Jawaï et beau duc

Organisation et compte-rendus de sessions

Modérateurs : boZZo, stef

Répondre
Avatar de l’utilisateur
balboxl
Messages : 3109
Inscription : ven. 30 août 2013 18:59
Localisation : Toulouse

Jawaï et beau duc

Message par balboxl » dim. 17 juin 2018 22:30

Après le joudi triple dose, week-end double dose... Belle session à Jawaï le sadi, après un pur repas 5* chez l'Italien du coin : "chez Giarmoleol".
Début de sesh avec 8-10 nds en foil avec le gong de Giarmo, ça montera ensuite à 12-15 nds, en kooka. J'étais pile poil dans le sweet spot foilesque de la so² 15, le spot était tout flat (8 nds...), j'ai retrouvé mon niveau que j'avais à Dubaï, voir mieux, non seulement j'étais bien stable (malgré une bonne vivacité en lacet du foil je trouve), mais en plus assez rapide (plus qu'avec le carafino et la speed 4 18 !), vu que je ne me boitais plus et me sentais presque à l'aise, je cherchais même à tarter par brefs moments. Incliner un peu le tout, descendre un poil la grande 15, border...ça siffle, ça part fort, la pression dans les jambes augmente, puis c'est l'explosion :shock: :roll: . Et aussi à faire des petits virages, et 2 jibes à plats rentrés (c'est-à-dire : ralentir, plaquer le bouzin sur l'eau, tourner, mettre le pied arrière dans le nouveau strap, et repartir en vol sur l'autre amure. Avec mouvements incontrôlés pendant le tout, mais sans que les fesses ne touchent l'eau).

J'ai aussi enfin chopé le mode d'emploi de la speed crossing de Giarmo. En 15 m dans 10 nds, plus facile que dans 7-8 quand plus rien ne marche ! Malgré de belles prises de vitesse, board à plat, avec aucun poids sur les jambes, et 120% ( :!: ) de l'effort latéral dans la papatte arrière, j'ai pas aimé (c'est la manière polie de le dire). Ça ne va pas si vite que ça (du moins dans 10 nds), surtout si l'on considère que de travers c'est facile d'aller vite. Et justement question amure, ça cape queue dalle. Au moins, une bonne chose de faite, j'arrêterai de m'acharner à vouloir partir dans le light avec lorsqu'il me la prête gentiment, ça marche oui mais pour moi, le déséquilibre d'appuis est plus désagréable que de rester sur la plage.

Test d'une 12 à caisson que son concepteur mettait au point (nouvelle marque, à la base des parapentistes). Une fois réglée, j'ai trouvé que c'était une bonne base pour une aile de freeride. A voir une fois finalisée, on en reparlera.

Bon BBQ le sadi soir, et l'on se réveille le gromanche comme des gros manches, le rhum est passé par là. Mission beauduc, je suis un peu optimiste et grée la 11 avec laquelle je fais 2 bords, j'ai dû me choper les seules rafales à plus de 25 nds du moment. Comme le programme c'est freeride tranquille upwind dans les vagues courtes, je sors la 6, la machine à faire du cap sans efforts. Giarmo et les filles ne capent pas trop, je vais donc seul à l'objectif du jour, le phare de la Gacholle, à 5 bornes upwind de là. Le début se fait facile (soso 6 en mode "fast & furious"), puis la côte s'infléchit, ça devient furieusement side-off (c'était le but me direz-vous, pour ne plus avoir de clapot). Le vent est pourri mais les vagues sont excellentes, des grandes lignes qui se font blaster leur crêtes par le vent side-off. F&F excelle dans le surf side-off. Et dans le flat au ras de la plage, et aussi à la croisée des kickers, y a moyen de se mettre quelques méchants tirs. Je deviens un peu plus à l'aise dans la gestion des vols hauts avec aile rapide, et je commence à rentrer les tricks que je fais avec les grosses 8-) .
Le troucduc habituel coupe les vagues et le vent à mi-chemin de mon downwind, on sent que le vent est perturbé. Je rentre un peu à la limite, et au vu des 12 nds, j'ai la grosse confiance une fois revenu sur la plage. Belle surprise :shock: lorsque je me mange une belle bulle lors d'un saut à pieds sur la plage, suis monté 2-3 fois plus haut que les 2 m visés, y en a qui ont eu peur pour leur van...
On mange puis ça tombe bizarrement et je sors magik 15. Je suis à peu près le seul à caper en face de la plage et en profite pour me mettre quelques vols, puis le vent monte et je vais chercher du flat avec moins de monde. Ça faisait longtemps que j'avais pas fait le con en grosse bâche sur du flat. La 15 déboîte sa mémé en déhooké, y en a 2-3 où c'est parti tellement haut que j'ai lâchement triché, en remontant au zenith l'aile pendant le saut initialement aile basse... Long moment de solitude, à gigoter déhooké, pendu sous un planeur de classe 15 m, à se demander s'il y aura assez de place sous le vent pour replaquer, rehooker, re-cranter, avant le bord...
Pi je vais refaire un tour près du phare (re - 5 km d'upwind, avalés par la 15). Je croise Giarmo qui en revient et qui s'y est fait malmener en soFR 11 + speed crossing, et fatalement le vent me fait une belle crasse : baisse subite à 6-7 nds avec bascule de 30° de la fenêtre. J'étais bien vulnérable, en nage tractée dans le shore break ( :oops: shit happens) et la so² a moyennement kiffé... Allez on dévraque le tout en lui faisant quitter le sol à chaque vague qui passe dessous, redécollage / redéployage, petit flip au moment de chercher le kooka dans les vagues, puis retour maison...

