Une dérive élitiste ?

Ici on parle de tout

Modérateurs : boZZo, stef

Avatar de l’utilisateur
balboxl
Messages : 4733
Inscription : ven. 30 août 2013 18:59
Localisation : Port-St-Louis du Rhône

Une dérive élitiste ?

Message par balboxl » jeu. 8 août 2019 22:09

Je lisais des discussions sur kiteforum, à l'occasion des sortie des "wing", et puis je discutais aussi en aparté avec SMS-kite.
Avec le foil, les ailes à caissons etc, il y aurait soi-disant un risque que le matos de kite devienne trop pointu, et que le marché se tire une balle dans le pied...

Le comparatif avec le windsurf : matos cher, compliqué, et nécessitant 15 nds mini et des vagues; qui aurait tué la planche à voile : matos facile, et pouvant naviguer dans 5 nds, est souvent fait.
Déjà, je pense que c'est faux. La PàV était une mode de masse, comme l'est le SUP : pour Mr tout le monde. Comme toute mode grand public, la PAV a eu une chute. Dans un autre domaine, on a aussi eu la trotinette dans les années 60, le patin à roulettes dans les '70, le skate en 90,... Je pense pas qu'on puisse dire que les roller inline aient tué le patin à roulette, car trop élitiste... Les pinpin se rueront toujours sur une merde marketée, et faut pas s'attendre à ce que les modes durent plus de quelques années (de plus en plus court même, avec l'accélération de la diffusion des informations). Le grand public ne s'est jamais mis au kite, ça n'a jamais été une mode de masse, donc pas de risque d'effondrement. Le FMX - Freestyle Motocross - ne s'effondrera pas à cause des trottinettes électriques, même si les motos deviennent plus compliquées (passage 2 temps -> 4 temps).

Pour en revenir au matos de kite, on a eu comme évolution :
-TT : on est passé de planches de 36 de large vers 2004-2006, qui nécessitaient beaucoup de puissance et de condition physique, à des péniches de 42 de large, avec lesquelles les mecs tirent des bords sans pouvoir sauter, mais en ayant une meilleur plage basse sous-toilés.
-ailes à boudins : depuis l'arrivée des SLE vers 2006, c'est tout de même devenu bien plus accessible. Et les profils d'aile se sont aplatis, les ailes n'ont plus aucun caractère, plus aucun couple, plus aucun shoot...
Et avec l’allègement (donc une meilleur répartition des masses) et des profils plus autostables, les boudins sont même presques devenus stables, on en voit moins décrocher et taper des gros hindenburg sur les spots...
-ailes à caissons : bah déjà, les caissons faible ratio de balade pépère, ça n'existe réellement que depuis quelques années, avant, c'était plutôt des ailes orientées perf et sauts. Bon, OK, il y avait la Pulse de FS, mais elle était marketée "débutants", c'était pas leur aile principale, comme l'est la Soul actuellement...'tain, entre une speed 2, le modèle de référence en 2006-2008, et une soul, y en a une qui est clairement plus élitiste que l'autre !
Et ensuite, vous avez vus la différence entre un caisson de race d'il y a 4-5 ans (avant les chrono et sonic) et un des ces 2-3 dernières années ? Les ailes sont à la fois plus perfo, mais surtout, bien plus stables... On est passés de profils avec pas mal de creux, qui ferment et shootent, à des profils très autostables, avec des extrados limites en forme de "M"...
-et même les foils : vers 2014-2017, il n'y avait que des foils de race... Maintenant, la majorité se traîne sur des gros foils freeride / vagues, bien stables, faciles pour apprendre, pour les manœuvres, avec lesquelles tu te fais pas mal car tu vas lentement... Et même les foils de race pure, sont devenus plus faciles, à ce que j'en lis (ex : Mike's Lab / Chubanga VS Sword...)

