Page 408 sur 456

Re: Au rapport d'aujourd'hui...

Publié : lun. 2 sept. 2019 16:29
par Anthon d'Oudon
voodoo13 a écrit :
lun. 2 sept. 2019 08:10
Ah zut je t'ai raté, je ne suis venu qu'en fin d'aprème.
Je suis sorti un peu avant 18h, c'est balot.
Une prochaine !

J'ai oublié un truc d'ailleurs dans mon récit.
Le matin pendant une pétole, on attendait moi et ma petite sur le buggy avec la voile posée sur le sable.
Tout d'un coup une farandole de plumes de goèles passe au niveau de la voile. Un pti tourbillon comme j'en ai vu beaucoup mais dont je n'ai jamais évalué la force.
La Viron se lève, monte à 3-4m et "clac", donne un bon gros coup qui nous tire en avant.
Un coup d'une demi-seconde puis plus rien mais je suis épaté. Vu le tout pti tourbillon que c'était, je réalise qu'en fait, ca peut être dangereux.
Mais je l'ai déjà entendu dire.

Re: Au rapport d'aujourd'hui...

Publié : lun. 2 sept. 2019 18:55
par balboxl
Session de rentrée du vent aujourd'hui :) . J'arrive sur le spot, discute pour prendre la tendance, on me répond "tout le monde est en 7, mais y a quand même un mec en 9".
En bon couillon, je sors donc Fast & Furious, ma petite sonic² 6m chérie, qui se lamentait à la cave depuis 2 mois :cry: .
canal st-louis.jpg
Ça se passe à droite, sous le vent de la digue. Et dans le fond, c'est bel et bien la pollution d'arcelor que l'on voit...

Petite boule au ventre avant de partir, mais le déco se passe bien, je suis réfugié dans le gradient, et même la mise à l'eau se déroule propre, je suis donc en confiance. Je passe sous le vent du club nautique, et arrive sur la digue. Là, je croise le dit mec en 9... "et maaarde... c'est Alex C.,... s'il est en 9... c'est que je vais me faire défoncer en 6..." (le mec a 1,5 fois mon poids, 2 fois mes cuisses, et 3 fois mon niveau...). Je me re-mets donc un peu sur la défensive, mais pas assez : dans la foulée du croisement, j'arrive fort sur la digue, crante, pop et envoie F&F comme un sourd, comme si j'étais en 15 m, que j'avais ces 50 dernières sessions... C'est donc bien monté, avec une grosse montée d'adrénaline. L'effet de surprise. Du coup, je me dis que c'est passé, que je suis vivant toussa toussa, et je repars tribord amure, en crantant comme un débile, pour rejoindre la digue ; sur cette amure là, il faut bien serrer le vent. J'arrive au taquet, renvoie le même, mais cette fois, je dois choper une rafalosse, et * :shock: *... Celui-là, il est rentré dans mon top 3 des 6 derniers mois. Un mec en North me suivait à 100 mètres, et j'ai pu juger à son aile, que j'étais tacquet haut.

En parlant de rafale :
02-09-2019.jpg
J'étais sur l'eau de 16h à 17h. "Power eater", la RSC de Stef, m'aidait à maintenir de la charge dans la sonic, et donc à lui maintenir un angle d'incidence, la rendant moins sensible aux frontales ou aux détentes de lignes, donc les rafales passaient crème. Et cette board nécessite de rider vite, donc j'ai pas senti du tout les molles.

Session high jump du coup (avec ce vent, pas trop d'autres choses à faire), avec KL hélico systématique, et double KL assez fréquent. F&F siffle toujours aussi fort dans les KL, j'adore la voire déchirer la fenêtre de vol :) . Et c'est toujours une grande joie que de ne pas casser de lignes, à chaque fois que j'ai l'estomac dans les talons, je me dis "cette fois, tu vas y avoir droit"...
Pas un seul crash - à ces hauteurs-là, bien qu'il y ait du fond, je préfère éviter -, mais sur une réception d'un double KL et demi, j'ai dû me rater (c'est de la faute du demi...), et F&F m'a fait une jolie cravate. D'habitude facile à défaire, mais dans 40 nds, ça devient un peu plus compliqué de charger / détendre la voile comme tu le veux.
Un mec qui venait d'arriver sur le spot, et était donc bien sous le vent, m'a ramené la board une fois que j'avais cramé 500 mètres sous le vent, et j'ai décidé d'arrêter les conneries.

Une fois posé, je l'ai vu se prendre une monstre ascendance. Le mec est monté ultra fort, il y avait bien, bien plus de distance, entre lui et l'eau, qu'entre lui et son aile. Il était au moins à 30 mètres, voir bien plus. On était quelques uns à discuter, j'ai gueulé pour que tout le monde regarde, et on a eu le temps de compter ses grands KL hélico à la redescente : 4, et pas des zigouigoui avec l'aile qui tourne sur elle-même, mais des bien amples, qui lui ont fait se décaler d'un bon 300 mètres :shock: ! Je pense pas être monté à cette hauteur là pendant la session :x :lol: .
Le mec était bien cool, prof de kite en Colombie, et sa nana, super sympa (et elle ride fort).

