SP80, objectif 80 noeuds

Ici on parle de cerf-voiliers et autres Jolly Rogers

Modérateurs : boZZo, stef

Avatar de l’utilisateur
nicolasroro
Messages : 263
Inscription : mer. 27 mars 2013 18:19
Localisation : Haute-Savoie

SP80, objectif 80 noeuds

Message par nicolasroro » mer. 14 oct. 2020 11:17

Bonjour,

Projet développé par une équipe de l'EPFL : https://sp80.ch/
Voir la série de vidéos dans le menu News.
Un chemin de mille lieues commence toujours par un premier pas
Lao-Tseu

Avatar de l’utilisateur
balboxl
Messages : 5786
Inscription : ven. 30 août 2013 18:59
Localisation : Toulouse

Re: SP80, objectif 80 noeuds

Message par balboxl » mer. 14 oct. 2020 16:29

Merci pour le lien, le projet a bien avancé depuis la dernière fois que je l'avais vu !
(Ah, et sûrement grâce à toi, car pour info, tu avais déjà ouvert un sujet : http://lesfoilz.com/phpBB3/viewtopic.php?t=4768 ;) ).
J'aime bien leur architecture technique.

Un détail juste, je me demande pourquoi le rail qui contrôle la position du kite n'est pas circulaire (centré sur le foil paravane). Peut-être que le chariot ne sera déplacé qu'entre deux runs, et que c'était plus simple à réaliser ainsi.
Et je crois que j'aurais aussi tendance à rajouter de la matière, entre la position la plus probable du chariot, et la platine du foil.
SP80.jpg
Et le safran à l'avant... Ça fonctionnait bien sur Vestas Sailrocket 2, mais la voile était fixée rigidement au bateau, stabilisant aussi le tout. Là, avec une aile de kite qui ne transmet du couple que via le court déport, j'avoue que je demande à être convaincu de la stabilité du truc. J'ai pas d'idée, juste je galère à me représenter le truc. Cela dit, c'est pas pire qu'une voiture en marche avant quand on y réfléchit ! Par contre, c'est similaire à une configuration d'avion "canard", et ça, c'est pas un gage de stabilité intrinsèque :| .

Ah, et un autre truc : je me demande pourquoi ils n'ont pas une seconde partie de foil vers le haut, en mettant le tout sur pivot autour du fuselage. Cela leur permettrait de naviguer sur les deux bords (d'être amphidrome quoi) : lors d'un changement de bord, la pièce tenant l'aile pivoterait autour du fuselage, passant de l'autre côte, et immergeant alors l'autre partie du foil. Ce qui permettrait sûrement d'enchaîner le runs plus rapidement. Là, j'imagine que pour chaque run, ils déplient l'aile, puis la replient, remorquent le bateau, recommencent...

Je leur souhaite beaucoup de réussite :) .
Dernière modification par balboxl le mer. 14 oct. 2020 18:37, modifié 1 fois.
58kg-FS So3 15+9, So2 6, Gx HydraV6 7
TT Kriss Custom Kookaboora, Foil Rupel F-1, Skim manta badshark 48, Snow Nobile Remi Meum 148, Mtb MBS 90
PL arc840, North fabio13 modifiée monopeau

Avatar de l’utilisateur
nicolasroro
Messages : 263
Inscription : mer. 27 mars 2013 18:19
Localisation : Haute-Savoie

Re: SP80, objectif 80 noeuds

Message par nicolasroro » mer. 14 oct. 2020 18:23

Bravo pour ta mémoire balboxl !

Maintenant qu'un nouveau topic existe, peut-on fusionner les messages et les rapatrier ?

Merci d'avance au modo.
Un chemin de mille lieues commence toujours par un premier pas
Lao-Tseu

Avatar de l’utilisateur
balboxl
Messages : 5786
Inscription : ven. 30 août 2013 18:59
Localisation : Toulouse

Re: SP80, objectif 80 noeuds

Message par balboxl » mer. 14 oct. 2020 18:36

nicolasroro a écrit :
mer. 14 oct. 2020 18:23
Bravo pour ta mémoire balboxl !
Faut plutôt féliciter le moteur de recherche ;) ! Bon, cela dit, j'avais un doute :) .

Il est joli en tout cas ce ... bateau ? cet engin ?

Et une autre question, plus intéressante : je me demande quel est le rôle exacte des petits ailerons sous les flotteurs. Est-ce qu'ils aident au déjaugeage ? Est-ce qu'il sont toujours porteurs lorsque le bateau a accéléré, ou est-ce qu'ils deviennent déporteurs ?
58kg-FS So3 15+9, So2 6, Gx HydraV6 7
TT Kriss Custom Kookaboora, Foil Rupel F-1, Skim manta badshark 48, Snow Nobile Remi Meum 148, Mtb MBS 90
PL arc840, North fabio13 modifiée monopeau

sms-kite
Messages : 339
Inscription : mar. 9 janv. 2018 13:03
Localisation : Chambéry 73
Contact :

Re: SP80, objectif 80 noeuds

Message par sms-kite » jeu. 15 oct. 2020 10:55

Salut,

Jolie 3D,

Y a un truc qui m'étonne toujours un peu quand même, c'est cette capacité a passer plus de temps a faire de la DAO que des essais. Pas de maquettes pas de proto bidouillable... pas trop d'expérimental quand même.

Perso je commencerai par récupérer une coque qui ressemble et lui accrocher un kite... Ne serait ce que pour récupérer 2 3 données.

