Le vol de pente en caisson

Ici on parle des ailes à caissons

Modérateurs : boZZo, stef

Avatar de l’utilisateur
regis-de-giens
Messages : 2428
Inscription : dim. 14 avr. 2013 16:38
Localisation : nice et almanarre

Le vol de pente en caisson

Message par regis-de-giens » lun. 11 janv. 2021 13:22

Je fete mes 1ers vols samedi en snowkite avec un sujet dédié.
C est tellement jouissif, je propose de mettre ici nos sensations, astuces et spécificité caissons...

On commence par une definition ?

Je dirais mettre le kite en mode "parapente": cad aile au zenith qui porte et descendre le long la piste mais sans toucher le sol....

Attention, pratique qui peut s averer dangereuse et mortelle, notamment par casse matérielle qui n est pas prevu pour contrairement a un parapente. Donc pour riders initiés et conscients du risque.

J ai appris vite et sans bobo, sans besoin de debrancher le cerveau , en suivant une méthode que je trouve secure. Si ca vous interesse, je la poste ici.

Bons vols !!
60kg, CA Pulsion 18&15, Elf Joker 11&7, OR Flite 10, Airush One 9&6, Rally 6&4, Pansh Adam 5.5 B/C, smart 6.5
Foil Ketos (easy/wave/race/1200), Spleen Zone 174, Rsc Supreme V, TBK Mana, skis

sms-kite
Messages : 359
Inscription : mar. 9 janv. 2018 13:03
Localisation : Chambéry 73
Contact :

Re: Le vol de pente en caisson

Message par sms-kite » lun. 11 janv. 2021 14:41

Salut,

Je rappelle qu'un kite c'est pas fait pour voler. Et que la plupart des gens perdent leur repères une fois qu'ils volent, ou qu'ils sont trop haut, même sur un saut simple...

A+

Nono

Avatar de l’utilisateur
stef
Administrateur du site
Messages : 5448
Inscription : lun. 6 août 2012 20:33

Re: Le vol de pente en caisson

Message par stef » lun. 11 janv. 2021 14:54

Oui c'est vrai, normalement, c'est moi qui aurait du dire ça!! Merci Nono de me rappeler à l'ordre ;-) (du coup j'ai enlevé mon post du dessus). J'ai moi même bien déchiré une de mes ailes sur un saut avec perte de repères il y a 2 ans et boom la frontale de l'aile sur la neige à la réception. C'est donc très facile de se manquer ... et même 2m de haut sur la neige ça fait déjà bien haut sur la tête ou de traviole sur la dos (j'ai une dorsale pour ma part).

Stef
Flysurfer speed 1 7m, speed 2 12m, psycho 4 4m, 6m et 10m DL, Concept Air protos 4.5, 6.5, 8.5 + quiver varié de surfs

Avatar de l’utilisateur
balboxl
Messages : 5861
Inscription : ven. 30 août 2013 18:59
Localisation : Toulouse

Re: Le vol de pente en caisson

Message par balboxl » lun. 11 janv. 2021 16:21

Pour détailler pourquoi question matos, c'est dangereux - car le dire c'est bien, mais pour les gens comme moi, il faut détailler pour qu'ils l'intègrent vraiment -, il y a à ma connaissance au moins trois problèmes, en premier le plus grave :
1- il n'y a pas de redondance. Sur un parapente, si une suspente casse, pas de gros soucis. En kite aussi pour les suspentes (enfin si un bridage d'aile à boudin casse ou une poulie, on est mal). Par contre, en kite, la charge doit aussi passer par les lignes en plus. Et si une seule, n'importe laquelle (un avant, ou un arrière) des lignes casse, c'est direct chute libre. Et en plus, on a tendance à user nos lignes, surtout en snowkite (posées sur la carre de son snowboard, frottée contre un rocher sur un redécollage,...).
2-un kite n'est pas dimensionné pour des gros chocs, s'il y a réouverture par exemple. Les éléments dans la chaîne de résistance ne sont pas non plus choisis pour, par exemple les chicken loop, les crochets de harnais, des pièces en plastique reprenant les avants et les dévrillant,...
3-le fait d'avoir 15-25 mètres de lignes, crée de sacrés effets pendules, déphasage entre la position du corps et de l'aile, donc potentiellement de très grosses variations d'incidence, des verrouillages sur le côté, des mises en virage bizarre, et plus généralement, une maniabilité faible (donc pas top pour éviter un obstacle, se poser au bon endroit, partir sur le côté pour ne pas s'écarter trop de la pente, etc.).

