Chronique d'un débutant en foil

Ici on parle d'hydrofoils

Modérateurs : boZZo, stef

Avatar de l’utilisateur
balboxl
Messages : 5451
Inscription : ven. 30 août 2013 18:59
Localisation : Port-St-Louis du Rhône

Re: Chronique d'un débutant en foil

Message par balboxl » jeu. 23 mai 2019 17:44

Tu arrives à sauter avec des straps largables ?

Désolé du hijack de post :) !
58kg-FS So3 15+9, So2 6, Gx HydraV6 7
TT Kriss Custom Kookaboora, Foil Rupel F-1, Skim manta badshark 48, Snow Nobile Remi Meum 148, Mtb MBS 90
PL arc840, North fabio13 modifiée monopeau

Avatar de l’utilisateur
stef
Administrateur du site
Messages : 5325
Inscription : lun. 6 août 2012 20:33

Re: Chronique d'un débutant en foil

Message par stef » jeu. 23 mai 2019 18:25

balboxl a écrit :
jeu. 23 mai 2019 17:44
Tu arrives à sauter avec des straps largables ?
Eric ne fait que des no foot sur des airs de Rébètiko, monogame mais efficace 8-)
Flysurfer speed 1 7m, speed 2 12m, psycho 4 4m, 6m et 10m DL, Concept Air protos 4.5, 6.5, 8.5 + quiver varié de surfs

Powpow
Messages : 21
Inscription : sam. 18 mai 2019 09:37

Re: Chronique d'un débutant en foil

Message par Powpow » jeu. 30 mai 2019 14:38

5 eme session hier soir après le taf : conditions idéales pour galerer, 8 nds avec des molles à 5, on shore, marée basse et courant mal orienté... bon, ben j’ai galeré !
J’ai pris la précaution de ne pas enlever les straps vu le contexte mais promis ce sera pour la prochaine fois car je n’ai pas l’intention de retenter dans ces conditions.
Au final je n’ai réussi qu’a tirer 2 bords en 2 h : la difficulté était de pouvoir s’éloigner du bord sans pouvoir faire de nage tractée ( l’aile ne tractait pas et ne faisait que décrocher) et de faire un loop pour démarrer vite sans se rapprocher trop du bord pour ne pas toucher le fond.
Dans ces conditions, il est évident qu’un boudin n’est pas suffisamment léger et les décrochages sont inévitables. Surtout quand l’aile est mouillée.
Sur le bord retour, j’ai réussi à décoller très vite et à m’éloigner du bord mais j’ai mal géré l’assiette en crantant et le foil est sorti de l’eau en me catapultant en avant, bilan 1 ou 2 côtes fêlées je pense :?
En conclusion: j’ai fais l’erreur que je voulais éviter c’est à dire l’excès de confiance !
Ce que cette session m’a appris : quand les conditions sont pourries, il ne faut pas y aller ! Pourtant c’est tentant, le plan d’eau est lisse (tu m’etonnes y a pas de vent), il fait beau, y a pas foule et puis ça fait plusieurs jours que tu attends de pouvoir kiter...
J’ai également touché (douloureusement) les limites d’une aile à boudin en lightwind !
Je n’avais jamais vu mon aile décrocher comme ça parce que je ne sortais jamais en dessous de 11 nds. Donc je pensais qu’elle volait bien...
Je sais maintenant que je vais devoir investir dans un caisson.
45 ans, 77 kg, aile wave SST 12 et 8m2, Rally 10m2, soul 12m2, surf Hb Lafayette 5'8, foil Alpinefoil origin, aile Lift et planche VR3

Avatar de l’utilisateur
balboxl
Messages : 5451
Inscription : ven. 30 août 2013 18:59
Localisation : Port-St-Louis du Rhône

Re: Chronique d'un débutant en foil

Message par balboxl » jeu. 30 mai 2019 20:35

Je me souviens d'un type qui débutait le foil à Dubaï en RPM 10... J'étais en speed4 18 avec rallonges, aile calée, je pouvais faire de la nage tractée en m'aidant du foil pour m'écarter du bord, et faire les water start en faisant à peine bouger la voile... Pendant qu'il passait son temps à la faire décrocher, et à attendre une risée pour pouvoir redécoller !
58kg-FS So3 15+9, So2 6, Gx HydraV6 7
TT Kriss Custom Kookaboora, Foil Rupel F-1, Skim manta badshark 48, Snow Nobile Remi Meum 148, Mtb MBS 90
PL arc840, North fabio13 modifiée monopeau

