Au rapport d'aujourd'hui...

Organisation et compte-rendus de sessions

Modérateurs : boZZo, stef

Avatar de l’utilisateur
balboxl
Messages : 5519
Inscription : ven. 30 août 2013 18:59
Localisation : Toulouse

Re: Au rapport d'aujourd'hui...

Message par balboxl » mer. 22 juil. 2020 21:37

Ouais, et après, c'est bibi qui répare... :roll:

Aujourd'hui, j'ai mis mon plus beau masque ffp2, mes gants, surblouse, et me suis attaqué à la b***** de Gwen, qui pour une fois, avait décidée de voler... Faut croire que ces trucs-là, ça vole mieux quand c'est bien posé sur la plage, avec un TT dessus, que quand c'est au bout des lignes.
Un piquet l'a par contre très bien arrêtée et sécurisée.

Avant :
0.jpg

Après :
1.jpg
(Je met pas de meilleure résolution, car vaut mieux pas regarder trop trop dans le détail :oops: ...)
58kg-FS So3 15+9, So2 6, Gx HydraV6 7
TT Kriss Custom Kookaboora, Foil Rupel F-1, Skim manta badshark 48, Snow Nobile Remi Meum 148, Mtb MBS 90
PL arc840, North fabio13 modifiée monopeau

Avatar de l’utilisateur
balboxl
Messages : 5519
Inscription : ven. 30 août 2013 18:59
Localisation : Toulouse

Re: Au rapport d'aujourd'hui...

Message par balboxl » ven. 24 juil. 2020 22:25

Un bel afterwork avec les collègues, initiation kite pour eux, et mtb pour moi, à pech david. J'en ai profité pour tester la "nouvelle" s4 12 lotus de la padawan, ça vole bien ces trucs-là quand même, et c'est doux... Deux collègues, faux débutants (voileux avec le sens du vent, et un peu de petite aile pour un, un cours de kite pour l'autre), s'en sont super bien sortis 8-) , malgré le vent rafaleux (6-15 nds), tournant (bords de fenêtres qui se dérobent sur 30°), avec des ascendances (on voyait bien les buses tourner) et rouleaux. A tel point qu'assez vite, je les ai complètement lâchés, puis leur ai appris à faire des sauts à pieds :) , merci le lift en douceur de la speed 4.
Apéro dînatoire au choleil coulant avec vue sur tout Toulouse, puis on s'est remis un petit bout de session, mais entre l'obscurité, le vent plus faible, et les effets secondaires de l'apéro, y avait plus grand chose à faire. Mais on a pas laissé notre part au chien :D .
58kg-FS So3 15+9, So2 6, Gx HydraV6 7
TT Kriss Custom Kookaboora, Foil Rupel F-1, Skim manta badshark 48, Snow Nobile Remi Meum 148, Mtb MBS 90
PL arc840, North fabio13 modifiée monopeau

Avatar de l’utilisateur
balboxl
Messages : 5519
Inscription : ven. 30 août 2013 18:59
Localisation : Toulouse

Re: Au rapport d'aujourd'hui...

Message par balboxl » jeu. 30 juil. 2020 21:55

Bah alors, ça nav' plus les mecs (à part Perrinkite) ? Dernier post il y a 8 jours...

Afterwork la ganguise pour moi et fairlady, on part du centre-ville et 35 minutes plus tard, à pied d'oeuvre. Kitebird, un habitué, me prévient que "le vent est particulièrement dégueulasse", 17-30 nds sur les relevés, je dirais qu'il y en avait quelques unes à 35, j'étais content d'avoir sorti la 9m "miss red hot", la petite rouquine qui me fait grimper aux rideaux.
Ça rate pas, belle entrée en matière : décollage nickel, puis au bout du tout premier bord : " oh elle a l'air bien cette rafale" -> "oh ça grimpe fort" -> "ah ben aller, on va balancer un KL d'opportuniste" -> "oh, il reste de quoi faire, aller, le deuxième !".