Donc à part l'augmentation des prix, je trouve que jusqu'ici, le matos de kite n'est pas vraiment devenu élitiste. Plutôt le contraire, c'est difficile de trouver des ailes avec du caractère, et faut se faire shaper sur mesure ses TT si tu veux pouvoir toiler et sauter dignement...
Je suis pas en train de prôner un matos plus pointu, mais faudrait pas tomber non plus dans l'excès inverse. Tant que ça pourra se démonter / replier pour rentrer dans un coffre de caisse, ben lâchez vous les designer, on n'aura jamais assez de perfo ! C'est peut-être dépassé et vieux con, mais si vous pouvez faire une aile qui te colle à 25 m de haut à chaque jump, ou qui ait 30 nds de plage de vent, bah je prends :) .
58kg-FS So² 15+11+6, Gx HydraV6 7
TT Kriss Custom Kookaboora, Foil Rupel F-1, Skim manta badshark 48, Snow Nobile Remi Meum 148, Mtb MBS 90
PL arc840, North fabio13 modifiée monopeau

Avatar de l’utilisateur
regis-de-giens
Messages : 2066
Inscription : dim. 14 avr. 2013 16:38
Localisation : nice et almanarre

Re: Une dérive élitiste ?

Message par regis-de-giens » ven. 9 août 2019 11:25

Oui je partage ton analyse.
Je rajouterais meme que il me semble que les gens sont plus "décontractés " a choisir du matos facile pour rendre leur nav plus sure et leur progression plus facile. Par exemple en 3 ans, j ai trouvé que les remarques des gens sur mes caissons faibles ratio ont bien évolué... de "ah bon ??? " dubitatif a "ces ailes sont cool pour pleins de monde, moi y compris". Pareil pour les gros foils light wind/vagues vs de race.
Je sais pas si c est general ou bien si je fréquente juste des gens qui prennent de la bouteille :lol: (comme moi, j ai pas dit qui vieillissent, meme si ca revient au meme ;-) )
60kg, Conceptair Pulsion 15&12, Elf Joker 11&7, Pansh A9, OR Flite 10, Airush One 9&6, Rally 6&4, Pansh Adam 5.5 B/C, smart 6.5
Foil Ketos (easy/wave/race/1200), Spleen Zone 174, Rsc Supreme V, TBK Mana, skis

Avatar de l’utilisateur
voodoo13
Messages : 5146
Inscription : sam. 18 août 2012 17:51
Localisation : De St Gilles à Kerhilio...

Re: Une dérive élitiste ?

Message par voodoo13 » dim. 11 août 2019 16:20

Ce qui a tué la PAV c'est la technicité et le prix. C'était un marché bien au-delà de ce que dit balboxl, la PAV à papa version windsurfer/dufour/mistral était enterré depuis plus de 10 ans lorsque le marché du funboard brassait des millions (plaus que le surf à l'époque).
Et puis les marques et les mags ont prôné l'adage "fuck the blaireaux" pdt des années et les blaireaux ont effectivement été se faire fuck ailleurs.
Ensuite les constructeurs ont compris et ont sorti des modèles moins chers et plus faciles à rider, mais c'était trop tard, le passif était là et le kite est arrivé.
Aujourd'hui un quiver planche pour rider de 15 à 30 nœuds, en neuf N-2 et étant bien conseillé (pas facile ça pour un débutant), faut compter dans les 6000 boules... :o
Le même en kite, disons sur du matos neuf N-2, on est sur la moitié de ce prix. Si on rajoute que tout ça rentre ds le coffre de la bobone mobile et ne nécessite pas une remorque pour partir en vacances (mais un coffre de toit... suivez mon regard... :lol: ) on comprend vite que l'écart kite VS funboard continuera de se creuser.