Powpow
Messages : 21
Inscription : sam. 18 mai 2019 09:37

Re: Chronique d'un débutant en foil

Message par Powpow » jeu. 30 mai 2019 20:53

balboxl a écrit :
jeu. 30 mai 2019 20:35
Je me souviens d'un type qui débutait le foil à Dubaï en RPM 10... J'étais en speed4 18 avec rallonges, aile calée, je pouvais faire de la nage tractée en m'aidant du foil pour m'écarter du bord, et faire les water start en faisant à peine bouger la voile... Pendant qu'il passait son temps à la faire décrocher, et à attendre une risée pour pouvoir redécoller !
Oui, c’est exactement ça !
Y avait un gars en ozone ( mais j’étais Trop concentré sur mes problèmes pour pouvoir dire le modèle et la taille) qui pouvait faire de la nage tractée, qui a fait tomber son aile à 100 m du bord en pataugeant ensuite pendant 10 minutes et qui a pu la faire redecoller pour repartir faire quelques bords.
45 ans, 77 kg, aile wave SST 12 et 8m2, Rally 10m2, soul 12m2, surf Hb Lafayette 5'8, foil Alpinefoil origin, aile Lift et planche VR3

Avatar de l’utilisateur
balboxl
Messages : 5451
Inscription : ven. 30 août 2013 18:59
Localisation : Port-St-Louis du Rhône

Re: Chronique d'un débutant en foil

Message par balboxl » jeu. 30 mai 2019 21:13

Et s'il était ne serait-ce qu'un tant soi peu à moitié aussi pervers que moi... Hé ben tu peux pas savoir à quel point tu lui as égayé sa session, et mentalement justifié d'avoir un grand caisson ! ;)
58kg-FS So3 15+9, So2 6, Gx HydraV6 7
TT Kriss Custom Kookaboora, Foil Rupel F-1, Skim manta badshark 48, Snow Nobile Remi Meum 148, Mtb MBS 90
PL arc840, North fabio13 modifiée monopeau

Powpow
Messages : 21
Inscription : sam. 18 mai 2019 09:37

Re: Chronique d'un débutant en foil

Message par Powpow » dim. 24 mai 2020 08:12

Bonjour à tous,
Je reviens donner des news de ma progression après plusieurs mois d’inactivité en kitefoil !
J’en suis à une dizaine de session en tout dont 2 ces derniers jours c’est dire le peu de sessions depuis l’année dernière ! Mais entre les interdictions estivales, une blessure, le choix prioritaire du surf en raison d’un trip à préparer... le kite foil est passé à la trappe durant quelques mois.
J’ai changé plusieurs choses depuis mon dernier post : achat d’un harnais culotte pour ne pas me defoncer les côtes, élimination des straps et achat d’une soul 12 m2.
J’ai un peu galeré au début sans les straps ( plus dans un sens que dans l’autre) mais je suis content de les avoir retirés car je n’ai plus peur de me tordre la cheville ou un genou, mais maintenant que je fais des vols mieux maîtrisés, je me demande si je ne vais pas les remettre pour mieux gérer l’assiette du foil quand je dépasse 20 nds (ou bien il faut que je mette une cale sur l’aile avant ou le stab pour avoir moins de pieds avant ?)
J’ai utilisé une soul les 2 dernières sessions et c’est très agréable d’avoir une aile qui vole sans jamais tomber (et qui redecolle super bien). Le pilotage de l’aile est quand même différend des boudins mais plusieurs points me plaisent bien dans le caisson : pas de pompe, faible encombrement une fois pliée, qualité de vol, plage de vent et douceur.
Par contre certaines choses sont gênantes au début : beaucoup de fils partout (bridage), décollage et atterrissage bien différent des boudins avec moindre autonomie (en tout cas avec peu d’expérience) et lenteur (j’ai pas arrêté de mettre l’aile dans l’eau les 10 premières minutes car on sent la traction plus tard qu’avec un boudin et le temps de tirer sur la barre associé à la lenteur de l’aile, c’était trop tard pour éviter de toucher l’eau mais comme ça j’ai pu tester le redecollage qui est parfait)
Concernant la progression sur l’eau, je vol dans les 2 sens sans problème mais pour l’instant les transitions se font presque systématiquement le cul dans l’eau.
J’ai fais une session avec un foil de surf (aile avant de 1250) et c’était beaucoup plus facile parce que j’ai pu faire un jibe en l’air quasi au ralenti mais par contre la glisse était moins sympa (mat de 65 cm et profil assez épais)
Du coup je me demande si je ne devrais pas investir dans l’aile wave 1200 (alpinefoil) pour apprendre plus facilement les transitions mais sans me faire chier avec en enclume qui bride trop la vitesse.
Les stats de ma dernière session :
8F104086-4209-4609-B55D-4D0D0033C9DA.jpeg
Stats
45 ans, 77 kg, aile wave SST 12 et 8m2, Rally 10m2, soul 12m2, surf Hb Lafayette 5'8, foil Alpinefoil origin, aile Lift et planche VR3

Avatar de l’utilisateur
balboxl
Messages : 5451
Inscription : ven. 30 août 2013 18:59
Localisation : Port-St-Louis du Rhône