Le vent est un peu désaxé par rapport à d'habitude, et l'ascendance vers le point de mise à l'eau est pas à l'endroit habituel, je mets un peu de temps et pas mal de déchets à la trouver et à me régler. Quelques gros tirs à plus de 10m (plus haut que les ailes à mi-bord de fenêtre), du double KL à gogo et quelques triples. Je chatouille les limites de la so3 et étant un peu gourmand et lançant parfois le KL de trop, je la dévente quelques fois, histoire de la rincer avec l'eau douce de la ganguise. Elle se remet toujours bien en forme et facilement.

J'ai chiadé aussi la sortie, un beau bord-off survolant la langue de terre laissée par le niveau d'eau qui a baissé, et replaquage quelques mètres plus loin et plus haut, direct dans l'herbe au-dessus de la marche de la rive.
Puis le jeu habituel du retour : "mets le même temps qu'en passant par l'autoroute... mais par les petites routes" (même kilométrage), le tout avec un beau soleil couchant, bien de face mais pas gênant car très diffracté, bien orangé :) .
58kg-FS So3 15+9, So2 6, Gx HydraV6 7
TT Kriss Custom Kookaboora, Foil Rupel F-1, Skim manta badshark 48, Snow Nobile Remi Meum 148, Mtb MBS 90
PL arc840, North fabio13 modifiée monopeau

Avatar de l’utilisateur
voodoo13
Messages : 5555
Inscription : sam. 18 août 2012 17:51
Localisation : De St Gilles à Kerhilio...

Re: Au rapport d'aujourd'hui...

Message par voodoo13 » ven. 31 juil. 2020 08:12

balboxl a écrit :
jeu. 30 juil. 2020 21:55
Bah alors, ça nav' plus les mecs (à part Perrinkite) ? Dernier post il y a 8 jours...
Bah c'est l'été... vent asthmatique et du monde sur les plages (et re-départ pour la montagne ds 2 jours).
J'ai qd même fait 2 sessions "pyjakite" avec la Matata pour tester la remplaçante de ma 10.5
Moralité: Tata sauve la session en remontant au près alors que je n'y croyais même pas vu le vent.

1er essai de l'aile: j'ai un décalage droite gauche. Le bord d'attaque est légèrement vrillé. Bon pas grave, je verra ça plus tard, c'est navigable comme ça. Par contre l'aile semble avoir moins de plage basse et plus de cap que la précédente. Mais elle est plus rapide et le KL de waterstart est très efficace avec une bien meilleure ressource.
Je remonte facilement au vent alors que les autres sont en 12-14, ne sautent pas et capent péniblement (re-merci Tata !).
Tentatives de virement de bord pdt que l'eau est bonne, grrrr ça passe pas (sauf sur un malentendu en version Rika Zaraï).
Comme je suis tombé sur une vidéo d'un gars qui surfait en déhooké dans le light, je tente le coup sur la petite houle au large. Avec une aile mal réglée c'est pas simple mais je sens bien qu'il y a un truc à regarder de ce côté-là.

2nd session: vent idem mais encore plus onshore. 2-3 grains permettront de s'amuser un peu plus.
Entretemps j'ai corrigé le décalage (il y avait un nœud à droite et j'en ai rajouté un à gauche), c'est mieux. Par contre autant l'aile remonte bien (pour une pure wave) autant je trouve qu'elle est molle: elle n'accélère quasiment pas dans les rafales.
Je tente un jump KL, bon... faut pas faire ça avec un mauvais timing, une aile rapide et trop basse... belle boite ! :lol:
Au surf plein onshore je trouve qu'elle ne drifte pas assez et les DL manquent de puissance, du coup j'envoie des KL pour relancer.
Moralité: on est très loin de la session de l'année mais ça permet de se régler, d'essayer des trucs et de re-progresser un peu dans la plage de vent marginale.

