courbe de progression en foil

Ici on parle d'hydrofoils

Modérateurs : boZZo, stef

Avatar de l’utilisateur
ribore
Messages : 1897
Inscription : mar. 21 août 2012 21:34

Re: courbe de progression en foil

Message par ribore » dim. 13 janv. 2019 15:05

boZZo a écrit :
sam. 12 janv. 2019 16:31
ribore a écrit :
sam. 12 janv. 2019 14:35
Si je le convertis à mes capacitiés d'apprentissage, je crains que cela dépasse mon espèrance de vie...
Bref, je crois que je vais me contenter de regarder passer les kite-foils,
Dsl mais ça me met en rogne...
On a l impression que tu es à l age ou l on renonce ....
Mrd!
Prends 2/3 cours et laches les chevaux!
Rassure toi : le mot "renoncement" n'a jamais fait partie de mon vocabulaire et je ne pense pas que ça va changer... en tout cas pas avant d'avoir atteint l'âge de ne plus faire de boutades :D
Mais, concernant le kite-foil (en son état actuel et pas les foils en général ;) ) vu le peu de sessions que j'ai l'occasion de faire ces temps-ci, surtout sur un spot adapté, je suis juste pas convaincu de l'intérêt pour moi d'y consacrer l'investissement temps et financier nécessaire à en retirer du plaisir ... mais ça peut changer si je suis plus souvent à 50 m d'un spot sans haut-fonds omniprésent plutôt que de rester à 200km de l'eau salé la plus proche mais envahie de bancs de sable ;)
C'est pas parce que je n'y arrive pas que je suis drôle, c'est parce que je tente d'être drôle que je n'y arrive pas ;-)

Avatar de l’utilisateur
regis-de-giens
Messages : 1973
Inscription : dim. 14 avr. 2013 16:38
Localisation : nice et almanarre

Re: courbe de progression en foil

Message par regis-de-giens » dim. 13 janv. 2019 21:34

L idee de cette courbe et de voir au dela des 1er vols ( commentaires nombreux sur cette etape), et pour donner une perspective plus large sur ce long apprentissage avant d'atteindre les magiciens du tréteaux qu on voit sillonner sur les spots ... et se sentir moins nul a se dire qu'on est le seul a pas savoir bien jiber au bout de 20 sceances.

Mais le plaisir vient avant. Bien avant. A la vue de cette satané courbe, ca peut faire peur. Mais au final la partie ingrate est relativement courte (waterstart et nav a plat de travers). Des que tu navigues a plat a differents caps, je trouve que la recompense est deja la et auto-suffisante a chaque sortie. Et le plaisir commence, et de mon ressenti au dessus d'un gros TT en light , meme sans voler, car tu capes et te ballades deja partout en light . Donc apres 4 a 8 h "seulement" meme si ca parait plus long lorsqu on est en pleins dedans (message subliminal a M-de-Lyon)

Apres pour des sites difficiles (fond, algues, shore break) et peu de frequences de navs, effectivement on peut comprendre. Meme si (message a Olivier), le foil est une telle decouverte que quitte a repartir sur un apprentissage pour completer le TT, je choisirais plutot le foil (meme en posant les fesses a chaque bord) que travailler les jibes en surfs (que perso j'ai trouvé long aussi pour le changement de pied en no volume strappé)
60kg, Conceptair Pulsion 15&12, Elf Joker 11&7, Pansh A9, OR Flite 10, Airush One 9&6, Rally 6&4, Pansh Adam 5.5 B/C, smart 6.5
Foil Ketos (easy/wave/race/1200), Spleen Zone 174, Rsc Supreme V, TBK Mana, skis

Gwen à ailes
Messages : 214
Inscription : sam. 6 janv. 2018 19:50

Re: courbe de progression en foil

Message par Gwen à ailes » lun. 14 janv. 2019 22:31

Superbe graphique qui préfigure bien tout le travail à venir(même si mes objectifs seront revus à la baisse) ....et le temps à y passer(mini×3 pr moi) .. mais quand on aime..
Bravo pour ta perspicacité et ton perfectionnisme
Ptite question: à priori,tu as appris tout seul. Pourquoi pas 1 ou 2 cours pour commencer?

