Foil et pilotage

Ici on parle d'hydrofoils

Modérateurs : boZZo, stef

Avatar de l’utilisateur
boZZo
Messages : 7527
Inscription : lun. 6 août 2012 23:15
Localisation : Marseille/ Fos / Napo

Foil et pilotage

Message par boZZo » sam. 18 mai 2019 21:15

Il s'est passé un "truc" lors de ma dernière nav en foil 1200 et 8 S, j'ai eu l'impression que le pilotage de l'aile prenait le pas sur celui du foil... un peu à la manière du rider de Maui K (trop fort).
L'aile devient sujet et non uniquement objet de traction.
On s'amuse à jouer avec ses limites de traction (l'aile en suspend au dessus de l'eau, pleine fenêtre, ou en hélico sur son axe...etc), on occupe l'ensemble de la fenêtre, avec un vrai dialogue entre le foil et l'aile.
Mon impression, c'est d'être face à une pratique dans la pratique (le fond de la niche :)), et de pouvoir piloter avec une telle finesse grâce au support .
Ca me plait franchement, c'est riche et permet sur un plan d'eau plat de s'amuser en attendant les vagues :cool:

Pulsion "S"12 / "S"8 - Wave 4.5 / 3 -Peak 5- Marc's Boards / Ketos wave xl / 1200 by Francky
------------------------------
Pivot 5 - Bolt 3 - Chili pepper 5.3 - SweetPotato 5.4
------------------------------
73kg

Avatar de l’utilisateur
balboxl
Messages : 4248
Inscription : ven. 30 août 2013 18:59
Localisation : Toulouse

Re: Foil et pilotage

Message par balboxl » sam. 18 mai 2019 21:27

Un peu comme en snowkite, où l'aile n'est pas que calée au bord de fenêtre, mais où on s'en sert comme d'un cerf-volant, toujours en mouvement, dans toute la fenêtre...
Une grande partie du plaisir d'une session snowkite, c'est le pilotage et ses sensations, j'imagine que c'est un peu ce que tu décris. Sans en être là, j'ai sorti la so² 6 dans une quinzaine de nœuds en foil aujourd'hui, c'était sympa de ne pas se faire pourrir sur les bords de travers, et de pouvoir la bouger autant quand je faisais des virages, de part et d'autres du plein vent arrière.
Cela dit, je n'ai pas retrouvé la richesse et l'étendue des possibilités du pilotage snowkite. Par exemple, difficile de pouvoir contrôler la tension dans les lignes (y a pas de freins sur un foil !), surtout de pouvoir l'augmenter très fortement. Par exemple, un bon blocage pendant une remontée de pente, juste quand l'aile passe bien fort dans son KL choqué, tu bordes, et hop, tu te téléportes par dessus un ruisseau, un sapinou,... Le foil et les railey, ça fait deux...
60kg-FS So² 15+11+6, Gx HydraV6 7
TT Kriss Custom Kookaboora, Foil Rupel F-1, Skim manta badshark 48, Snow Nobile Remi Meum 148, Mtb MBS 90
PL arc840, North fabio13 modifiée monopeau

Avatar de l’utilisateur
boZZo
Messages : 7527
Inscription : lun. 6 août 2012 23:15
Localisation : Marseille/ Fos / Napo

Re: Foil et pilotage

Message par boZZo » sam. 18 mai 2019 22:08

Pour retendre, tu as le virage, non?

Pulsion "S"12 / "S"8 - Wave 4.5 / 3 -Peak 5- Marc's Boards / Ketos wave xl / 1200 by Francky
------------------------------
Pivot 5 - Bolt 3 - Chili pepper 5.3 - SweetPotato 5.4
------------------------------
73kg

Avatar de l’utilisateur
balboxl
Messages : 4248
Inscription : ven. 30 août 2013 18:59
Localisation : Toulouse

Re: Foil et pilotage

Message par balboxl » sam. 18 mai 2019 22:19

J'arrive pas à le faire dans la même mesure, va falloir que je progresse.
Mais je pense que même avec un meilleur niveau, on ne peut pas être aussi radical. Car un vrai blocage d'aile, ça fait comme quand tu bloques en wake : gros catapultage derrière. Et je vois mal comment faire ça en foil.

De manière générale, j'ai trouvé qu'à l'abattée - et malgré que je n'ai sûrement pas le foil qui ait la meilleur glisse au monde, avec son faible AR et mât épais - , hé bien on ne mets que peu de tension dans les lignes. Des ailes de faible AR doivent plus garder leur caractéristiques que des HR dans ce genre d'utilisation.