A+

Nono

Avatar de l’utilisateur
balboxl
Messages : 5786
Inscription : ven. 30 août 2013 18:59
Localisation : Toulouse

Re: SP80, objectif 80 noeuds

Message par balboxl » jeu. 15 oct. 2020 11:08

Je sais pas si tu as regardé en détail leur site (https://sp80.ch/home/news/ , descendre jusqu'à "Our lastest videos"), mais ils fabriquent quand même. Non seulement des sections de foil hypercavitants qu'ils testent en veine d'eau (et ça, c'est un gros point fort par rapport à l'intégralité des autres équipes - https://www.youtube.com/watch?v=TBu1QcC2Plw), mais aussi du proto de bateau.

phpBB [video]


phpBB [video]
58kg-FS So3 15+9, So2 6, Gx HydraV6 7
TT Kriss Custom Kookaboora, Foil Rupel F-1, Skim manta badshark 48, Snow Nobile Remi Meum 148, Mtb MBS 90
PL arc840, North fabio13 modifiée monopeau

sms-kite
Messages : 339
Inscription : mar. 9 janv. 2018 13:03
Localisation : Chambéry 73
Contact :

Re: SP80, objectif 80 noeuds

Message par sms-kite » jeu. 15 oct. 2020 18:50

Salut,

Je me suis mal exprimé. Je ne veux pas dire qu ils ne font que de la Dao. Je voulais dire que je suis surpris de passer autant de temps en conception et aussi peu en test.
Quand tu veux tester tu ne peux pas vraiment partir direct en carbonne avec moule et compagnie. Tu fais comme Tabarli ou Vestas ou autre... Tu fais des maquettes, tu récupères des bout de bateaux à droite à gauche... Tu fais de l alu du bois Tu tests, tu scie tu soudes. etc... J'en ai tellement vu des projets comme qui devait tout casser et qui une fois fini était incapable de battre un voilier quelconque.

A plus

Nono

popas1
Messages : 401
Inscription : lun. 9 sept. 2019 14:03

Re: SP80, objectif 80 noeuds

Message par popas1 » jeu. 15 oct. 2020 19:35

Pourquoi tu pourrais pas partir directement en moule carbone si tu as tout ce qui faut à domicile pour sortir un proto en un jour. L'EPFL a de sérieux moyen de prototypage rapide.

Pour moi ça colle, on est plus en 1900. La difference entre l'empirique et la modelisation c'est que dans une demarche tu veux un truc qui marche vite et bien, alors que dans l'autre tu veux comprendre pourquoi ça marche pour pouvoir changer les parametres et trouver l'optimum.
Airush Ultra 9m - Naish Pivot 8m 2020 et 5m 2016
TT North Jaime - Surf Rapace 6' - Foil IC6V2 sur pocket board custom

sms-kite
Messages : 339
Inscription : mar. 9 janv. 2018 13:03
Localisation : Chambéry 73
Contact :

Re: SP80, objectif 80 noeuds

Message par sms-kite » jeu. 15 oct. 2020 20:24

Salut

C est claire on est plus en 1900. Je te donne un exemple de simulation numérique datant de 2010 environ. Je passe un miniparapente en simulation numérique. 3D avec bollonnement de caisson sur un logiciel de cfd hi level... Résultat 30 de finesse calculée.... Sachant que la voie fait en faite 8...
Donc un bon gros écart quand meme. Le gars qui m à passé la voile en simul est docteur en meca flux avec 15 d experience. Et on n à pas vraiment trouvé ce qui merdait.

Donc en effet tu peux tout calculer, mais à la fin t as toujours le risque de te prendre mère nature en pleine gueule... C est à ça que sert l experimental... Ça évite de s éloigner trop de la vrai vie.

A plus

Nono

Avatar de l’utilisateur
regis-de-giens
Messages : 2417
Inscription : dim. 14 avr. 2013 16:38
Localisation : nice et almanarre

Re: SP80, objectif 80 noeuds

Message par regis-de-giens » jeu. 15 oct. 2020 21:35

Reflexion du soir...
J etais ingé calcul dans ma precedante vie...
Et le loup est dans les extremes effectivement :

- soit le jeune boutonneux a la tete carrée, qui calcule tout et se fait pieger par les 2 chiffres apres la virgule que donnera le logiciel, meme si le modele est "a coté de la plaque"

- soit le vieux routier autodidacte qui a fait des bornes et se méfie trop des nouveautés qu'il ne maitrise pas personnellement ...

Lool. Ton humoristique bien sur...

Moi perso j'adorai (et poussait ma boite a ...) la corrélation calcul / essai, histoire d apprendre a associer la precision du processeur a une tolerance de prediction, et donner au routier réticent une sensibilité ("interieure", theorique) des parametres importants... et meme si cette correlation ne servait que de pedagogie, ca rapprochait les points de vue pour peu qu on les oppose pas, essentiel a mon sens.

Dans le cas de la CFD (calculs de fluides pour les non specialistes), je trouve qu'on est vraiment dans le domaine ou un calcul pourrait indiquer n'importe quoi et donc gros besoin de correlation et retour d expérience si on veut passer du qualitatif (comparatif ) au quantitatif (predictif).

Et a chaque maquette que j ai pu faire,,je me suis dit "heuresement"...

Pr Tournesol.
60kg, CA Pulsion 18&15, Elf Joker 11&7, OR Flite 10, Airush One 9&6, Rally 6&4, Pansh Adam 5.5 B/C, smart 6.5
Foil Ketos (easy/wave/race/1200), Spleen Zone 174, Rsc Supreme V, TBK Mana, skis

Répondre