Bon, une fois qu'on a conscience de cela, on peut quand même s'amuser à planer au plus proche du sol, avec quelques faits aidants :
-une fois en vol, on est plutôt à charge constante (poids du corps). Si on n'envoi pas de gros loop hauts, si quelque chose doit casser, ça devrait être à la montée, ou sur des appels de saut.
-on peut sécuriser une partie du matos. Baudrier pour doubler le harnais, avec une chaîne de traction qui ne passe pas par des pièces plastique, etc.
-Avoir déjà fait beaucoup de sauts, avec rotations (backloop, frontloop : rotations autour de l'axe vertical), histoire de bien savoir gérer son aile, même quand on est parti dans une sale rotation bien lente, avec aile dans le dos... Au pire des cas, si l'on ne sait vraiment plus où on habite, perso je continue de tirer sur la dernière main qui était en train de tirer, en essayant de partir en loop hélico.
-et surtout, le facteur décisif : essayer de voler le plus proche du sol, avec la spatule arrière au contact. C'est limite plus fun que voler haut. Choisir des pentes qui deviennent de plus en plus faible, l'idéal (et nécessaire) étant de déboucher sur un plateau.

Pour se familiariser, je dirais donc de prendre une pente trop faible pour vraiment décoller, et se terminant sur une pente encore plus faible. Avec, évidemment, le vent qui remonte cette pente, dans l'axe. Prendre de la vitesse, beaucoup de vitesse, aile plutôt choquée, plutôt haute. La monter progressivement, ne pas l'envoyer sec comme pour un saut, mais la faire basculer au-dessus de sa tête, très lentement. S'habituer à la piloter ainsi, en continuant à descendre la pente (cranter si nécessaire), sans border.
Une fois cela bien maîtrisé, pour partir en vol, l'idéal est d'avoir une pente qui permette de légèrement décoller, quand on a de la vitesse, et que l'aile est mi-bordée. Si on décolle alors que l'aile est choquée, bah on ne pourra pas choquer plus pour retrouver la pente. Et si on décolle alors que l'aile est bordée, en général ça nous freine (et on part pas vraiment en plané), voir l'aile sur-borde (et on redescend direct). Une fois un peu sustenté, bien maîtriser la position de l'aile (soit bien droite au-dessus, soit virages de la bonne amplitude, bonne fréquence), pour éviter la mise en pendule du corps.
58kg-FS So3 15+9, So2 6, Gx HydraV6 7
TT Kriss Custom Kookaboora, Foil Rupel F-1, Crazyfly F-lite 99x44, Skim manta badshark 48, Snow Nobile Remi Meum 148, Mtb MBS 90
PL arc840, North fabio13 modifiée monopeau

frappat
Messages : 201
Inscription : dim. 3 août 2014 17:19

Re: Le vol de pente en caisson

Message par frappat » lun. 11 janv. 2021 19:06

moi je veux bien les infos de regis quand même ;-) .
avec un pote, lors de nos permières tentatives, il ya quelques années , la difficulté venait surtout de l'inversion des commandes et de la maitrise de l'effet pendulaire qui peut vite devenir dangereux.
En conclusion, on a fait le choix de devenir volant avec des minivoiles ( little cloud spiruline 20mé ) à l''époque !