Avatar de l’utilisateur
regis-de-giens
Messages : 1973
Inscription : dim. 14 avr. 2013 16:38
Localisation : nice et almanarre

Re: courbe de progression en foil

Message par regis-de-giens » mar. 15 janv. 2019 04:43

Merci Gwen. J'aime bien decouvrir seul surtout si tres novateur dans les sensations. Mais effectivement va aurait écourté les phases de lavage de sinus et je conseille fortement 2-3 lecons pour ceux qui ont peu de creneaux ou veulent passer vite cette phase ingrate.

Apres c est toujours tres intriguant de " vivre en profondeur" les debuts, je ne regrette pas, cette phase est unique dans la vie : "pleine conscience meme dans ce difficile demarrage du waterstart". Et pour tout dire c est une sensation que j aimerais revivre. C est rare de découvrir une telle revolution de glisse donc essayez de bien conscientiser cette phase qui au final passe tres vite .

Papa moralisateur et insomniaque ...
Dernière modification par regis-de-giens le mar. 15 janv. 2019 10:52, modifié 1 fois.
60kg, Conceptair Pulsion 15&12, Elf Joker 11&7, Pansh A9, OR Flite 10, Airush One 9&6, Rally 6&4, Pansh Adam 5.5 B/C, smart 6.5
Foil Ketos (easy/wave/race/1200), Spleen Zone 174, Rsc Supreme V, TBK Mana, skis

Avatar de l’utilisateur
boZZo
Messages : 7628
Inscription : lun. 6 août 2012 23:15
Localisation : Marseille/ Fos / Napo

Re: courbe de progression en foil

Message par boZZo » mar. 15 janv. 2019 09:35

Pour ma part, du plaisir du début à aujourd'hui. Même dans la phase d'apprentissage, le bonheur de la découverte, de sensations incroyables...etc.
1 cour de démarrage pour avoir les règles du jeu.

Pulsion "S"12 / "S"8 - FF 6- Wave 4.5 / 3 -Peak 5- Marc's Boards / Ketos wave xl / 1200 by Francky
------------------------------
Pivot 5 - Bolt 3 - Chili pepper 5.3 - SweetPotato 5.4
------------------------------
73kg

Perrinkite
Messages : 613
Inscription : mer. 22 août 2012 16:06

Re: courbe de progression en foil

Message par Perrinkite » mar. 15 janv. 2019 12:27

regis-de-giens a écrit :
mar. 15 janv. 2019 04:43
Merci Gwen. J'aime bien decouvrir seul surtout si tres novateur dans les sensations. Mais effectivement va aurait écourté les phases de lavage de sinus et je conseille fortement 2-3 lecons pour ceux qui ont peu de creneaux ou veulent passer vite cette phase ingrate.

Apres c est toujours tres intriguant de " vivre en profondeur" les debuts, je ne regrette pas, cette phase est unique dans la vie : "pleine conscience meme dans ce difficile demarrage du waterstart". Et pour tout dire c est une sensation que j aimerais revivre. C est rare de découvrir une telle revolution de glisse donc essayez de bien conscientiser cette phase qui au final passe tres vite .

Papa moralisateur et insomniaque ...

Salut Régis,
Un grand merci pour ce sujet qui m'intéresse fortement puisque ça fait au moins 1 an que je me dis qu'il faut que je m'y mette. J'ai bien dans l'idée de commencer par 2/3 cours pour galérer un peu moins au début !