Au retour à la maison je me colle sur mon fichier de navigations et du coup je regarde les reports de l'anémo sur les 2 jours.
Ah bah forcément, l'anémo donnait 12-14 nœuds... :shock: Avec mon poids "light" et une 10.5, c'était pas gagné mais je soupçonne l'anémo d'être un peu anémique, j'aurais plutôt dit 12-18.
Donc à re-essayer dans sa plage de vent qui est plus dans les 15-20, et à re-tester en déhooké dans le onshore.
Speed 3 DLX 12m || Religion MKIV 10.5/9/7 || Pansh Genesis 6.5 || Matata Kite 5.2 || Catch Kite 5.2 || Et aussi: surfs, funboard, bodyboard, Sealion, MTBs... et des jumeaux (année modèle 2010).
(85kg à sec, bien plus lourd "imbibé"...)

Avatar de l’utilisateur
balboxl
Messages : 5519
Inscription : ven. 30 août 2013 18:59
Localisation : Toulouse

Re: Au rapport d'aujourd'hui...

Message par balboxl » ven. 31 juil. 2020 19:02

:)

Et un beau week-end de prévu avec les potes, à VN et aux dosses, à se mettre des gros loop sur de l'ultra flat :D .
58kg-FS So3 15+9, So2 6, Gx HydraV6 7
TT Kriss Custom Kookaboora, Foil Rupel F-1, Skim manta badshark 48, Snow Nobile Remi Meum 148, Mtb MBS 90
PL arc840, North fabio13 modifiée monopeau

Avatar de l’utilisateur
Anthon d'Oudon
Messages : 125
Inscription : lun. 15 juil. 2019 13:59

Re: Au rapport d'aujourd'hui...

Message par Anthon d'Oudon » dim. 2 août 2020 10:13

Ca y est on a sorti la pulsion 6, durant nos 5 jours à pont Mahé. (que c'est bon d'être 5 jours dans un camping qui donne sur un spot de kite : aaaaaaahhhh, enfin).

Premier jour, pluie, froid, odeur de moule pourrie... pas motivés.

Lendemain 18-20 nœuds : génial ! La lotus aurait pas du tout convenu à Maya et ses 45 kgs et la Pulsion lui permet de progresser par rapport à la viron et surtout... je ne suis plus obligé de traverser toute la baie pour aller la chercher. Parce que maintenant qu'elle tire un vrai bord à chaque fois, ça aurait pas été gérable !!

Dans ce vent là je me suis moi même bien marré avec la tite bombinette pulsion. Qqs nœuds de plus auraient été mieux mais en travaillant bien la bête c'est bien rigolo et j'arrive parfois à revenir au point de départ, voire 20 mètres de plus vers le vent.

Et ... quel pied de passer 2-3 heures dans 40 cm d'eau au milieu d'une baie magnifique avec plein d'algues "pompons" dans la flotte ! chouette moment.

Lendemain : 10-12 nœuds, on tente en espérant que ça monte. Mais galère ! Maya a fulminé au bout de sa voile, mais bon toute la famille est venue et là pareil, quel belle balade semi aquatique : on a kiffé à part le côté kite.

Puis mercredi pétole et repos parce que marcher tout l'après m dans 50 cm d'eau, les cuisses sont mortes.

Et vendredi, du 16-17 nœuds : bien pour la pulsion pour Maya mais moi j'ai galéré avec la lotus 8. Je la surévalue en toilage la pauvre. J'aurai été heureux avec la 12 en fait (mais sa barre est sur la pulsion : quand tu sacrifies ta chair, ton sang, tes larmes, ou au moins ta séance de kite... pour tes enfants).

Mais bon, en revenant au bord, je dis "viens donc là ma fille, prends donc la lotus".
Et là, sereine, elle dose bien, envoie tout doux et sort de l'eau en ultra douceur pour parcourir dès le premier envoi une sacrèe distance. Puis elle dose super, évite les boudins. Je sens qu'elle apprécie de pas renvoyer tout le temps la tite voile.