Avatar de l’utilisateur
regis-de-giens
Messages : 2428
Inscription : dim. 14 avr. 2013 16:38
Localisation : nice et almanarre

Re: Le vol de pente en caisson

Message par regis-de-giens » lun. 11 janv. 2021 20:43

que des bonnes remarques !
Alors voila comment j 'ai procédé, justement avec au départ la peur de la panique des inversions de commandes (valable car on inverse la barre en ski mais plus rarement en surf: ce tutoriel est donc valable surtout pour le ski), et des effets transitoires comme le pendule quand on décolle sans maitriser assez la phase de vol stable ; Pour ca Balboxl a les coronnes, mais moi ... plutôt les cacahuètes ... faut que ce soit sûr et progressif ;-) ;

Alors voila, 4 étapes + en sortir "joliment" apres la pause car le cerveau est bien retourné a ce moment de demi-tour.

1- au zenith, a l'arret, vent leger (ca peut être sur la plage a pied) : se tourner de 180 degré donc visage face au vent. Inverser la barre (donc Tourner la barre de 180 degres aussi et changer les mains, donc les lignes se retrouvent non croisées au final). Essayer de garder l'aile pile au zenith : Ne plus regarder l'aile pour pas brouiller le cerveau , se baser que sur la verticalité du border choquer. Ca se pilote comme un parapente (que je n'ai jamais fait ndld): si l'aile bouge a droite , tirer la main gauche . C'est tres intuitif et progressif. 10 minutes suffisent.

2- idem mais la faire osciller un peu, droite gauche, histoire de reprogrammer le cerveau. 10 minutes.

3- idem face a une petite pente, tres faible vitesse, vent qui remonte la pente. Faire du chasse-neige pour contrôler la vitesse. Puis de plus en plus vite. toujours pas regarder l'aile pour ne pas brouiller le cerveau inversé pour le kite et ne regarder ou sentir que le bout de border choquer qui doit rester vertical (toujours pareil, on tire doucement a droite s'il va a gauche, comme en parapente mais avec les étapes 1 et 2 ca devient vite un réflexe)

4- idem avec plus de vitesse, en relâchant le chasse-neige, qui a un moment va decoller les skis. privilégier les courtes pentes (donc un plateau ou une pente douce pas loin devant) le temps de se rassurer que toutes les sensations, y compris les ascenseurs de masses d'air , ne sont pas graves. Pas d'obstacles, pente "régulière" si possible sur la droite et la gauche de la trajectoire.

5- âpres l'atterrissage , pour le demi tour et remonter (testésue en light,): des la pause au sol tirer franchement sur la main droite et faire un virage a droite, 180 degrés. Si tu tires cette main, ton aile devente pas, ca tire mais tu ne te fais pas trop arracher, et la sensation est dingo , de faire un virage de 180 degrés en suivant l 'aile sans pause, genre deadman en courbe continue. (idem a gauche et virage a gauche bien sur) ;
Lorsque l'aile pointe a nouveau vers le zenith, on peut souffler et retourner a nouveau la barre de 180 degres en position classique.

2-3 remarques:

La secu: : Rester proche du sol , pour les risques de casses et chute ;

Le balancier : Ca m'arrivait quand j'essayais de transformer un saut en vol de pente. Et je retombais. Le probleme du saut ou de balancer l'aile fort est que tu décolles trop tot , sur la dynamique de l'aile et non a la régulière, puis tu balances en pendule et retombes si ta technique est moyenne. La, avec cette technique tu decolles progressivement, c'est bien plus stable des le depart avec une aile collée au zenith.

rotation involontaire si ton corps commence a tourner involontairement , sur la droite par exemple, change ta direction en tirant sur la main droite (barre inversee hein), ca va réaligner ton corps et ta direction, puis te poser tranquillement avant de trop tourner, car si la pente est régulière, le sol va donc se rapprocher en descendant moins direct dans la pente.
60kg, CA Pulsion 18&15, Elf Joker 11&7, OR Flite 10, Airush One 9&6, Rally 6&4, Pansh Adam 5.5 B/C, smart 6.5
Foil Ketos (easy/wave/race/1200), Spleen Zone 174, Rsc Supreme V, TBK Mana, skis

sms-kite
Messages : 359
Inscription : mar. 9 janv. 2018 13:03
Localisation : Chambéry 73
Contact :

Re: Le vol de pente en caisson

Message par sms-kite » mar. 12 janv. 2021 00:33

Salut,

Je suis désolé mais ça me fait un peu peur ce sujet. Y a plusieurs choses qui me gênent beaucoup.

