Portugal - Porto 22-27 août 2023

Trips et voyages

Modérateurs : boZZo, stef

Avatar de l’utilisateur
Aile-IZ
Messages : 81
Inscription : ven. 19 mars 2021 21:14
Localisation : Toulouse

Re: Portugal - Porto 22-27 août 2023

Message par Aile-IZ » lun. 11 sept. 2023 12:30

Dernier jour au Portugal et dernière nav. à Barra 8-)

On ne l'aurait pas cru au réveil, après la nuit passée sur un petit parking en plein centre-ville, mais on a réussi à kiter juste avant de repartir pour l'Hexagone. Après le traditionnel petit-déj, on checke le spot à Barra, coté océan. Quelques ailes sont en l'air un peu plus au sud, mais il y a beaucoup de vagues pour moi... On va voir tout de même.. Mais cela m'impressionne trop et nous voulons ramener le matos au bercail :lol: . Par contre, sur l'autre rive de l'Aveiro, il y a une aile en l'air et c'est tout FLAT :shock:

Ni une, ni deux, on saute dans le van, on traverse la rivière et nous sommes sur le spot (Ria de Aveiro Kite Club) ! Balboxl teste la 12 et la door (sans son aileron central) pour moi, et ça le fait ! Chouette ! Je pars confiante, l'eau est transparente, les voiliers naviguent lentement, la vue sur le port de plaisance est sympathique, c'est le pied ! Balboxl me rejoint en 15 et kooka. On navigue une bonne heure en faisant des envieux. Le premier kiteur en 10 n'arrive pas à partir... Il change pour une 9, mais cela marche encore moins....

Le vent monte progressivement, mais cela reste assez transparent pour la 12 et la door, jusqu'à ce que j'en perde mon crantage et ma planche et que je m'offre un bon stérimar :oops: Petite nage tractée pour récupérer ma planche qui se fait la malle avec le petit courant et j'aperçois Balboxl qui me fait signe de poser. Il pose la 15 et vient récupérer la 12 au bord de l'eau. Le vent est bien monté - trop pour moi - c'est à ce moment-là que je m'en rends compte :? Serait-ce le début d'un nouveau niveau en kite ? Espèrons-le :D

D'autres kiteurs arrivent sur le spot alors que nous faisons nos boardbags en prévision du retour. Check d'un autre spot à quelques km au Sud, puis retour sur Porto.
WhatsApp Image 2023-09-11 at 13.10.35.jpeg
WhatsApp Image 2023-09-11 at 13.16.12.jpeg
Encore un chouette séjour de progression au Portugal ! Pas encore de quoi pouvoir partir à l'improviste n'importe où pour kiter, mais je progresse petit à petit et je prends surtout confiance en moi. Vivement le prochain voyage !
Ozone edge 7, Kestrel 12, (Boost2 5, Kestrel 18) en garde alternée, Door, mtb 8-)

Avatar de l’utilisateur
balboxl
Messages : 7512
Inscription : ven. 30 août 2013 18:59
Localisation : Toulouse

Re: Portugal - Porto 22-27 août 2023

Message par balboxl » lun. 11 sept. 2023 19:13

Deuxième journée à Obidos. Après la nav' de la veille, Aile-Iz est un peu rincée et n'y va pas à froid. Quand on nav' ensemble, je toile normalement histoire de pouvoir facilement aller l'aider au cas où, mais là comme elle a direct pris l'option "lecture de thèse", je fais péter la K15, histoire de bien, bien toiler. Et de vérifier à nouveau si les downloop un peu puissants que je me prenais systématiquement en fin de figure à une main, étaient dus à la 12, ou à moi.

Au final, je suis pas si toilé que ça, par contre il y a du clapot et des bonnes variations de vent. Et du déchet : c'est bel et bien dû à moi :lol: !
1.jpg


Et c'est blindé de monde aussi. Donc je profite de pouvoir caper solo, pour aller explorer un peu ailleurs, voir si l'eau y est plus flat.
2.jpg


J'arrive quelques centaines de mètres upwind, sous un joli trait de banc de sable, qui forme du beau flat. Y a bon flat :p !
3.jpg


En plus, le vent y est propre... Et il n'y a pas un chat, ni de kiter. Je m'y cale quelques sauts, puis retour retrouver Aile-Iz, et sandwich en regardant les écoles tomahawker des 14 dans 20 nds.
On bouge ensuite le van et l'on part direct du banc de sable que j'avais été repérer upwind.
4.jpg