Par contre là où le kite pêche, et gravement, c'est au niveau formation et sécu.
C'est un sport ultra facile pratiqué par des blaireaux, du même type que ceux qu'on a envoyé se faire voir en funboard il y a 20 ans. La très grande majorité n'ont aucune culture marine (pour ne pas dire culture tout court) et pratiquent ce sport comme ils iraient faire du wakeboard ou du téléski nautique. Hier encore un gars a découvert qu'est-ce que c'était babord et tribord et la prio qui va avec, pas grave hein, le mec ne navigue que depuis 6 mois...
Les monos/écoles font un blé pas possible et envoient sur l'eau des gars qui savent à peine remonter au près (moi y compris !) et ne connaissent rien de chez rien à la sécu, à la météo, à la réglementation et au matos. Bref, "tu montes sur ta board et tu avances, c'est bon t'es autonome mon gars" (vu et revu des dizaines de fois, faudrait pas fréquenter facebook...).

Tout ça pour dire que ce qui va partiellement tuer le kite ce sera la sécu:
- ici on ferme la majorité des plages en été
- on crée des zones de kite surpeuplées et mal respectées (ça sent l'interdiction totale à Pont Mahé par exemple, pas grave c'est juste un des plus gros spot du coin)
- les mecs continuent de faire n'importe quoi: naviguer ds la zone baigneurs, décoller n'importe quoi n'importe comment, envoyer du pâté ds le chenal ou ds la zone des 300m... j'en passe et des meilleures. et comme il suffit d'un connard pour pourrir un spot vis à vis d'une mairie, parfois ça suffit.

Dans une moindre mesure on peut taper un peu aussi sur les fabricants qui pratiquent des prix rédhibitoires.
Par contre il y en a qui ont compris et qui prennent le contrepied grâce au net (qui n'existait pas vraiment lors du déclin du funboard, je sais de quoi je parle je voulais monter un truc du genre à l'époque, refus des marques à 99 %). Avec les forums et FB, on arrive à se faire une opinion sur le matos et on traque le meilleur prix et ça ça change tout.

L'autre truc qui va faire du tord au kite c'est le foil, exactement dans le même créneau que le funboard slalom: élitiste techniquement, cher et "fuck the blaireaux" friendly. En prime il est vu comme dangereux pour les autres, on en revient au point pré-cité sur la sécu.

De ce que j'en sais le marché du kite se tasse gentiment: les shops commencent à en parler et le marché de l'occasion est bien moins vaste qu'avant (bon indicateur).
Je pense que ça va continuer jusqu'à atteindre un rythme de croisière. De là à dire que ça va décliner, je ne crois pas, en tout cas pas tout de suite au vu du nombre d'élèves qui sortent des écoles de kite.
Par contre on devra faire du kite de telle heure à telle heure, à tel endroit et sous telles conditions de vent pendant les trois mois d'été. :( Ça va limiter le nombre et les gens passeront à autre chose.
Comme on va vers le foil/paddle à moteur, une fois que ce sera au point et plus abordable, les blaireaux friqués ne feront plus de kite, ça sera has been.
Speed 3 DLX 12m || Religion MKIV 10.5/9/7 || Pansh Genesis 6.5 || Matata Kite 5.2 || Catch Kite 5.2 || Et aussi: surfs, funboard, bodyboard, Sealion, MTBs... et des jumeaux (année modèle 2010).
(85kg à sec, bien plus lourd "imbibé"...)

Avatar de l’utilisateur
voodoo13
Messages : 5146
Inscription : sam. 18 août 2012 17:51
Localisation : De St Gilles à Kerhilio...

Re: Une dérive élitiste ?

Message par voodoo13 » dim. 11 août 2019 16:38

Et surtout, ce qui tue un sport c'est la com des mass médias
Si on nous vend du freestyle (incompréhensible), de la compète de foil (hyper élitiste) et du strapless (pas facile facile) c'est sûr qu'on va droit au mur surtout si on ne peut pas pratiquer en été.
Ici à partir du mois d'octobre et jusqu'en mai c'est 80 % de riders en moins sur les spots, si on restreint trop les accès en période estivale, le kite stagnera.

