Quel largueur pour un kiteboat ?

Ici on parle de cerf-voiliers et autres Jolly Rogers

Modérateurs : boZZo, stef

Avatar de l’utilisateur
balboxl
Messages : 5795
Inscription : ven. 30 août 2013 18:59
Localisation : Toulouse

Quel largueur pour un kiteboat ?

Message par balboxl » ven. 2 oct. 2020 09:33

Bon, je pense que l'on partage tous la nécessité d'un largueur de la puissance de l'aile sur un kiteboat. "When sh*t hits the fan...".
Par contre, il y a diverses problématiques, différentes du kitesurf classique :
-l'équipage est mobile, et pas forcément au point d'accroche des avants. Surtout sur des bateaux plus gros qu'un dériveur, ou sur des cata où le point de tire glisserait sous le vent à chaque empannage.
-le largage involontaire est très pénible, voir dangereux (par exemple, largage lors du passage au vent d'un obstacle, genre bouée, côte,...). Sur un cata où le point de tire glissait sur un bout, d'une coque à l'autre, je vous dis pas la crainte à chaque empennage, que le petit bout de commande du largueur se prenne dans quelque chose, et tire sur le largueur...
-tant que ça va bien, bah on largue pas. Et si ça a tiré trop fort, bah soit les lignes ont cassées, soit on n'est pas forcément en situation de larguer. Exemple : bateau qui a déssalé : une fois retourné, équipage à l'eau, va activer un largueur...
-si on veut pouvoir dérouler l'aile depuis le bateau, sur treuil(s), installer un largage mécanique côté bateau, c'est plus la même facilité.
-un kiteboat peut être limité à une valeur plus faible de traction verticale (t'as pas envie de risquer de lever un bout), qu'horizontale (t'as envie de charger à bloc).
-il y a le problème de la chute du pilote : ça peut être sympa d'avoir l'équivalent d'un coupe circuit, qui fasse que le bateau s'arrête si vous en tombez.

J'ai pas les réponses à tous ces points... Si vous en avez...
Quelques pistes que je réunis et que j'ai en tête :
-mettre des fusibles sur les lignes, côté aile. Si vous avez des lignes 500 kg, mettre un fusible à 400 kg, cela évitera de péter des lignes chères.
-on peut designer un largueur pour libérer selon un effort vertical, et passer la charge horizontale.
Exemple 1 de design : une pièce avec une rainure verticale débouchante en haut. Dans cette rainure, un axe, auquel est relié l'aile. L'axe est maintenu au fond de la rainure par un fusible, dimensionné pour casser en-deça d'une certaine valeur.
Le truc dont je me suis rendu compte, c'est que si on veut pouvoir tirer 0.8 tonne (avec 2 avants de 500 kg, et fusibles à 400) avec l'aile à 45° par rapport à l'horizontale (passage pleine fenêtre quoi), on aura tout de même dans les 560 kg de composante verticale. Donc ça veut dire un fusible de retenue dans la raisnure, de plus de 560 kg. Cela implique donc que l'on pourra soulever en vertical de 560 kg, je pense que ça suffit à créer de gros problèmes !
Bref, faut un design plus compliqué.
Exemple 2 de design : un levier pivote, à son extrémité est reliée un axe, par un fusible. Cet axe est maintenu dans une rainure circulaire, et l'aile est accrochée à cet axe. La rainure circulaire s'interrompt lorsque l'axe est proche de la verticale, disons à 60° d'élévation.
La direction de traction est entre 0 et 60° -> la force est transmise de l'axe à la rainure. On pet charger à bloc.
La direction de traction est entre 60 et 90° -> l'axe n'est plus dans la rainure, la force est transmise au levier via le fusible.
-largueur embarqué côté aile, commandé en sans fil. Ça complexifie (et on embarque de la masse côté aile).
-guillotine sur le bateau. En sortie de treuil, les lignes à larguer passent dans un trou. Ce trou peut être traversé par une lame pilotée (percussion de cartouche CO2 qui se détend dans le corps d'un vérin).
Avec cette solution, on peut larguer quelle que soit la longueur déroulée (pendant une montée de l'aile qui se passe mal par exemple). Et si on largue quand on est au déroulement maximum, on ne coupe que des pré-lignes pas chères que l'on a mis en fin de ligne.
On peut imaginer que cette solution soit aussi pilotable à distance, ou se déclenche en contact avec l'eau (le bateau déssale -> ça largue), ou en cas de chute du pilote (via un petit leash).
58kg-FS So3 15+9, So2 6, Gx HydraV6 7
TT Kriss Custom Kookaboora, Foil Rupel F-1, Skim manta badshark 48, Snow Nobile Remi Meum 148, Mtb MBS 90
PL arc840, North fabio13 modifiée monopeau

sms-kite
Messages : 340
Inscription : mar. 9 janv. 2018 13:03
Localisation : Chambéry 73
Contact :

Re: Quel largueur pour un kiteboat ?

Message par sms-kite » lun. 5 oct. 2020 09:42

Hello,

Mon avis a 2euro

Un largueur, perso je trouve ca compliqué sur un kiteboat. Je pense que si tu dois dérouler des lignes pour lancer la voile, le mieux est de mettre un limiteur de couple ou un frein sur l'enrouleur et de ne pas accrocher les lignes au bout. En cas de surcharge tu déroules et si la surcharge persiste tu laisses partir la voile.
Tu peux garder une fixation sur la 5eme par exemple pour ne pas perdre l'aile avec un fusible.
Ce type de systèmes a 2 avantages. Si t'as un coup de bourre ca passe sans largage et si ca crain vraiment tu as un système passif style frein a disque qui te permet de lâcher la voile. Un largage c'est déjà violent en kite alors avec la charge d'un kiteboat ca me parait vraiment dangereux.
Perso je pense que tu peux piloter ce truc avec un bout qui fait le tour du poste de pilotage. Quand tu tires le bout tu déroules.
Si tu as 50m de lignes enroulées, tu navigues a 30m, ca te laisse 20m a dérouler, soit 10-20 secondes sans traction.

Ce type de système est utilisé en treuil planeur et parapente, ca marche quand même relativement bien et permet de gérer la traction.

A+

Norbert

Avatar de l’utilisateur
balboxl
Messages : 5795
Inscription : ven. 30 août 2013 18:59
Localisation : Toulouse

Re: Quel largueur pour un kiteboat ?

Message par balboxl » lun. 5 oct. 2020 12:01

Pas con du tout !

Et tu peux compter sur la 5ème qui ne s'allongerait pas autant peut-être (tu la bloques en sortie de treuil). Donc si coup de bourre, tes 4 lignes se dévident, la 5ème rentre en tension, et normalement, l'aile va arrêter de tirer !
58kg-FS So3 15+9, So2 6, Gx HydraV6 7
TT Kriss Custom Kookaboora, Foil Rupel F-1, Skim manta badshark 48, Snow Nobile Remi Meum 148, Mtb MBS 90
PL arc840, North fabio13 modifiée monopeau

sms-kite
Messages : 340
Inscription : mar. 9 janv. 2018 13:03
Localisation : Chambéry 73
Contact :

Re: Quel largueur pour un kiteboat ?

Message par sms-kite » mar. 6 oct. 2020 16:58

Salut,

Ouep c'est une version un peu soft du largage.

Après j'avais pensé faire ca avec le train arrière d'un scouter ou vélo si plus light.
Comme ca t'as la partie freins a disque d'un coté et la partie pignon avec roue libre a chaine de l'autre pour pouvoir enrouler (au moteur a la manivelle)-dérouler (lâcher le frein).

A+

Nono

Répondre