:08

J'ai bu ?
FS Speed III 21, Sonic FR 11, Speed IV 8 - Foil Gong Hellvator, JBK Speed Crossing, Spleene Zone
Dans la naphtaline au fond du garage : Cabrinha Crossbow 13

bisoc
Messages : 1467
Inscription : lun. 20 août 2012 16:04

Re: Trip mai 2018 - du 5 au 13 - Fuerteventura, Corralejo

Message par bisoc » jeu. 17 mai 2018 13:33

Tiens en parlant de off à flagbeach

https://www.youtube.com/watch?v=gVzePBzOApA

gunnar a faillit pas revenir suite à son trip foil caisson au large en off avec un avant qui pète.

ça me rappelle les navs de bozzo au large en off à la conviviale l'année dernière à beauduc.
Sonic 18, Pulsion light 15, Compi 11, Wave SST 8/6/4 , Rally 4, HB 5'7/6'1, ketos foil

Répondre