Pourrais-tu indiquer ton niveau en kite, notamment en directionnelle quand tu as commencé ? J'imagine bien qu'une bonne maîtrise de la nav en directionnelle facilite (un peu !?) l'apprentissage du foil
S3 12 DLX, Naish Pivot 7 & 10
surfkite Waves 1.57m, Split Surfkite NEWIND, FireWire Hellfire 5.6

Avatar de l’utilisateur
balboxl
Messages : 4422
Inscription : ven. 30 août 2013 18:59
Localisation : Toulouse

Re: courbe de progression en foil

Message par balboxl » mar. 15 janv. 2019 13:13

En plus de la voie classique indiquée par Régis, il y a une alternative.

Pour les personnes qui ont un gros niveau de pilotage en caisson, et qui ne veulent pas sacrifier de session, il y a la possibilité d'apprendre en vent trop light pour une session non-foil.
Ribore, vu que tu sais piloter à bagatelle, tu pourrais par exemple te faire ta progression en foil, les jours où il n'y a que 8-10 nds de vent.

Perso, j'avais pas trop le choix, j'étais sur un spot où il y avait 5-7 nds de vent 25 jours sur 30.
Donc s4 18 lotus, rallonges de ligne, et yallah.

-> 2 essais d'1 h chacun, dans 4-6 nds. Vent presque pile On, et je n'avais pas pigé qu'on pouvait s'écarter du bord super fort en utilisant le foil en nage tracté.
Donc 3-4 waterstart par session d'une heure (marcher plusieurs centaines de mètres sur la plage par tentative, avec le carafino de 15 kg, et en slalomant entre les plagistes, pour revenir à l'endroit légèrement incurvé...)
-> 3ème essai, 6-8 nds, l'aile tient plus fermement en bord de fenêtre, j'ai le déclic de la nage tractée foilesque, donc m'écarte suffisamment du bord pour pouvoir tenter plusieurs waterstart de suite -> sur un malentendu, y en a un qui marche, ça part en l'air (avec la micro board qui était sur le carafino, pas de nav à plat possible), à partir de là, il a été possible d’enchaîner des vols de quelques dizaines de mètres, puis la centaine,...la partie ingrate était enfin derrière.

Au bilan, je n'ai donc sacrifié aucune session pour faire la progression initiale.
J'avais quelques conseils du prof de kite qui me prêtait le foil, mais était lui-même en plein apprentissage.
Avec une board qui ait un peu de surface (pour la nav à plat), un foil qui traîne moins (surtout le mât, qui devait faire plus de 20mm d'épais), et un foil qui porte à basse vitesse, je pense qu'une personne qui pilote bien un caisson dans le light (c'est-à-dire : ne fout jamais l'aile à l'eau, et continue à piloter même s'il tombe, le tout dans 5-6nds de vent) peut apprendre à faire des petits vols en quelques sessions.

Et pour finir, l'apprentissage dans le light est, par certains aspects, plus facile :
-aile moins vive, plus facile d'être stable, plus de temps pour se redresser etc...
-quand le foil décolle, ça accélère beaucoup moins, tu atteins plus vite une vitesse limite plus faible. Donc moins d'appréhension, plus de tolérance à un envoi un peu trop franc de l'aile.... Alors que quand ça commence à accélérer quand y a 10-15 nds de vent, tu peux très très vite accélérer jusqu'à mach bloc, très intimidant.
58kg-FS So² 15+11+6, Gx HydraV6 7
TT Kriss Custom Kookaboora, Foil Rupel F-1, Skim manta badshark 48, Snow Nobile Remi Meum 148, Mtb MBS 90
PL arc840, North fabio13 modifiée monopeau

Avatar de l’utilisateur
giarmoleol
Messages : 1092
Inscription : ven. 5 juil. 2013 08:04
Localisation : Le Jaï / Le cavaou - Almanarre / Ayguade

Re: courbe de progression en foil

Message par giarmoleol » mar. 15 janv. 2019 13:27

Je confirme que les sessions ou j'ai le plus progressé au moment des tentatives de waterstart, c'était en 21 dans 7-8kn.

