F3K...Kesako ?

Tout ce qui vole aussi

Modérateurs : boZZo, stef

wiwi
Messages : 192
Inscription : lun. 20 août 2012 09:01

F3K...Kesako ?

Message par wiwi » mar. 3 déc. 2013 20:39

A celui qui exploitera au mieux le vent , les ascendances, pour durer le plus longtemps en l'air...superbe !!!

phpBB [video]


Un copié/collé pour en savoir un peu plus :

F3K désigne une catégorie de planeur radiocommandé destiné au vol de plaine. L'envergure maximum imposée étant de 150 cm.

Actuellement, les machines compétitives ont donc une envergure proche ou égale à 150 cm pour exploiter au mieux le vol plané.

HLG, abréviation de "hand launched glider" signifie "planeur lancé à la main"
La mise en altitude du planeur est réalisée à la force musculaire, pas de moteur, pas de catapulte, uniquement un planeur et un lanceur/pilote.

La finalité étant de faire durer le vol, d'une part en lançant le plus haut possible, d'autre part en utilisant au mieux les courants ascendants présents et les capacités de la machine.

Nous retrouvons deux techniques de lancement:
-La première et plus ancienne dite "javelot", comparable à la manière classique de lancer un avion en papier, que nous ne développerons pas ici.
-La seconde est dite "DLG" (Discus Lanched Glider) ou "lancé discus", le planeur est saisi par l'extrémité de l'aile et lancé dans un mouvement de rotation comparable au lancé de disque en athlétisme.

Les deux types de mise en altitude conduisent à des planeurs différents dans leur conception, les contraintes structurelles et aérodynamiques étants différentes. Nous nous intéresserons ici principalement aux planeurs destinés au lancer "discus", car cette méthode permet d'atteindre des hauteurs bien supérieures.

Le blog: http://microf3k.blogspot.fr/p/micro-min ... esako.html

Pour voodoo : Ça doit aussi couter un bras...
Unity 8, S3 12 CE, SA2 15 tissus vintage OCB, remixétesteurisé par des souris, S3 21 white britain edition, Style + 14

Avatar de l’utilisateur
boZZo
Messages : 6611
Inscription : lun. 6 août 2012 23:15
Localisation : Marseille, Le Jaï, Cavaou, Napo

Re: F3K...Kesako ?

Message par boZZo » mer. 4 déc. 2013 09:21

Salut Wiwi ;) Ma seul expérience de modélisme, la construction d'un avion en balsa avec un moteur à essence et des cordes aux bouts des ailes pour des vols circulaires. Après de longues heures de montages (j'avais 6/7 ans), premier essai, et 1/4 quart de tour et avion détruit :roll:
Sur ta vidéo les gars semble avoir un gros niveau. Je suis impressionné par la résistance des ailes mors du lancé. Technique de lancé jamais vue pour ma part.
73kg---Pulsion S 12 - Wave 6.5 - Pulsion 369 - Pivot 7/5 - Bolt 3
Chili pepper 5.3- Stretch Fletcher 4 fins 5.11 - SweetPotato 5.4 -Marc's Boards + Ketos wave xl Franky

Avatar de l’utilisateur
boZZo
Messages : 6611
Inscription : lun. 6 août 2012 23:15
Localisation : Marseille, Le Jaï, Cavaou, Napo

Re: F3K...Kesako ?

Message par boZZo » mer. 4 déc. 2013 09:25

73kg---Pulsion S 12 - Wave 6.5 - Pulsion 369 - Pivot 7/5 - Bolt 3
Chili pepper 5.3- Stretch Fletcher 4 fins 5.11 - SweetPotato 5.4 -Marc's Boards + Ketos wave xl Franky

Avatar de l’utilisateur
voodoo13
Messages : 3953
Inscription : sam. 18 août 2012 17:51

Re: F3K...Kesako ?

Message par voodoo13 » mer. 4 déc. 2013 23:40

wiwi a écrit :A celui qui exploitera au mieux le vent , les ascendances, pour durer le plus longtemps en l'air...superbe !!!

phpBB [video]


Un copié/collé pour en savoir un peu plus :

F3K désigne une catégorie de planeur radiocommandé destiné au vol de plaine. L'envergure maximum imposée étant de 150 cm.

Actuellement, les machines compétitives ont donc une envergure proche ou égale à 150 cm pour exploiter au mieux le vol plané.

HLG, abréviation de "hand launched glider" signifie "planeur lancé à la main"
La mise en altitude du planeur est réalisée à la force musculaire, pas de moteur, pas de catapulte, uniquement un planeur et un lanceur/pilote.

La finalité étant de faire durer le vol, d'une part en lançant le plus haut possible, d'autre part en utilisant au mieux les courants ascendants présents et les capacités de la machine.

Nous retrouvons deux techniques de lancement:
-La première et plus ancienne dite "javelot", comparable à la manière classique de lancer un avion en papier, que nous ne développerons pas ici.
-La seconde est dite "DLG" (Discus Lanched Glider) ou "lancé discus", le planeur est saisi par l'extrémité de l'aile et lancé dans un mouvement de rotation comparable au lancé de disque en athlétisme.

Les deux types de mise en altitude conduisent à des planeurs différents dans leur conception, les contraintes structurelles et aérodynamiques étants différentes. Nous nous intéresserons ici principalement aux planeurs destinés au lancer "discus", car cette méthode permet d'atteindre des hauteurs bien supérieures.

Le blog: http://microf3k.blogspot.fr/p/micro-min ... esako.html

Pour voodoo : Ça doit aussi couter un bras...
Mais c'est énervant tous ces trucs super qui coutent une blinde !!!
RAAAAAHHHH Caliméro mon amiiiiii !!!
:mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:
Speed 3 DLX 12m / Religion MKIV 10.5m et 7m / Pansh Genesis 6.5 / Matata Kite 5.2 / Catch Kite 5.2 / Et aussi: surfs, funboard, bodyboard, Sealion, MTB... et des jumeaux (année modèle 2010).
(82kg à sec, bien plus lourd "imbibé"...)

Répondre