Si on garde le côté ludique, simple et fun du TT/boudin, c'est pas près de s'arrêter.
Par contre on pourrait penser un jour ou l'autre à arriver à une espèce de permis + assurance obligatoire.
Aujourd'hui on a 50 000 kiteux à se répartir sur tous les spots de France et on sent qu'on arrive à saturation. La SNSM fait trop de rescues kite, les mairies râlent et ferment ("z'ont qu'à aller ailleurs" dixit le chef de plage d'un spot du coin). Il va falloir légiférer, et là qd on légifère, on passe par des énarques et forcément des taxes, d'où l'idée du permis.
Ceci dit ça n'a toujours pas vu le jour en parapente mais il faut dire que même avec une accidentologie plus élevée, ils sont moins visibles: ils se crashent gentiment tout seuls et plutôt dans des endroits où ça n'impacte pas le quidam moyen en quête de son cancer de la peau, du bikini de sa voisine de plage et des pâtés de sable de ses gosses.
Dernière modification par voodoo13 le dim. 11 août 2019 16:41, modifié 1 fois.
Speed 3 DLX 12m || Religion MKIV 10.5/9/7 || Pansh Genesis 6.5 || Matata Kite 5.2 || Catch Kite 5.2 || Et aussi: surfs, funboard, bodyboard, Sealion, MTBs... et des jumeaux (année modèle 2010).
(85kg à sec, bien plus lourd "imbibé"...)

Avatar de l’utilisateur
voodoo13
Messages : 5146
Inscription : sam. 18 août 2012 17:51
Localisation : De St Gilles à Kerhilio...

Re: Une dérive élitiste ?

Message par voodoo13 » dim. 11 août 2019 16:40

@ Stef: t'as vu, j'ai pas collé ma tirade sur la faillite de Remington. :-D
Je dois être plus détendu avec les 2 sessions d'hier et avant hier.
Speed 3 DLX 12m || Religion MKIV 10.5/9/7 || Pansh Genesis 6.5 || Matata Kite 5.2 || Catch Kite 5.2 || Et aussi: surfs, funboard, bodyboard, Sealion, MTBs... et des jumeaux (année modèle 2010).
(85kg à sec, bien plus lourd "imbibé"...)

Avatar de l’utilisateur
balboxl
Messages : 4733
Inscription : ven. 30 août 2013 18:59
Localisation : Port-St-Louis du Rhône

Re: Une dérive élitiste ?

Message par balboxl » dim. 11 août 2019 21:22

voodoo13 a écrit :
dim. 11 août 2019 16:20
tout ça rentre ds le coffre de la bobone mobile et ne nécessite pas une remorque pour partir en vacances (mais un coffre de toit... suivez mon regard... :lol: )
Ah ben justement, le coffre de toit, c'était pour éviter la bobone mobile :) . A moins que tu trouves qu'une s2000 ça fasse un peu trop familiale...
Et puis, "J'ai pas de leçon à recevoir d'un mec qui éclate son pare-brise en claquant la porte arrière de son kangoo pour caser son sea lion"... ;) Et encore... t'avais oublié la pagaie...
(Tu savais qu'elle ressortirait celle-là. Tu savais.)

Je trouve que le foil peut être une belle opportunité de non-crise :
-les mecs en foil naviguent loin. Pas de problème de kéké au ras de la plage, pas de problème de surpopulation... A voir par contre avec la SNSM et les autorités, quand trop se feront secourir au large.
-ça élargit énormément le nombre de jours praticables, pour un prix qui est maintenant assez raisonnable (foil + strutless < door + grande aile). Ce qui peut tuer le sport, c'est d'avoir besoin de conditions trop particulières (les fameux 20 nds mini en funboard, pas faciles à trouver, et générateurs de frustrations).
58kg-FS So² 15+11+6, Gx HydraV6 7
TT Kriss Custom Kookaboora, Foil Rupel F-1, Skim manta badshark 48, Snow Nobile Remi Meum 148, Mtb MBS 90
PL arc840, North fabio13 modifiée monopeau

sms-kite
Messages : 112
Inscription : mar. 9 janv. 2018 13:03
Localisation : Chambéry 73
Contact :

Re: Une dérive élitiste ?