Serait peut-être intéressant de se re-pencher sur les ailes à fentes (jetflaps de flysurfer, etc.), qui permettraient d'avoir des filets d'air raccrochés au bord de fuite malgré de très fortes incidences et faibles charges des ailes.

Sinon, de mes années à bagatelle (un des rares spots où l'on discute avec les cerf-volistes), j'ai gardé en mémoire une légende de cerf-volant révo (révolution) géants (7 m² je crois :? ) qui auraient été testés en kitesurf. A part la problématique du redécollage, ça vaut le coup de tester en foil si ce mode de pilotage est ton truc !
Tiens, genre :
https://www.powerkiter.fr/482-revolution-blast.html
"Le Revo Blast est un cerf-volant de traction puissant qui peut être utilisé pour faire du saut ou du char à cerf-volant. A la différence d'une aile de traction, le Blast offre un contrôle très précis."

Et le power blast

https://www.powerkiter.fr/49-revolution ... blast.html
"Le Powerblast développe une forte traction et vole même dans des conditions ultra-légères (moins de 13 km/h). Le jouet idéal pour s'amuser dans le light wind ou même rouler en char à voile avec un cerf-volant de traction puissant."

Ça se pilote avec des poignées, mais tu peux relier les 2 poignées au harnais via un bout et une poulie, pour reposer les bras, et pouvoir piloter temporairement à une main...
Dernière modification par balboxl le sam. 18 mai 2019 22:42, modifié 2 fois.
60kg-FS So² 15+11+6, Gx HydraV6 7
TT Kriss Custom Kookaboora, Foil Rupel F-1, Skim manta badshark 48, Snow Nobile Remi Meum 148, Mtb MBS 90
PL arc840, North fabio13 modifiée monopeau

Avatar de l’utilisateur
boZZo
Messages : 7527
Inscription : lun. 6 août 2012 23:15
Localisation : Marseille/ Fos / Napo

Re: Foil et pilotage

Message par boZZo » sam. 18 mai 2019 22:35

Je réponds avec mon tel..je ferai rapide:)
Dans la bassine, avec ses obstacles et sa petite taille, il faut être rapide et avoir peu d inertie...j ai trouvé que dans l exercice décrit je pouvais avoir une certaine radicalité...bon, certainement très loin de ce que tu décris,en snow.. au mème titre qu en surf ou mes rollers reste moins énervés qu en directionnelle.
Tu progresses vite, on en reparlera.
J ai l impression que l on cherche souvent a faire le rapprochement des moves foil avec ceux des disciplines originelles, alors que le support offre une autre approche.

Pulsion "S"12 / "S"8 - Wave 4.5 / 3 -Peak 5- Marc's Boards / Ketos wave xl / 1200 by Francky
------------------------------
Pivot 5 - Bolt 3 - Chili pepper 5.3 - SweetPotato 5.4
------------------------------
73kg

Avatar de l’utilisateur
regis-de-giens
Messages : 1910
Inscription : dim. 14 avr. 2013 16:38
Localisation : nice et almanarre

Re: Foil et pilotage

Message par regis-de-giens » dim. 19 mai 2019 23:59

Bon sujet Bozzo, merci
balboxl a écrit :
sam. 18 mai 2019 22:19
De manière générale, j'ai trouvé qu'à l'abattée - et malgré que je n'ai sûrement pas le foil qui ait la meilleur glisse au monde, avec son faible AR et mât épais - , hé bien on ne mets que peu de tension dans les lignes. Des ailes de faible AR doivent plus garder leur caractéristiques que des HR dans ce genre d'utilisation.
Tu soulignes exactement le point qui fait je ne souhaite pas du tout un haut ratio comme aile principale. L abatté forte (qui est un grand kiff je trouve a suivre la houle) est tres desagreable je trouve en HR, tu te retrouves avec un comportement trop binaire ( sur-borde / accelere / surborde / accélère ) lorsque tu te rapproches fort du downwind . Ca fait que (a mon niveau en tout cas, en sonic 2 9m) tu dois meme parfois modifier ton cap pour rattraper cet effet d hysteresis instable (= si le kite recule il continue a reculer et ne vole plus, s il avance il avance trop vite en bord de fenetre); je trouve que ce n est pas cohérent du tout en vague (jouable mais tres limitant) ou on souhaite choisir son cap pour suivre la vague sans que le kite "fasse sa diva" et t impose le sien.
60kg, Conceptair Pulsion 15&12, Elf Joker 11&7, Pansh A9, OR Flite 10, Airush One 9&6, Rally 6&4, Pansh Adam 5.5 B/C, smart 6.5
Foil Ketos (easy/wave/race/1200), Spleen Zone 174, Rsc Supreme V, TBK Mana, skis

Répondre