Juste... elle reste trop la voile en haut et au centre et descend sous le vent comme tous les débutants, donc ba je vais quand même la chercher un peu à chaque fois.

Donc qqs bords comme ça ... puis je la vois qui bombe vers la plage.... jusqu'à la plage :shock:
Enorme trouille quand même.
Elle se jette à l'eau pile à la fin, se prend une grosse pelle, se relève tranquille : "j'ai préféré me planter plutôt que me péter les chevilles".
Euh, oui ma fille mais les chevilles c'est le sujet à marée basse. Là, à marrée haute avec de la vitesse, tu partais mourrir dans les dunes en fait. Donc leçon : on se jette à l'eau 50m avant la plage, quand on gère plus !
Et là pour l'instant, à la douche.

Qqs heures avant quand elle a fait un bord de 700m, et bin là ... t'es dans l'eau, tu la regardes, tu cries plus parce qu'elle est vraiment trop loin pour entendre tes conseils et tu te dis que là tu peux vraiment plus intervenir. Qu'elle est douée mais que .... gloups.... il va falloir qu'on gère l'autonomisation doucement quand même :| . Donc ensuite je lui ai demandé des bords plus courts.

Tout juste 13 ans, traverse la baie, gère pas mal du tout le croisement des voiles dans la surpopulation pont-mahesque !
Quand même !
pulsion-pt-mahe.jpg
Speed 5 12m et lotus 8m / Pulsion 6m / Viron 4m
1 TT , 1 Matata ... il manque un foil ou un tiki je pense !

Avatar de l’utilisateur
balboxl
Messages : 5519
Inscription : ven. 30 août 2013 18:59
Localisation : Toulouse

Re: Au rapport d'aujourd'hui...

Message par balboxl » dim. 2 août 2020 21:01

Chouette ! Ça me fait penser à quand je fais progresser la copine, sauf que bon, quand elle part, je suis juste content pour elle, pas trop flipé. Mais quand elle commence à remonter au vent et que tu peux rester sur place, plutôt que de patauger vers sous le vent pour aller la retrouver, je vois tout à fait ce que tu exprimes.

Aller, je me replonge dans mon week-end en écrivant le CR :) . Samedi à lapalme, avec la team poulet, notamment Rudy, Fanny, Charles, Solène, Franck, Rosita,... des gens géniaux :) . Le vent est pas super établi, mais régulier, un 11-20 nds plutôt centré sur 13-18nds, top pour magik 15 (bon, j'aurais pas craché sur 5 nds de plus !). Dommage pour les potes, je suis le plus toilé (y compris en considérant tout le monde sur le spot, et de loin !), du coup je suis le seul à vraiment sauter. Charles reprend, et s'est mis une bonne pizza la veille en mtb, donc il a la combi qui colle aux plaies...
Session hangtime avec quelques frontroll inverted one-foot to héliloop, un peu de double héliloop dans des ascendances, sympa mais rien de bien ouf.
Le vent baisse, les potes sortent, on part vers le rouet (Leucate), spot OFF, ce qui m'inspire moyen, vu que la tram' est pas établie... Bon, c'est en tout cas l'occasion d'être avec Fairlady sur l'immense zone de sable dur. Je commence à bien gérer son (gros) popotin, j'ai intégré qu'il faut doser et garder de la réserve de gaz. Y a plus de réserve de gaz que de réserve d'angle de volant de contre-braquage :mrgreen: . Je me mets de très grandes glisses en haut de 3eme, je prends notamment une belle route qui s'incurve doucement autour d'un îlot d'herbe, à 110 avec un bon 40° de dérive, assez fier de ma connerie :mrgreen: . Vous inquiétez pas, je sens qu'à ce rythme, ça va faire comme avec TimeMachine, je vais me lasser de ces trucs-là. Bon, j'avais aussi dit que le jour où je me sentirais à l'aise avec Fairlady, faudrait que les potes me mettent un gros STOP...