Bref, une session "hot locals", avec quelques guest stars :) .
Jeudi on remet la même, sûrement en plus fort, je serai peut-être en hydra, histoire de rester plus d'une heure sur l'eau, et de pas trop être au-dessus de mes pompes et de mes capacités (F&F demande quand même d'être affûté dans ces conditions).

Re: Au rapport d'aujourd'hui...

Publié : mar. 3 sept. 2019 09:32
par voodoo13
voodoo13 a écrit :
lun. 2 sept. 2019 08:10
Ah zut je t'ai raté, je ne suis venu qu'en fin d'aprème. S'il y avait eu une Viron en l'air, je l'aurais vue.
Pas la session de l'année mais c'était juste pour me remettre dans l'eau salée et me détendre des qqes centaines de bornes de bagnole. ;)
Au passage: je me suis pris une belle boitasse en réception de saut (mauvaise relance, bien tapé dans la vague
suivante) et mon leash d'aile de secours s'est décroché.
Oui oui j'ai un leash de secours à l'arrière du harnais, pratique pour ramener quelqu'un ou faire office de sandow en self rescue.
Ce leash a le fameux largueur court Cabrinha, c'est lui qui s'est débiné. D'ailleurs c'est pas facile à remettre en place d'une seule main en navigation, j'ai du m'arrêter.

Re: Au rapport d'aujourd'hui...

Publié : mar. 3 sept. 2019 20:46
par nicolasroro
Bonsoir,

Première sortie de septembre sur le Léman, hier lundi 2 septembre, sous un petit épisode de bise (bien nord-est), histoire de retrouver David à la sortie du boulot, au Vengeron, pour dessaler le matériel.
Sur la plage, le vent fait le yoyo, de 8 à 17 noeuds. Le ciel est couvert mais cela devrait se renforcer et donc se stabiliser. Donc départ à 17h30 en 12m² et Matata pour ma part tandis que David sort son caisson en 11m² et foil.

Mon tracé approximatif sur presque 2 heures de navigation :
Image

Bords efficaces, belle houle, des grappes de kitesurf sur différents spots (Versoix et Coppet mais pas à Hermance étrangement) et des planchistes, certains en foil, en traversée. Je me suis senti un peu seul au large d'Hermance jusqu'à ce que j'aperçoive la voile (bleue) de David en rive droite. Effectivement, pas du tout la même trace que la mienne mais le même kilométrage et une descente au vent beaucoup plus efficace (j'étais un peu toilé à certains moments, certains endroits). David a posé quelques minutes avant moi :

Image

37, c'est aussi la vitesse (en noeuds) de Pascal, sorte de mutant qui passe grand largue en foil et Sonic 11m². Quelques frissons, tu le vois passer, tu n'as pas envie d'assister à une chute...Impressionnant de maîtrise.

Re: Au rapport d'aujourd'hui...

Publié : mer. 4 sept. 2019 10:47
par boZZo
Tu n'as pas pu tester ta 8.5 alors?!

Re: Au rapport d'aujourd'hui...

Publié : mer. 4 sept. 2019 12:54
par nicolasroro
Non, en fait c'est une 4,5 que j'ai acheté.
Pour l'instant, en foil et vent supérieur à 12/13 noeuds, je reste en boudin.

Re: Au rapport d'aujourd'hui...

Publié : mer. 4 sept. 2019 13:15
par boZZo
Quel dommage, juste lorsque ça devient sympa :mrgreen:

Re: Au rapport d'aujourd'hui...

Publié : mer. 4 sept. 2019 14:05
par balboxl
Juste quand je lâche le foil et que le TT est déjà très sympa :mrgreen: :mrgreen:

Re: Au rapport d'aujourd'hui...

Publié : mer. 4 sept. 2019 14:48
par nicolasroro
J'ai dit pour l'instant !!!!
Car j'ai deux écueils : la houle et les vagues pour gérer le mât d'un mètre ; la prise de vitesse.
Chi va piano, va sano e va lontano

Re: Au rapport d'aujourd'hui...

Publié : jeu. 5 sept. 2019 17:18
par balboxl
Si !
Toujours plus facile de progresser sans houle ni clapot.

Même genre de conditions que lundi dernier pour moi aujourd'hui : rares longues claques à 40 nds. Le tas de charbon pour coke d'Arcelor s'envole, comme tous les jours où ça tape à plus de 30 nds.

De même que lundi, je profite d'une molle pour décoller le poussin jaune énervé, la so² 6. On était 3/4 cette session, on a fini à 3, bien calés les uns sur les autres pour ne pas se gêner, sous le vent de la digue, sur la courte zone, qui était interrompue par des pêchous. Bons gros cachous, quelques gros sauts avec envoi de l'aile vers l'arrière pendant la première moitié de la montée, puis renvoi fort vers l'avant et chopage de l'ascendance, puis partir en grand KL en mulant la main arrière...

J'ai posé quand les 2 autres sont rentrés; dans ce genre de conditions où tu peux t’assommer au premier saut raté, j'avais pas trop envie de naviguer seul, et puis j'avais ma dose :D .