Quelques grosses rafales (26 nds relevés, je pense qu'ils y étaient) et grosses grosse molles (8 nds ? moins ?) lorsque des bulles thermiques se battent avec le mistral. La so² 15 demande une bonne gestion mais se maîtrise tout de même et permet limite de se lâcher dans ces conditions, et d'aller chercher le gros jump.
Et là.... :-D :-D :-D ... le vol de ma vie, un truc de fou furieux. Une douzaine d'années de kite, jamais vu ça. Mon habitude de la guanguise (lac à rafales et à seconds effets kisscool) a dû me faire sauter juste au bon moment, et c'est bien monté, plus d'une dizaine de mètres, puis ça a continué à monter, fort, très fort. Grosse gueulante (yoooouuu-hooooouuu) arrivé vers les 15-20 mètres, puis je reprends mon souffle et continue à gérer le pilotage (je devais déjà en être à ma 3-4ème relance). Ça continue à monter, re-guelante (arriba arriba arriba Yeepa :D ), aussi un peu pour prévenir le mec qui passe une centaine de mètres sous mon vent. Je suis à une distance de l'eau que je n'avais jamais vu, même depuis le mat du cata de mon enfance (21 m), j'ai passé depuis longtemps la distance "ça pourrait faire très très mal" (10 m), et suis physiologiquement à la hauteur "si tu te rates, tu meurs". Vu les ailes des autres riders, je pense être à un bon 30 mètres.
J'ai eu du pot de ne pas sortir de la bulle. Redescente tout en douceur, assez choqué, sans trop dériver (heureusement, vu le troupeau quelques centaines de mètres sous le vent). Posé tout en douceur, vraiment à vitesse 0, après une bonne douzaine de relances (droite-gauche de l'aile). Mes progrès en vol de pente durant cette saison de snowkite et de mtb sur champs pentus étaient nécessaires pour gérer ce genre de vols. Bref, le plus gros saut de ma vie, un hangtime supérieur à la plupart de mes vols de pente (15 secondes ? Difficile à dire, avec la pompe à adrénaline qui crache plein débit, la perception du temps est différente. En tout cas, plus long que ce que je connais des couplets de "I believe I can fly" :lol: ).
J'ai pas eu les balloches (et ça ne m'a pas traversé l'esprit) de lancer un KL hélico, je sais pas trop ce que ça aurait donné question gestion des tours de barre (devait y avoir moyen d'en envoyer un sacré paquet), ni question gestion de l'effet pendule et du risque de sortir de la bulle.
Justement, côté risque de sortir de la bulle, quelques secondes après avoir posé, c'est passé de la rafale à 20 nds++ à 7-8 nds durant une dizaine de secondes...

Bref, ce jump, il m'a fait la session, d'habitude je souris pas trop sur l'eau mais là j'avais un truc niais accroché d'une oreille à l'autre. J'espère avoir la chance d'en refaire un comme ça sans avoir à attendre 10 ans.
Au bilan, j'ai adoré la 6m, une bombinette, et j'ai vraiment joui avec la 15. J'avais des doutes sur le potentiel de fun en plage haute de cette aile (une session qui planait mais cassait pas 3 pattes à un canard à Marseille dans un peu plus de 15 nds), mes doutes sont levés.