Bref ça kite pas, en tout cas les autres y vont pas (seulement quelques foils en 9 à 12m², et là, on est entre twin-tipeux).
Du coup, on se replie à la franqui,... pour se mettre au bar (le piège à touristes), qui donne sur le spot :
1.jpg
pura vida


Solène nous lâche, on se retrouve seuls avec Charles, le sable commence à voler, on se change à l'arrache, et on va dans la flaque devant le bar, lui en Eleveight 10 FS, moi avec la bombinette rousse, la so3 9m, objectif : "casser le spot".
2.jpg
La flaque


Un gros front d'orage bien noir s'en mêle dès que j'ai décollé. "On prend bagdad", le vent prend des tours, voir tape quelques rupteurs dans les 35-38 nds, bien rafaleux. Le tout dans 50 cm d'eau, avec quelques dizaines de centimètres d'algues et de vase en back-up, et ultra flat.
Et là... :shock:... Là... :shock: Red Hot "casse le spot" 8-) 8-) 8-) . Cette aile est juste dingue :shock: , à chaque saut ça monte à 20 mètres, avec du gros double KL hélico qui décale de 150 mètres, et des posés tout en douceur... Je pense à Aloys qui trouve que je crante pas assez, et que ces ailes demandent de la vitesse à l'appel de saut, "on va voir ce qu'on va voir", j'y vais le couteau entre les dents, synchronise ça avec une rafale (et beaucoup, beaucoup de place sur le spot), et oui, c'est clair que là, ça monte !
"Oh, une rafale"
"Oh, je vois les toits de tout la franqui, y compris les rues derrière"
"Oh, je suis plus haut que toutes les ailes au zénith"
"C'est bon, y a de la place, juste le mec en bandit 300mètres sous le vent (je viens de mesurer sur mops), la nana qui tire ses premiers bords est posée sur le côté, aller barre dans l'coin"
"Premier loop OK... Bon, le mec en bandit se retourne pour regarder (j'ai gueulé comme une pucelle à la fin de montée aussi), il ralentit car il tourne le cou au vent vers moi, j'arrive sur lui mais y reste un bon 200 mètres, j'envoie le second - YEEE-HA !"
"Bon, le deuxième ressource, j'ai encore gavé de lift et de la hauteur... Le mec sous le vent vient de prendre conscience qu'il avait potentiellement un gros problème (la fascination de la biche dans les phares qui s'arrête regarder la BM qui lui fonce dessus), il regarde à nouveau devant lui et re-accélère, concentré pour quitter au plus vite ma trajectoire.. Aller on envoie le 3ème !".
Bref, j'ai replaqué 10m à son vent, et 15 mètres derrière lui :oops: .
Me suis mis quelques autres gros cachous, Red Hot fait le show, et s'en tire très très bien pour les loop, malgré la castration d'un demi trim. Elle monte toujours aussi haut, et les loop sont plus rapides et plus amples, juste démoniaques.
Je prends deux alertes matos sur des appels de saut, à entendre le chicken se tendre, et à me dire que je vais tout péter...

Charles s'en tire et kiff aussi, puis on commence tous les deux à faire des erreurs. Il envoie notamment un magnifique darkslide-to-kiteloop trop bas-to plagiste, avec l'aile dont il arrête le loop et crash sur la plage, car sinon, il chopait du touriste... On rentre donc poser, et là on se ridiculise bien : je vais aider Charles à poser, il dévente, je dévente, son aile repart, je commence à avoir mes lignes dans les siennes, il largue, mais il a déjà enlevé son leash :roll: , il court rattraper son aile avant qu'elle ne parte OFF vers la sardaigne, je cours au vent retendre mes lignes... Avec une 'tite musique de Benny Hill, ça l'aurait fait. Bref, on a foutus dans la vase nos deux ailes qui étaient toutes sèches.