Message par sms-kite » lun. 12 août 2019 08:25

Salut,

Aller, je mon avis a 2 cents...

Alors déjà quand on commence a se poser ce genre de questions, c'est soit qu'on a déjà une partie de la réponse soit qu'on a déjà une partie du problème. :-D :-D :-D
La partie du problème qu'on connait a mon avis c'est que le kite stagne voire est en perte de vitesse. Ça c'est assez claire a mon avis. Perso je n'aime pas tellement pointé un seul facteur quand on parle de phénomène aussi complexe car c'est souvent trop simpliste. Donc pour moi c'est du a plusieurs chose:
Déjà il y a un problème de structure. La Fede a été mise a mal par pas mal de facteur, on ne reviendra pas dans le détail, mais clairement les histoires de la FFV, des largueurs en compétitions, des pratiquants faiblement licencier ne plaide pas pour une structuration de l’activité. On peut aussi rajouté les "ecoles" promènent couillon qui ne forme pas mais on pour but de ramené un selfie (a qui la faute du coup?)... Bref le kite est aussi un sport a touriste (comme le ski, parapente, plongée...)
Tous cela pose en cascade les problèmes de fermeture de spot, interdiction. Chacun ne faisant que ce qu'il veut, ca ne peut pas bien se passer. Le kite reste et restera un sport un peu égocentrique ou anarchiste, pour le meilleur et pour le pire.
Ensuite l'accessibilité dans le kite n'a jamais été meilleur qu'aujourd'hui. Les prix ont chuté et le matos a clairement évolué vers encore plus de facilité SAUF dans le foil. Donc je dirai que le foil n'est pas un problème tant qu'il ne devient pas la "norme" du kite. Il y a toujours eut des disciplines techniques en kite, la race, le freestyle, les vagues... si tu pousses un peu le truc ça a toujours été très technique et engagé, la différence c'est qu'avec une voile de vague et un surfstrapless ben ca reste très facile de tirer des bords et faire des ronds dans l'eau... En gros t'as le même matos qu'un PRO mais tu fais ton truc. Et en foil ben c'est pas vraiment possible.
En ce moment j'ai 2 types de commentaire qui remonte
1-Le foil c'est pas du kite, la preuve c'est compliqué
2-J'aimerai bien faire du foil, mais j'ai jamais fait de kite.
Donc pour les premiers clairement ils se sentent jugés par les foileux de ne pas faire le truc hype. Pas la peine de me dire le contraire, le nombre de gens qui me demande pourquoi je ne fais pas de foil quand je suis en TT, c'est assez incroyable... Y en a même qui ont réussi a me soûler avec le foil pendant une session de snowkite...
Et pour les 2eme ils n'y arriverons jamais.
Je rajoute que je vois pas mal de gens sur les spots se balader avec un foil au bras sans jamais les voire dessus sur l'eau...Je me suis même fait engueuler car je gênais au water start, après 1h de session il était toujours au water start...
Ce type de pratique m’inquiète un peu car ils n'ont pas le niveau de pilotage pour faire du foil mais semble plus intéressé par le coté hype, que le coté nave.. Aucun doute qu'ils passeront rapidement a un autre sport, dès que leur image sera ternie par leurs difficultés.
Pour moi ça fait donc pas mal de gens en difficultés par rapport au foil. Le foil, ça fait rêver, et ça fait vendre du matos (du des rare secteur en plein boom en ce moment), Mais ça suscite aussi des tensions et pose des problèmes sur le long terme.
J'ai l'impression que le kite se sépare un peu de l'idée de départ qui est de se balader avec le vent le plus simplement possible. Et si le coté balade a clairement été augmenté avec le foil (Cap - vitesse de croisière - vent mini) le coté simplement a été oublié.
Je note aussi que malgré les efforts des marques de foils pour améliorer l'accessibilité, je pense que l'architecture même d'un foil en T rendra toujours la pratique compliqué.
Pour ce qui est de question du prix d'un foil, je pense que c'est un mauvais procès car le kite a toujours été chère, que, en effet, on navigue plus souvent en foil et on descend d'une taille d'aile... Donc a l'arrivé c'est pas si terrible que ça.
Après il y a aussi la question de la sécurité. La aussi je pense qu'on a un peu déplacé les problèmes. En TT le risque est de se faire arracher au deco/ attero. Clairement ce risque n'existe plus vraiment en foil a cause du sous toillage. Par contre le risque en foil, c'est a l'eau. Choc avec le foil et/ou plantage a 2km des cotes. Je pense que ce type de risque c'est a chacun de voire. Pour moi le kite c'est pas fait pour traverser les baies (après chacun fait ce qu'il veut). Par contre les gilets et casques fleurissent sur les spots. D'un coté ca améliore la secu, de l'autre laisse a penser que le kite c'est dangereux (ce qui reste vrai meme en TT). Du coup la personne qui voudrait juste faire des allers retour dans 15Kts l'ete et qui voit partir un mec en gilet et casque...Je ne sais pas si ca ne va pas la faire passer sur un SUP.