- D abord le matos ne garantit absolument pas la solidité nécessaire au vol. Un maillon parapente tient plus environ 2000kg, une ligne de kite 200kg. Et la conception d'un kite ne garantit pas du tout qu à la moindre micro fermeture d'une tips tu ne te retrouves pas en 360 engagé. J ai quand même passé pas mal de temps sur les kites, les minivoiles les speed riding... Je n ai absolument aucune idée de comment réagira un kite à la fermeture. Les profils et l architecture générale n ont absolument rien en commun.

- Ensuite la description qui est faite du vol, c'est quand rien ne merdouille... Et à la moindre variation de vent, obstacle à l aterro ou autre il va falloir gérer le vol avec toute la complexité de changer de trajectoire, de poser... Etc. Tu peux faire 10 vols tranquilles et te retrouver au 11eme à 6m de haut, avec la pression qui monte et te retrouver à poser à un endroit compliqué, non prévu, éviter un obstacle... Etc.

- Et puis surtout, quand tu parts dans un appel de saut droit dans la pente il y a beaucoup beaucoup d énergie. Bien plus qu en kite surf. Donc il faut quand même déjà gérer l aspect aérien du kite sans trembler. A titre perso, je ne me sens pas nul en snowkite, mais je fais toujours des erreurs de relance, de timing et donc des cratères (encore un ce week-end sur un KL trop tardif... La voile et moi on a replaqué quasi en même temps). Donc pour moi si tu ne maîtrises pas les relances kiteloop et autre moyens de ressourcer un saut, je pense qu'il est présomptueux d essayer de voler. Si par exemple au moment de l appel tu prends un petit obstacle dans le ski et que tu parts en rotation, je suis à peu près sur que tu vas appuyer sur la barre et la je te garantis que ça va très mal se passer. Tu vas lancer un virage d aile. Tu vas monter à 5 6m de haut et redescendre en rappel pendulaire. La quantité d énergie est vraiment énorme quand tu attaques la pente... Donc il faut vraiment la maîtriser.

A plus

Nono

Avatar de l’utilisateur
balboxl
Messages : 5861
Inscription : ven. 30 août 2013 18:59
Localisation : Toulouse

Re: Le vol de pente en caisson

Message par balboxl » mar. 12 janv. 2021 08:47

Et c'est encore pire avec une petite aile, que l'on déconseillera donc encore plus : vitesse de décollage (et de vol, et de posé) bien plus grande aile bien plus réactive, qui risque encore plus de partir sur le côté, shoot... Sans parler du vent plus fort et souvent plus rafaleux, qui accompagne l'utilisation d'une petite aile.
58kg-FS So3 15+9, So2 6, Gx HydraV6 7
TT Kriss Custom Kookaboora, Foil Rupel F-1, Crazyfly F-lite 99x44, Skim manta badshark 48, Snow Nobile Remi Meum 148, Mtb MBS 90
PL arc840, North fabio13 modifiée monopeau

Avatar de l’utilisateur
regis-de-giens
Messages : 2428
Inscription : dim. 14 avr. 2013 16:38
Localisation : nice et almanarre

Re: Le vol de pente en caisson

Message par regis-de-giens » mar. 12 janv. 2021 15:38

C'est vrai que c'est un sujet delicat , car il est pratique' mais 'inrecommendable' a cause du meteriel detourne' et du peu de "formation" officielle pour cela; malgre tout, c'est pratique' dans les faits, et comme un saut a 10m qui se passerait mal , ben on ne peut pas " l interdire " , je pense donc que en parler permet aussi de pas se lancer dans n importe quelle condition et echanger sur les pieges possibles (on voit deja que pas mal d'entre nous pratiquent ou ont essaye');

Donc oui, repetons frequemment les risques et les sources possible d'accident , comme tu dis sur tes exemples (appels de sauts reouverture, non redondance, vent fort);

Le sachant, au moins, on peut adapter un peu sa pratique au dela de son intuition personelle ; par exemple sur mon cas: vent leger, pente douce et longue et large, demarrage progressif, je pense que on peut aborder ces bonnes sensations sans prendre de risques demesures ; mais il est clair que il faut garder le cerveau branche' et bien ecouter tout ce que toi et Balboxl peuvent reporter comme danger cache'.