Bonne soirée, puis le dimanche, c'est les Dosses :D .
3.jpg
FlaAAAat... Et une belle ascendance !


J'aurais pu sortir la rouquine mais il y a de bons passages à 30 nds, et du monde sur le spot, donc je privilégie la maniabilité (et les loop qui sont plus dans la fenêtre mais décalent moins), et sors de son sac Soso, la so² 6m, pour l'emmener valser dans les airs. Quelques bons jumps, j'ai la chance d'être le seul à pouvoir serrer la rive gauche pour pouvoir sauter dans l'ascendance, ça marche bien, quelques loopinets, quelques front roll... Je suis surtout très content de quelques darkslides, qui se terminent avec des loop ultra larges, ultra violents, où l'aile repasse pleine balle au ras de l'eau :D .
Y a du moins bon aussi, les sonic3 m'ont rendu mou question pilotage, Soso me rappelle à l'ordre, et sur deux situations où je peux pas la renvoyer autant que je veux (un mec en nage tractée un peu sous le vent de la zone d'atterrissage), elle me fait, deux fois, un beau nœud papillon (cravate centrée). J'ai un peu troué le *** à tout le spot, ils m'ont vus défaire ça tranquillou et presque méthodiquement.

Et puis... Et puis... C'est allé vite. Je sautais aussi tribord amure (le cap de la Soso permet à la fois d'avoir décalé au bout du bord tribord, puis de revenir se caler au ras de la rive sur la fin du bord bâbord, alors que les autres doivent partir au ras de la rive, puis s'en écartent inexorablement). Bref, j'arrive là où un petit chenal de 5 mètres de large coupe la rive. Je mets l'appel de saut au premier coin, histoire de pas être dans le micro clapot du chenal. Il y a de la place, c'est un des derniers sauts avant d'aller manger, j'arrive comme un calu, objectif : le plus haut possible, "mas alto qué carrero blanco".
Premier dixième de seconde :" 'tain celui-là il part fort, ça va être très très bon :D !"
Deuxième dixième de seconde : "je vais tout péter :oops: "
Le dixième de seconde suivant : plus de tension dans la barre, plus rien dans le harnais :| , je suis en pure trajectoire balistique :o , point d'impact estimé : les blocs de béton sur la rive opposée du canal (le deuxième coin). Normalement, cette zone est à mon vent, mais là, mes lignes ont pétées juste au moment où le crantage m'envoyait encore vers le vent. Je réussis à dégager la planche (sans tension dans le harnais, c'est jamais gagné), me vois mourir :/, me prépare à l'impact en préservant la tête, je suis à un petit 2m de haut et j'ai encore un bon 20 nds de vitesse horizontale (d'après les 4-5 qui ont vu, c'était assez violent, y compris la mise en drapeau de l'aile). J'ai la chance de taper plutôt pieds en avant, dans 30 cm d'eau et avec un fond en terre, 1 mètre avant les blocs de béton.
Le dos a un peu impacté, des muscles inter-costaux se sont verrouillés pour préserver la colonne, mais j'ai rien, j'ai failli repartir naviguer même.
C'est l'avant du dessus qui a pété, j'imagine en premier, puis l'arrière du dessus a dû se prendre l'intégralité de la charge, avec un bon effet fouet, et a suivi dans l'instant. L'aile n'a rien :D !

Fin de session à filmer Charles qui y retourne malgré la fusion de son intégrale qui devient, plus que sa deuxième peau, son pansement à plaies, mais le vent tombe (la so3 9 aurait été parfaite :twisted: !), et il décide, pile pendant la molle, de replier son aile, alors que 5 minutes après, ça remonte évidemment. Mais faut dire que vu la configuration du spot : localement OFF, avec un téléski nautique sous le vent, t'as tendance à replier avant d'avoir trop dérivé. Petite nage sans combi pour aller l'aider, c'est là que je remarque qu'il y a pas mal de gélatine un peu urticante dans l'eau :x ...