Plan d'eau flat un grosse voile coupleuse qui soulève le rider juste en tirant la barre et en la gardant autour du zénith, sans nécessité de la plonger dans la fenêtre, et qui est tellement lente qu'on peu l'oublier en l'air et se concentrer sur les appuis.
FS Speed III 21, Sonic FR 11, Sonic2 6 - Foil Gong Hellvator, Spleene Zone, skim Mantafoil BadShark
Dans la naphtaline au fond du garage : Cabrinha Crossbow 13, JBK Speed Crossing

Avatar de l’utilisateur
regis-de-giens
Messages : 1973
Inscription : dim. 14 avr. 2013 16:38
Localisation : nice et almanarre

Re: courbe de progression en foil

Message par regis-de-giens » mar. 15 janv. 2019 14:06

Je suis bien d'accord avec Balboxl et Giarmoleol; c'est d'ailleurs pas commun comme conseil, mais c'est parce que la culture light/caisson est rarement presente pour la plupart des pures debutants en foil; Et de mon cote' aussi , a y reflechir, la session declic en nav a plat a aussi ete en light et tres gros caisson ... de 22 m2 ! Donc tres bons conseils a retenir pour un rideur habitue' au light ...

Comme dit Giarmoleol, le light + caisson force a se faire lever par le lift vertical du kite pour "atterir " SUR la planche , et non en opposition anti-derive fesse dans l'eau puis bascule violente comme en TT en vent etablit: ce principe se rapproche beaucoup du waterstart-foil debutant, donc ca ecourte la remise a zero du cerveau.

Et comme le dis tres justement Balboxl, ca ne "consomme" pas de reelle session dans ce cas (Mathieu rassure-toi la pu 12 sera largement suffisante pour faire aussi comme ca a mon avis, avec un petit gain de mania et sortie de bord de fenetre tres utiles compare' a l' Aurora 15m: je trouvais les debuts moyen en s3 15m).

Mes deux premieres sessions etaient 1 h derriere un bateau avec un prof; je vous le deconseille fortement, meme etant bon skieur nautique en monoski ou wake, ca n'aide en rien sauf consommer budget , temps et ton precieux capital de depart motivation/frustration/lavage sinus.

@Perrinkite : avant ca , je pratiquais le kite depuis environ 6 ans en boudin + TT , depuis 3 ans en caisson light/door , depuis 1-2 ans directionnelle sans volume (mode "balade" sans arriver a changer proprement de pieds, donc pas super utile) ; la directionnelle aide probablement mais ca ne me parait pas significatif, en tout cas pas au point de devoir passer par la ; de toute facon les appuis sont bien plus avance's et le gibes bien differents (tres "vertical"); le pilotage fin d'une aile est plus utile, incluant les downloop pour les apprentissages de jibe plus tard, donc indifferemment TT ou directionnelle ou snowkite.

On ne peut que t'encourager a profiter de ta jeunesse pour y aller tot, et pas passer trop longtemps sans ajouter cette corde a ton arc ... c'est tellement novateur et fin comme glisse ... au point que maintenant j'aime autant 7-8 noeuds que 15-20
60kg, Conceptair Pulsion 15&12, Elf Joker 11&7, Pansh A9, OR Flite 10, Airush One 9&6, Rally 6&4, Pansh Adam 5.5 B/C, smart 6.5
Foil Ketos (easy/wave/race/1200), Spleen Zone 174, Rsc Supreme V, TBK Mana, skis

Perrinkite
Messages : 613
Inscription : mer. 22 août 2012 16:06

Re: courbe de progression en foil

Message par Perrinkite » mar. 15 janv. 2019 15:40

regis-de-giens a écrit :
mar. 15 janv. 2019 14:06
Je suis bien d'accord avec Balboxl et Giarmoleol; c'est d'ailleurs pas commun comme conseil, mais c'est parce que la culture light/caisson est rarement presente pour la plupart des pures debutants en foil; Et de mon cote' aussi , a y reflechir, la session declic en nav a plat a aussi ete en light et tres gros caisson ... de 22 m2 ! Donc tres bons conseils a retenir pour un rideur habitue' au light ...