Un sacré week-end avec Giarmo et ses copines :) je vais bien dormir ce soir.
Dernière modification par balboxl le lun. 18 juin 2018 18:53, modifié 3 fois.
60kg-FS So² 15+11+6, Gx HydraV6 7
TT Kookaboora, surf Blackwings nugget 5', Snow Nobile Remi Meum 148, Mtb MBS 90
PL arc840, North fabio13 modifiée monopeau

Gwen à ailes
Messages : 124
Inscription : sam. 6 janv. 2018 19:50

Re: Jawaï et beau duc

Message par Gwen à ailes » lun. 18 juin 2018 07:15

Ce que j'aime dans tes CR c'est que sans amorcer le moindre saut (ouioui,jvais bouger) je teutch le sky :D
m'enfin là, et passé les 25 ..15... euh 10m.., voir 1,5m, j'ai la petochtrouille

30m tu es fada,j'ai presque eu l'imagination en vertige :shock:
(pareil pr la ptite bulle du parking :shock: )

Dis moi,dans une bulle ascendante comme celle ci, tu ne peux pas stopper l'ascension/downloop ? (Juste pour savoir,pour si quand un jour je decolle)

En ts les cas beau rapport pour un we magique où tu as Volé comme un saint sauf l'orange du marchand

Avatar de l’utilisateur
boZZo
Messages : 6692
Inscription : lun. 6 août 2012 23:15
Localisation : Marseille, Le Jaï, Cavaou, Napo

Re: Jawaï et beau duc

Message par boZZo » lun. 18 juin 2018 08:07

Whaou, bon week-end et joli morceau de session :cool: Tous les ingrédients pour avoir la banane!
La fine équipe a encore frappé! :)
73kg---Pulsion S 12 - Wave 6.5/3 - Pivot 7/5 - Bolt 3
Chili pepper 5.3- Stretch Fletcher 4 fins 5.11 - SweetPotato 5.4 -Marc's Boards + Ketos wave xl Franky

vinzbe
Messages : 67
Inscription : mer. 29 mai 2013 10:36

Re: Jawaï et beau duc

Message par vinzbe » lun. 18 juin 2018 08:11

Top CR, as usual !

A quand le Woo ?

Avatar de l’utilisateur
balboxl
Messages : 3109
Inscription : ven. 30 août 2013 18:59
Localisation : Toulouse

Re: Jawaï et beau duc

Message par balboxl » lun. 18 juin 2018 08:56

C'est en effet bien la première fois que j'ai regretté de ne pas avoir de Woo ou autre. Mais le saut aurait sûrement été invalidé, ou alors, la montée trop progressive pour que ça intègre bien (quoi que, ça montait fort).
J'étais étonné que le type que j'ai croisé après avoir replaqué ne lève pas au moins un pouce, je pense tout de même pas qu'il voyait ce genre de plané tous les jours.
Gwen à ailes a écrit :
lun. 18 juin 2018 07:15
Dis moi,dans une bulle ascendante comme celle ci, tu ne peux pas stopper l'ascension/downloop ? (Juste pour savoir,pour si quand un jour je decolle)
Passé une certaine hauteur, plus tu es loin du sol, plus tu es en sécurité (avec le même raisonnement que celui qui veuille qu'un bateau loin de la côte est plus en sécurité), car plus de temps pour gérer.
En vol de pente, tu peux arrêter de t'écarter de la pente en envoyant un loop, pour casser ta vitesse horizontale.

Pour ce cas-là de montée dans une bulle, le loop aurait été au-dessus de la tête (car vent avec une forte composante verticale, donc centre de la fenêtre plus proche du zénith). Quand à envoyer l'aile pleine balle vers le bas pour perdre de la hauteur, euh :? .... je trouve ça assez radical. Ça sort du domaine de vol classique que tu as l'habitude de gérer (et ça, c'est déjà une mauvaise idée quand tu es plus haut que d'habitude), et gros gros risque, lorsque l'aile va arrêter d'accélérer et que le corps va re-penduler dessous, d'avoir une restitution d'énergie monstrueuse, avec soit casse (lignes, brides...), soit grosse fermeture sur décrochage dynamique. Déjà en parapente avec 7-8 mètres entre la canopée et le pilote, c'est ultra énergétique et violent, alors avec 25 mètres, je ne pense pas que cela soit le bon truc.