A+

Nono

Avatar de l’utilisateur
voodoo13
Messages : 5146
Inscription : sam. 18 août 2012 17:51
Localisation : De St Gilles à Kerhilio...

Re: Une dérive élitiste ?

Message par voodoo13 » lun. 12 août 2019 08:40

balboxl a écrit :
dim. 11 août 2019 21:22
voodoo13 a écrit :
dim. 11 août 2019 16:20
tout ça rentre ds le coffre de la bobone mobile et ne nécessite pas une remorque pour partir en vacances (mais un coffre de toit... suivez mon regard... :lol: )
Ah ben justement, le coffre de toit, c'était pour éviter la bobone mobile :) . A moins que tu trouves qu'une s2000 ça fasse un peu trop familiale...
Et puis, "J'ai pas de leçon à recevoir d'un mec qui éclate son pare-brise en claquant la porte arrière de son kangoo pour caser son sea lion"... ;) Et encore... t'avais oublié la pagaie...
(Tu savais qu'elle ressortirait celle-là. Tu savais.)

Je trouve que le foil peut être une belle opportunité de non-crise :
-les mecs en foil naviguent loin. Pas de problème de kéké au ras de la plage, pas de problème de surpopulation... A voir par contre avec la SNSM et les autorités, quand trop se feront secourir au large.
-ça élargit énormément le nombre de jours praticables, pour un prix qui est maintenant assez raisonnable (foil + strutless < door + grande aile). Ce qui peut tuer le sport, c'est d'avoir besoin de conditions trop particulières (les fameux 20 nds mini en funboard, pas faciles à trouver, et générateurs de frustrations).

Hihihi, faut que je fasse réparer le Sea Lion aussi (il avait pas aimé Oléron en fait, depuis il a du scotch sous le nose)
Heureusement qu'on est entre nous pour pouvoir se troller gentiment !
Sympa la S2000 (le VTEC ça marche bien) mais tu vas vraiment avoir besoin d'un coffre de toit.

Pour le foil, chuis assez d'accord mais comme dit sms-kite ça donne l'image d'une pratique élitiste et onéreuse.
Vrai que les gars en foil ne se font pas secourir en bord de plage mais:
- ils se font secourir loin des côtes (j'ai tjrs pas compris comment on pouvait naviguer aussi loin, même 2 nautiques d'un abri je ne les fais pas à la nage et pourtant j'ai la technique)
- ils sont vus comme dangereux au bord avec leur scie sauteuse sous-marine et déjà interdits sur des spots de surf, perso ils ne me font pas peur mais je n'ai pas le cerveau d'un plagiste ni de maire de commune balnéaire... ;-)
Speed 3 DLX 12m || Religion MKIV 10.5/9/7 || Pansh Genesis 6.5 || Matata Kite 5.2 || Catch Kite 5.2 || Et aussi: surfs, funboard, bodyboard, Sealion, MTBs... et des jumeaux (année modèle 2010).
(85kg à sec, bien plus lourd "imbibé"...)