Si l un d'entre vous tente ma methode ou souhaite le faire, ca m interesse d'avoir votre retrour pour pas diffuser des erreurs si il y a une mauvaise idee parmis ces etapes;

J ai une question pour les experimente's sur la specificite' des aiels perfs ...
avec un boudin ou bas ratio, si on choque, ca fait perdre du lift donc de l'altitude pour se rapprocher du sol; ok ; mais sur une aile perf ca me parait moins evident, et deja sur ma Elf, il n y avait rien de tres flagrant consernant l'altitude (puisque une aile allongee vole mieux choquee) ; vous avez le meme ressenti? et comment gerez-vous l'altitude en aile perf ? on peut surborder expres ou c'est la cata assuree ?
60kg, CA Pulsion 18&15, Elf Joker 11&7, OR Flite 10, Airush One 9&6, Rally 6&4, Pansh Adam 5.5 B/C, smart 6.5
Foil Ketos (easy/wave/race/1200), Spleen Zone 174, Rsc Supreme V, TBK Mana, skis

Avatar de l’utilisateur
balboxl
Messages : 5861
Inscription : ven. 30 août 2013 18:59
Localisation : Toulouse

Re: Le vol de pente en caisson

Message par balboxl » mar. 12 janv. 2021 16:25

J'ai pas vu de chose différente de ce que j'essaye de faire dans ta description Régis. Après, je suis pas une autorité dans le domaine !

Avec une aile assez perf (sonic², sonic3, des freerace), quand tu choques, tu perds de l'altitude quand même. Surtout les premières secondes, quand tu es assez lent, et que ça accélère. Attention une fois accéléré : si tu bordes, ça remonte fort... Et possibilité de faire ralentir l'aile, avec le corps qui continue à avancer, donc de mettre l'aile en sur-incidence, trop profond dans la fenêtre.
Donc : choisir une pente où tu peux décoller mi-bordé, pour avoir de quoi choquer et retrouver la pente. Et essayer de ne pas avoir à trop choquer. Et i besoin de re-border, le faire progressivement, en essayant de ne pas dépasser le mi-bordé non plus.

Le sur-bordage exprès, ça me paraît une très très mauvais idée ! Je pense que tu pars en chute libre direct. Et dans le cas où l'aile raccrocherait, elle shooterait tellement fort, qu'elle irait faire une frontale (bord d'attaque qui s'effondre, une fois trop avancée dans la fenêtre) je pense. Un peu comme en parapente, quand tu tires à fond les freins, puis laisse l'aile repartir trop fort....

Un truc : on peut faire des légers droite-gauche à l'aile, pour avoir moins de taux de chute. Cela permet donc de voler sur des pentes plus faibles, ou avec moins de vent. Donc cela permet, en remettant l'aile droite et choquant un peu, de plus vite rejoindre la pente.

Si t'es monté haut et que choqué ne suffit pas, le mieux à faire, c'est un très léger virage, d'un côté où il n'y a pas d'obstacles, pour quitter la ligne de plus grande pente.
Et si t'es vraiment trop haut et que les deux actions précédentes ne suffisent pas, bah c'est là je pense où il faut repasser en barre classique (non inversée), et envoyer des loop hélico... Mais c'est que tu t'es déjà bien raté dans l'évaluation de la situation !
58kg-FS So3 15+9, So2 6, Gx HydraV6 7
TT Kriss Custom Kookaboora, Foil Rupel F-1, Crazyfly F-lite 99x44, Skim manta badshark 48, Snow Nobile Remi Meum 148, Mtb MBS 90
PL arc840, North fabio13 modifiée monopeau

Répondre