Aile proche du zénith, choquée le plus possible sans pour autant la mettre en situation de trop faible incidence, et en corrigeant le moindre départ en pendule, c'est je pense le bon truc pour gérer simplement sans se mettre trop en danger.
Moi j'avoue, j'étais tout de même assez bordé, je cherchais plus à continuer à monter, jusqu'à avoir passé la grosse quinzaine de mètres, ou je suis plus passé sur une gestion de l'incident, que sur une optimisation de la hauteur...

Bon sinon, j'ai oublié de le dire mais c'était tout de même le fait marquant du week-end, ça y est, Giarmo est stable en foil :cool: , bravo à lui :D (la so² 15 dans son sweet spot, du flat et de la persévérance les précédentes sessions ont payés).
60kg-FS So² 15+11+6, Gx HydraV6 7
TT Kookaboora, surf Blackwings nugget 5', Snow Nobile Remi Meum 148, Mtb MBS 90
PL arc840, North fabio13 modifiée monopeau

Avatar de l’utilisateur
regis-de-giens
Messages : 1340
Inscription : dim. 14 avr. 2013 16:38
Localisation : nice et almanarre

Re: Jawaï et beau duc

Message par regis-de-giens » lun. 18 juin 2018 09:04

T es vraiment un malade ! Bravo, grosse admiration.
Profite tant que tu as pas ce foutu instinc paternel qui te baisse ton plafond psychologique ... :)
On ressent bien LE souvenir de ta vie de kiteur. Bravo pour le foil aussi .
60kg, Conceptair Pulsion 18&12, Elf Joker 11&7, Pansh A9, O R Flite 10, Airush One 9&6, Rally 6&4, Pansh Adam 5.5 B/C, smart 6.5
Foil Ketos (easy/wave/race), Spleen Zone 174 , OR mako 140, Rsc Supreme V, TBK Mana, skis

Avatar de l’utilisateur
giarmoleol
Messages : 818
Inscription : ven. 5 juil. 2013 08:04
Localisation : Le Jaï / Le cavaou - Almanarre / Ayguade

Re: Jawaï et beau duc

Message par giarmoleol » lun. 18 juin 2018 09:34

balboxl a écrit :
lun. 18 juin 2018 08:56
Bon sinon, j'ai oublié de le dire mais c'était tout de même le fait marquant du week-end, ça y est, Giarmo est stable en foil :cool: , bravo à lui :D (la so² 15 dans son sweet spot, du flat et de la persévérance les précédentes sessions ont payés).
A relativiser quand même: j'ai fais quelques jolis vols stables bien plus longs que d'hab, dans le sweet spot des sonic 2 15 et FR 11, sur du très flat avec un vent assez régulier... bref, les conditions ne pouvaient pas être plus faciles.

Ca a été une session déclic, mais il en faudra d'autres et multiplier le temps perché sur l'échasse.
FS Speed III 21, Sonic FR 11, Speed IV 8 - Foil Gong Hellvator, JBK Speed Crossing, Spleene Zone
Dans la naphtaline au fond du garage : Cabrinha Crossbow 13

Avatar de l’utilisateur
giarmoleol
Messages : 818
Inscription : ven. 5 juil. 2013 08:04
Localisation : Le Jaï / Le cavaou - Almanarre / Ayguade

Re: Jawaï et beau duc

Message par giarmoleol » lun. 18 juin 2018 10:11

Session de dimanche à Beauduc de mon côté:
Je fais le contraire de Balboxl, il était parti un poil trop toilé et revient changer de kite, je pars franchement sous-toilé speedette 8 + zone et reviens changer de planche...

En 8 et zone je ne remontais pas au vent. Les copines en 8 et 6 et TT ne remontaient pas mieux et l'une d'elle restait dans la meute... Plan d'eau bi-clapoteux croisé + vent irregulier en force et direction + petite planche sans volume + manque de puissance => festival d'oreilles et de gybes loupés
Une fois en speed crossing, ça va mieux, je remonte mieux (mais pas assez pour suivre le Balboxl en machine jaune à faire du cap) et mon gybeomettre remonte franchement.
Notre armada fini par éclater: balboxl passe en mode VMG et nous dépose pour partir au phare au vent, une Miss rentre poser (sa session de wake et les rhums de la veille ayant laissé des séquelles) pendant que je change de planche, mais finalement repart à l'eau, l'autre miss part du côté de la bassine de flat et de mon côté j'enchaînes les petits upwinds / downinds + quelques petits sauts de crapaud (en planche à ailerons pelles-a-tarte et un genoux à moitié en vrac, oué je sais c'est pas très futé).