Avatar de l’utilisateur
voodoo13
Messages : 5146
Inscription : sam. 18 août 2012 17:51
Localisation : De St Gilles à Kerhilio...

Re: Une dérive élitiste ?

Message par voodoo13 » lun. 12 août 2019 09:25

Côté tarifs on est toujours dans des prix relativement raisonnable je trouve par rapport à d'autres sports.
Enfin perso je trouve que c'est abusé mais je vois plein de gens qui n'hésitent pas à mettre des sous dans des boards que je n'achèterais pas (pas envie de payer le séjour à l'ile chez Maurice des importateurs/patrons de shop).
Les écoles ont l'air de bien marcher et les spots continuent de se remplir.

Là où je suis plus circonspect c'est que j'ai l'impression qu'on commence à rentrer dans le cycle qui a tué le funboard.
Les prix augmentent et vont certainement continuer à augmenter, le cout du travail en Asie augmentant lui aussi.
Si le dollar reste à un niveau acceptable, ça ne posera pas de souci, si on passe à la parité euro/dollar on va se prendre 20 à 30 % d'augmentation sur le tarif et là ça va commencer à piquer sévère.
Le truc c'est que si ça continue à augmenter avec un marché en baisse, on va rentrer dans un cercle vicieux: tarifs qui augmentent, moins de clients... et paf la boucle sans fin ("infinite loop", je l'aime bien ce terme, le bordel en informatique...).
Là du coup les marques vont dégraisser sur la com et les coureurs, puis perdre en visibilité. Ceci dit, on n'a pas de marques qui sponsorise de gros évènements en kite donc c'est pas trop ça qui va gréver l'image du kite.
Je rejoins plus sms-kite sur l'idée du gars avec son casque et gilet, ça fait "pas fun". Mais bon, qd je vois qu'en ski tout le monde met un casque maintenant (genre 15 ans que j'avais pas fait de ski, j'ai eu l'air fin sans casque avec mes kids, du coup j'ai pourri tt le monde avec mon petit niveau de papi :twisted: ). Donc là non plus je ne pense pas que ce soit un gros frein.
Mais bon, si on ajoute tous ces petits trucs, ça doit freiner un peu le développement de l'activité.

Je me répète mais je pense que ce qui va freiner l'activité c'est la relative dangerosité. C'est pas que le kite soit réellement dangereux (pour ma part j'ai jamais eu de grosse galère dangereuse) c'est qu'il est vu comme étant dangereux et ce à juste titre par les responsables de communes. Ici à La Baule, c'est interdit en été. En fait c'est ouvert mais sous certaines conditions. Tous les sposts autour ont des restrictions voire des interdictions et pourtant des gens (pas forcément bcp) naviguent sans y prendre garde. Un jour ça va cartonner et ça va se payer. Je me suis battu récemment parce qu'un gars publiait sur FB des photos de types en train d'envoyer des jumps au Pointeau à St Brev en plein mois de juillet (spot interdit); peut-être croyait-il que la mairie de St Brev ne connaissait pas FB ? :?: Une élue de Pont Mahé se plaignait du non respect par certains de la zone de baignade et pourtant on ne pas dire que ce ne soit pas signalé. Au final, et pourtant elle est plutôt du genre aimable et compréhensive, c'est "on s'oriente vers une interdiction pure et simple". Et samedi: encore au moins un gars qui fait le con ds la zone de baignade et ds le chenal... A St Brev les pompiers se plaignent de sortir trop souvent chercher des gars en perdition au large, des gars qui sortent par vent side-off voire off avec le courant de la Loire... A Fromentine ce sont les moniteurs qui se plaignent pour les mêmes raisons et pourtant je les connais, ils sont plutôt cools (faut pas avoir inventer le fil à couper le beurre dans de l'eau tiède par les portes ouvertes à toutes les fenêtres pour sortir par vent de NE à Fromentine...).