Comme dit Giarmoleol, le light + caisson force a se faire lever par le lift vertical du kite pour "atterir " SUR la planche , et non en opposition anti-derive fesse dans l'eau puis bascule violente comme en TT en vent etablit: ce principe se rapproche beaucoup du waterstart-foil debutant, donc ca ecourte la remise a zero du cerveau.

Et comme le dis tres justement Balboxl, ca ne "consomme" pas de reelle session dans ce cas (Mathieu rassure-toi la pu 12 sera largement suffisante pour faire aussi comme ca a mon avis, avec un petit gain de mania et sortie de bord de fenetre tres utiles compare' a l' Aurora 15m: je trouvais les debuts moyen en s3 15m).

Mes deux premieres sessions etaient 1 h derriere un bateau avec un prof; je vous le deconseille fortement, meme etant bon skieur nautique en monoski ou wake, ca n'aide en rien sauf consommer budget , temps et ton precieux capital de depart motivation/frustration/lavage sinus.

@Perrinkite : avant ca , je pratiquais le kite depuis environ 6 ans en boudin + TT , depuis 3 ans en caisson light/door , depuis 1-2 ans directionnelle sans volume (mode "balade" sans arriver a changer proprement de pieds, donc pas super utile) ; la directionnelle aide probablement mais ca ne me parait pas significatif, en tout cas pas au point de devoir passer par la ; de toute facon les appuis sont bien plus avance's et le gibes bien differents (tres "vertical"); le pilotage fin d'une aile est plus utile, incluant les downloop pour les apprentissages de jibe plus tard, donc indifferemment TT ou directionnelle ou snowkite.

On ne peut que t'encourager a profiter de ta jeunesse pour y aller tot, et pas passer trop longtemps sans ajouter cette corde a ton arc ... c'est tellement novateur et fin comme glisse ... au point que maintenant j'aime autant 7-8 noeuds que 15-20
Miam !
Un grand merci pour ta réponse complète et détaillée Régis.
Les points positifs c'est que :
* la nav en caisson (y compris dans le light) j'ai quand même pratiqué un peu (à l'époque de la Speed 2 15 SA navigation en TT à partir de 8k, mais fallait pas que ça monte trop :D ).
*Le jibe sur directionnelle avec faible volume je commence vraiment à bien maitriser sur mon natural foot : petit passage de jambe sans aucune perte de planning (sur plan d'eau flat), moins fluide quand même de l'autre côté
*L'apprentissage dans le light me va très bien : je ne navigue que 20-30 fois par an et pas envie de gâcher de bonnes sessions. J'ai une speed 4 lotus 12m en bon état que je ne sors presque plus et avec mes 68 kg tout mouillé elle devrait me permettre de partir dans du très light (j'ai aussi une pulsion 9 quasi neuve que je me tate de vendre).
*La pratique dans le light me va très bien aussi, ma femme ne kite pas et mes enfants pas encore (7 & 9 ans), quand il y a entre 15 et 30 k il n'y a que moi qui prend mon pied et quand il y a moins de 12k -15k la plage ça me soule un peu (beaucoup) au bout de 30 mn
* Si pas de houle, ni 15 aout le spot de Quiberon me semble plutôt adapté .
*Sur l'appui pied avant, ça devrait pas trop être un problème pour moi, j'ai énormément pratiqué le snow notamment en swallow/queue d'hirondelle où tu apprends à charger l'avant. Et aujourd'hui encore en directionnelle en kite il m'arrive de temps en temps d'enfourner que je charge un peu trop ...

Donc il n'y a plus qu'à acheter board + foil pour l'année qui vient. Juste la question de savoir si je me prends 2/3 cours où si j'essaye tout seul avec tuto et vidéo et préalable.

PS : pour ma jeunesse c'est sympa mais à 45 ans elle est plutôt derrière moi :cry: :-D
S3 12 DLX, Naish Pivot 7 & 10
surfkite Waves 1.57m, Split Surfkite NEWIND, FireWire Hellfire 5.6

Répondre