Re: Chronique d'un débutant en foil

Message par balboxl » dim. 24 mai 2020 08:57

Attention de ne pas juger les caissons à l'aune de cette soul, qui, de par sa manière de se caler et de choquer, n'a pas vraiment le comportement d'un caisson...
C'est un peu pour ça qu'en réaction aux fanboy, je "descend" autant la soul, juste pour faire comprendre à leurs possesseurs qu'il ne faut pas dire que les caissons sont tous des veaux, sous prétexte qu'on a une soul (qui, particulièrement en grande taille, a un côté veau... et sa manière de ne pas accélérer quand tu la choques, est juste insupportable pour quelqu'un habitué aux autres caissons).

Bravo pour te débuts en foil, ça a quand même bien progressé si tu commences les virages et tapes les 20 nds.

Prendre une aile de vague de 1200 pour faciliter l'apprentissage des manœuvres, je trouve que ça a du sens. J'ai appris les jibes assez vite grâce à mon foil qui peut voler lent et tourner court, et quand j'ai re-essayé le missile de Giarmo, le truc qui tire tout droit et décroche en dessous de 250 nds comme le F-104 auquel il ressemble (l'avion qui a oublié ses ailes), ben j'ai pu faire des jibes sans problème. Donc la transposition se fait.
Et surtout, à l'inverse, Giarmo ne passe pas encore ses jibes perchés je crois, d'ailleurs il ne le cherche pas vraiment, il préfère les faire planche posée.

Par contre, l'intérêt de l'aile de vagues, c'est surtout en complément pour du light, et ... pour les vagues ! Si ton trucc'est de tracer à 25 nds sur un lac, tu vas vite devoir la revendre.
58kg-FS So3 15+9, So2 6, Gx HydraV6 7
TT Kriss Custom Kookaboora, Foil Rupel F-1, Skim manta badshark 48, Snow Nobile Remi Meum 148, Mtb MBS 90
PL arc840, North fabio13 modifiée monopeau

Avatar de l’utilisateur
lemoineo
Messages : 663
Inscription : mer. 22 août 2012 14:29
Localisation : Croissy/Seine (hiver) ou Noirmoutier (Eté)

Re: Chronique d'un débutant en foil

Message par lemoineo » dim. 24 mai 2020 09:38

Intéressant ta progression ! Powpow,
même si je n'ai pas ton niveau en strapless (0,5% pour mpoi)
Tu navigais avec une Slingshot Rally, c'est sûrement une aile très solide mais, lourde, surtout dans les grandes surfaces
Comme je n'ai plus les moyens d'acheter une Flysurfer, j'ai un 17m Strutless de chez Gong et si/quand je me mets au foil,
j'achèterais une strutless 9/10m , ces machines sont 2 fois moins chères et volent dans rien
Merci de ta chronique
Kites : Gong 17m, Takoon Furia 12m,Slingshot Rally 9m, et 7m, Peter Lynn 4m
Flotteurs : Gong Matata 5,3" FPS, Rsc Suprême 40, Redwoodpaddle 14'27"5
Pilote : 67ans, 83kg, 1m75, Barbâtre

Avatar de l’utilisateur
voodoo13
Messages : 5538
Inscription : sam. 18 août 2012 17:51
Localisation : De St Gilles à Kerhilio...

Re: Chronique d'un débutant en foil

Message par voodoo13 » dim. 24 mai 2020 18:04

regis-de-giens a écrit :
dim. 19 mai 2019 08:35
Bozzo Pratique plus que moi , mais je me rappelle des "spécificités" du depart; qu'on oublie facilement d'ailleurs; une planche a volume ajoute de la difficulté si tu est un gabarit léger , mais ca change pas d 'y passer des que possible;
pour les debuts et premiers vols , le strapless ne change quasiment rien; seul le waterstart demande plus de coordination ; pour mettre la planche sur la tranche; si son volume rend l'opération difficile ou si tu commences a fatiguer; tu peu utiliser ton coude et tout ton avant bras en travers du pont de la planche (main arrière) pour faire une meilleure prise que juste la main sur le tail ; et des que tu bouges un peu l'aile (avec ta main avant), la pression de l'eau te maintiendra la planches en place quelques secondes pour saisir ta barre a deux main
Sans strap, je ne conçois même pas comment garder la planche (à volume) sur la tranche pdt le waterstart !
Pour moi c'est juste impossible physiquement: la planche flotte et le foil coule.
Speed 3 DLX 12m || Religion MKIV 10.5/9/7 || Pansh Genesis 6.5 || Matata Kite 5.2 || Catch Kite 5.2 || Et aussi: surfs, funboard, bodyboard, Sealion, MTBs... et des jumeaux (année modèle 2010).
(85kg à sec, bien plus lourd "imbibé"...)

Répondre