Un bon week-end en tout cas, la 2ème session du samedi, à 25 mètres de haut devant tout La Franqui, était top, et le début du dimanche était pas mal aussi :D .
58kg-FS So3 15+9, So2 6, Gx HydraV6 7
TT Kriss Custom Kookaboora, Foil Rupel F-1, Skim manta badshark 48, Snow Nobile Remi Meum 148, Mtb MBS 90
PL arc840, North fabio13 modifiée monopeau

popas1
Messages : 250
Inscription : lun. 9 sept. 2019 14:03

Re: Au rapport d'aujourd'hui...

Message par popas1 » dim. 2 août 2020 22:03

Beau récit !

Ton saut haut alors que tu as pété tes lignes ça doit faire vraiment flipper surtout si tu sautes dans très peu d'eau. Tes lignes montraient des signes de fatigue ou tu es juste allé au delà de la charge de rupture ? 400daN à peu près nan ?
Sonic FR 11m - North Evo 9m et 7m 2014 - Naish Pivot 5m
TT North Jaime - Surf Rapace 6' - Foil IC6V2 sur pocket board custom

Avatar de l’utilisateur
balboxl
Messages : 5519
Inscription : ven. 30 août 2013 18:59
Localisation : Toulouse

Re: Au rapport d'aujourd'hui...

Message par balboxl » dim. 2 août 2020 22:09

Les sauts vraiment hauts, c'était la veille, avec une autre barre (mais dont il faut que je sécurise les avants, qui ne tiennent que par le trim).
La barre de la 6m, ça faisait un moment que je me disais qu'avant la prochaine saison snowkite, fallait que je change les lignes.
Pas de signes d'usure. J'ai pété des harnais ces derniers temps, je pense que sur du transitoire très court, j'arrive à péter des lignes, mêmes neuves (j'ai déjà fait).
Bref, ne pas envoyer à bloc, le plus fort possible, même si t'es sous le vent, si pendant un dixième de seconde, ton crantage peut te diriger vers un obstacle !
Leçon du jour, apprise avec peu de frais, ça aurait pu être bien pire, j'ai une sensation dans les côtes et le dos certes, mais j'ai surtout le sentiment d'avoir cramé une vie !

Je regarderai plus en détails demain, mais les lignes ont pété côté rider, au début des épissures, pour moi la charge de l'aile est donc passée dans toute la longueur des lignes, elles n'avaient pas de défaut localisé (genre usure sur un rocher, une carre) donc. Je penche pour une légère usure aux UV, un poil de fluage (mais j'étais encore dans les nœuds d'ajustement, sans avoir eu à rajouter de pigtails), et surtout, un gros dépassement de la charge de rupture de base...
58kg-FS So3 15+9, So2 6, Gx HydraV6 7
TT Kriss Custom Kookaboora, Foil Rupel F-1, Skim manta badshark 48, Snow Nobile Remi Meum 148, Mtb MBS 90
PL arc840, North fabio13 modifiée monopeau

Avatar de l’utilisateur
boZZo
Messages : 8257
Inscription : lun. 6 août 2012 23:15
Localisation : Marseille/ Fos / Napo

Re: Au rapport d'aujourd'hui...

Message par boZZo » lun. 3 août 2020 23:22

P... de bonne session aujourd hui en 4.5 puis 3 sur 1 plan d eau en vrac et 1 vent irrégulier.
Session terminée au red lion avec le noyau dur de Massilia Kite...la belle vie!

Pu 12 27gr / Halo 8 / Wave 4.5 / 3 - Marc's Boards / Franck 1200
Slash 7 / 5 -Bolt 3 - Chili pepper 5.3 - SweetPotato 5.4
73kg

FRS 6m Kitech en test (faire la demande).

Répondre