Et là où je vois que l'activité tire le frein à main c'est sur le matos en occase.
En l'ayant déjà vécu et analysé avec des patrons de shop pdt la crise du funboard, on sait que lorsque le marché de l'occase se porte mal, le marché du neuf l'est aussi. Ça c'est un gros signal d'alarme.
Et là ça fait qqes années qu'on voit que le matos tourne moins et que les prix augmentent.
Comme il y a des boites qui font du "low cost" en réduisant les intermédiaires, il est possible que le marché évolue mais elles ne sont pour l'instant pas assez nombreuses pour que ce soit efficace.

Bref, ça se tasse...
L'habituel dealer meeting à l'île chez Maurice s'est tenu cette année à Dahkla... tout se perd ma petite dame !
Speed 3 DLX 12m || Religion MKIV 10.5/9/7 || Pansh Genesis 6.5 || Matata Kite 5.2 || Catch Kite 5.2 || Et aussi: surfs, funboard, bodyboard, Sealion, MTBs... et des jumeaux (année modèle 2010).
(85kg à sec, bien plus lourd "imbibé"...)

sms-kite
Messages : 112
Inscription : mar. 9 janv. 2018 13:03
Localisation : Chambéry 73
Contact :

Re: Une dérive élitiste ?

Message par sms-kite » lun. 12 août 2019 13:44

Salut,

Je crois que les prix augmentent, mais la qualité aussi.

Si on prend par exemple une barre. Maintenant il faut que ce soit un oeuvre d'art, mousse moulé, grip machin truc, réglage des arrières...etc. Pourtant tu prends une barre kite attitude, ca fait le jobe.
On prend l'exemple des boards. A quoi ca sert de mettre du carbonne dans un TT...Ben a rien. Pourtant plein de marque ont leur model carbone. Est-ce qu'un surf est meilleur avec un plaquage bois?
Je prends l'exemple des ailes. Y a pas mal de lowcost maintenant, pourtant les voiles qu'on voit le plus c'est Fone et Duotone. Bon la c'est pas le bonne exemple parce que la qualité c'est la même que les autres, c'est juste plus chère. :-D :-D :-D
Mais disons qu'en gros on pousse globalement vers plus de "complexité" donc le prix grimpe. On peut mettre les caissons dans le lots avec des tissus de plus en plus technique, des D-ribs, H ribs, mini ribs Speed system reglable...Blabla (mais je pense que vous connaissez mon avis sur le sujet :-D :-D )
Donc a la fin forcément ce qui fait rêver c'est le truc le plus beau, donc le plus tec, donc le plus chère... Et je pense que c'est la qu'on touche "la derive élitiste"... Surtout que dans le fonctionnelle on n'a pas gagner grand chose quand même.
Je suis désolé mais rider dans un vent de moins de 10kts reste quand même compliqué niveau technique et matos.

Mais il y a aussi possibilité de trouver dans le marché des monolattes, des barres plus simple, des TT très bien et neuf a 450euro... Par contre est ce que ces pratiquants sont encore respectés (voire aidé par les autres) sur les spots... Moins sur, mais j'en sais rien en faite.

Le marché du kite est en effet sous pression, et tout les PRO savent que ça va épurer les prochaines années. Tout le monde ne passera pas l'hivers c'est évident. Par contre, ne vous y trompez pas, les petites marques qui vendent en direct a des prix bas ne vivent pas spécialement mieux que les autres. Pour moi ça montre quand même que le prix n'est pas la partie essentiel de l'équation...

Je crois qu'il faut être honnête aussi, c'est compliqué de faire du kite, les gens sont de plus en plus dans un style de vie ou tu fais les choses quand tu le décides pas en fonction de la météo. Perso je comprends les gens qui lâche pour autre chose, je suis a coté d'un lac capricieux et ça me gonfle sévère d'avoir du mal a rider étant a 10min du spot...

Mon avis c'est que l'avenir dépendra des femmes, mais c'est un autre sujet... Et pas sur que grand monde soit près a ce genre de discours :-D :-D :-D

A+

Nono

Répondre