L'après-midi, les filles tournent à tour de rôle sur une 9, puis repartent, quand le vent remonte, en 9 et 8, rejoindre balboxl en 15 dans la bassine de flat. De mon côté en machine bleue à faire du cap et speed crossing, je pars au phare au vent. Plus je remonte, plus le vent devient fort et rafaleux et de plus en plus side-off. Dans les rafales j'ai du mal a maîtriser la vitesse et j'ai besoin de distance pour calmer la planche. Je lâche l'affaire à quelques centaines de mètres du phare, par manque de confiance, side-off vent irrégulier et à un endroit de la baie ou la dérive ne me ramènerait plus dans l'anse et où en cas de galère totale, j'aurais loupé la pointe sous le vent de l'anse et serais parti en perdition au large.
Je m'amuse à rentrer tranquillement mais très abattu, parfois avec l'aile légèrement à contre. Une fois de retour les miss ont posé et je croise Balboxl qui repart au phare malgré ma mise en garde "Attation Vent Pourri, effet de pointe toussa toussa".
Je continue à freerider au vent et au large de la meute pendant un bon moment jusqu'à ce que je me prenne un basculement de fenêtre de 30-40°. La sonic me fait quelques oreilles, je peine à retrouver les bords de fenêtre. Juste après le basculement de fenêtre il y a une grosse molle => j'ai du mal à conserver la planning, je vois une bonne vingtaine de boudins a l'eau => je rentre à la plage en tirant au plus court en cherchant un max de vitesse. Une fois posé, le vent fera n'imp' pendant une bonne vingtaine de minutes. Pendant ce temps là, au vent du spot balboxl galère à redécoller la 15 dans le shorebreak,
Le vent remonte un peu et semble se stabiliser, les miss repartent a l'eau une trentaine de minutes (mais ne feront pas grand chose), balboxl revient et se met le traditionnel dernier-tir-avant-de-poser à une hauteur indecente, le repose à environ 50cm de la plage.
J'ai eu ma dose (4 excellentes sessions d'affilée en 4 jours -d'ailleurs Gwen, je te rappelle que tu as la première de ces 4 sessions, celle de jeudi à raconter :D-) => je pose l'affreux puis on surveille les copines qui luttent dans ce vent pourri (à moitié à la rue dans les claques, à moitié à l'agonie dans les molles)
Dernière modification par giarmoleol le lun. 18 juin 2018 10:49, modifié 1 fois.
FS Speed III 21, Sonic FR 11, Speed IV 8 - Foil Gong Hellvator, JBK Speed Crossing, Spleene Zone
Dans la naphtaline au fond du garage : Cabrinha Crossbow 13

Avatar de l’utilisateur
boZZo
Messages : 6692
Inscription : lun. 6 août 2012 23:15
Localisation : Marseille, Le Jaï, Cavaou, Napo

Re: Jawaï et beau duc

Message par boZZo » lun. 18 juin 2018 10:44

balboxl a écrit :
lun. 18 juin 2018 08:56

J'étais étonné que le type que j'ai croisé après avoir replaqué ne lève pas au moins un pouce, je pense tout de même pas qu'il voyait ce genre de plané tous les jours.
Un jaloux :twisted:
73kg---Pulsion S 12 - Wave 6.5/3 - Pivot 7/5 - Bolt 3
Chili pepper 5.3- Stretch Fletcher 4 fins 5.11 - SweetPotato 5.4 -Marc's Boards + Ketos wave xl Franky

Avatar de l’utilisateur
regis-de-giens
Messages : 1340
Inscription : dim. 14 avr. 2013 16:38
Localisation : nice et almanarre

Re: Jawaï et beau duc

Message par regis-de-giens » lun. 18 juin 2018 11:25

tu etais trop haut pour qu'il puisse te voir ...
60kg, Conceptair Pulsion 18&12, Elf Joker 11&7, Pansh A9, O R Flite 10, Airush One 9&6, Rally 6&4, Pansh Adam 5.5 B/C, smart 6.5
Foil Ketos (easy/wave/race), Spleen Zone 174 , OR mako 140, Rsc Supreme V, TBK Mana, skis

Répondre