Essai en 12 pour Aile-Iz. Quelques bonnes variations de vent, un manque de confiance dû au manque de repères terrestres (localement side-off, avec premier bord qui écarte), donc pas de prise de vitesse, donc elle subit les variations de vent, et ça le fait pas. Je la pose, et entre-temps, je me suis fait alpagué par un kiter qui est venu depuis 2-300 mètres sous le vent, me poser une question bizarre sur comment pouvoir trimer plus la Gaastra avec laquelle il enseigne à sa compagne. En effet, j'observais régulièrement l'aile partir en gros surbordage, et se replier en marche arrière. Bon, déjà, les Gaastra, j'en ai un cliché d'ailes construites comme des planches à voile, ou en tout cas, aussi lourdes. Arrivé à l'aile, je me rends compte qu'à part une inversion avant/ arrière qu'on défait vite (ce que j'aime pas les Y haut :evil: !), elle semble nickel. Je la prends et en effet, bien réglée. P*tain par contre, qu'est-ce que c'est lourd !! Lourd en barre, lourd en virage, lourd en inertie, lourd en l'air. Avec du vent constant, elle tient au zénith même bordée à fond, par contre à la première fluctuation, bah trimé comme détrimé, si tu la fais pas respirer, elle part effectivement en marche arrière. J'en déduis que le problème se situe une fois de plus entre le harnais et la barre, surtout que le mec ne sait pas non plus piloter... Des types qui essayent d'apprendre à leurs compagnes dans des conditions pourries, j'en ai vu ("tiens, y a plus assez de vent pour que ça marche, aller viens chérie, tu vas pouvoir apprendre" :shock: :lol: ), par contre des types qui font apprendre tout en débutant eux-mêmes, je connaissais pas :lol: ! Pour m'assurer qu'ils ont une chance, je prends leur matos, et je découvre que même la board va pas : je dois avoir un stance d'1m20 et faire le grand écart, je me mets à la place de la nana qui fait deux têtes de moins que moi.... Aile super lourde qui tire très à l'intérieur de la fenêtre, choque mal et n'a pas de puissance, board ultra bananée qui pousse de l'eau, pas de fond et vent bien irrégulier, je me dis que je vais bien être ridicule et que ça va les rassurer et les faire marrer. Surtout que quand j'ai testé en K12 + kooka, ça marchait pas super fort (Aile-Iz a donc direct tentée en door). Et là, à ma grande surprise, après deux petits bords, je suis remonté d'une centaine de mètres... Je repars à la fois bien renforcé dans certains de mes préjugés, et troublé.

Aile-Iz a jetée l'éponge et je reprends la K12... Quelques bords pour me prendre une marge upwind et remonter le long du banc de sable qui est side-off, et je pige vite pourquoi ça le fait pas pour elle : avec la marée qui a baissée et découvert le sable qui chauffe, et le soleil qui est monté, ça développe de belles bulles de thermique qui perturbent le vent. Quand j'avais été repérer le matin, le soleil était moins fort, et à marée haute, le sable était recouvert d'eau fraîche.
Le bon côté des choses, c'est que ça fait des ascendances 8-) . J'arrive à en choper quelques-unes, plus sur chance qu'autre chose.
Un saut qui permet d'envoyer un double kiteloop hélico :) .
Puis quelques sauts plus tard, un autre, qui monte fort. Envoi en loop hélico, le double passe, ressource fort, alléééé... Et celui-là, il se termine en quadruple :D .
Je commence à repérer la zone où ça déclenche, et aussi, les signes annonciateurs de la Kestrel. Un peu comme la sonic3 (mais en moins marqué ?), on sent son oreille supérieure qui a envie de monter, la barre qui est un peu asymétrique. Je prends le coup et j'apprends à la laisser partir, en l'envoyant un peu, tout en gardant bien de la vitesse, et à border au bon moment.
Je patrouille la zone repérée, essaye d'être 30 mètres au vent d'une bouée qui fait un bon repère au moment des rafales, et en étant à l'écoute de l'aile, je réussis à me caler quelques doubles 8-) .

Comme le vent se stabilise tout de même, je propose à Aile-Iz de zaper le départ depuis les hauts fonds (avec à franchir dès le début, les algues et un couloir de mou), et on traverse en nage tractée, histoire qu'elle puisse partir direct du banc de sable.
Un prof et son élève en perfectionnement nous ont rejoints, deux ozone alpha. Derniers bords avant qu'Aile-Iz accepte de re-tenter, et je reviens patrouiller dans la zone où j'ai repéré les meilleurs ascendances. Sur le chemin, la Kestrel m'en indique une belle, "ah bah c'est pas le moment, d'habitude je les prends quand je reviens tribord amure, au plus proche de la rive, là je suis dans le clapot, bâbord amure :? ". Bon, elle a l'air belle quand même, j'ai de la vitesse, aller "go for it".
Ça monte pas si fort que ça, une douzaine de mètres, l'aile bien en arrière à ma droite, aller y a de quoi claquer au moins un double héliloop, et puis renvoyer vers l'avant (vers la gauche), ça va me permettre d'éviter la nana en ozone, que j'ai pas du tout regardé avant d'envoyer, et qui me suit de plus près que je ne pensais.
Le premier passe en étant bien vertical, et en ressourçant bien fort.
Au deuxième, je suis à une quinzaine de mètres de haut, au niveau de l'aile de la nana... Ah, dommage, j'aurais bien aimé passer au-dessus :mrgreen: , mais bon, il est déjà pas mal... Je vois qu'Aile-Iz regarde et ça fait plaisir :D .
5.jpg
(photo d'un autre jour)


Le 3ème héliloop se fait en montant sur place, du coup je gêne définitivement la kiteuse qui suivait, et elle s'est arrêtée.
Les autres passent comme des fleurs, j'arrête un peu de compter, et ça monte doucement.
Arrivé à une bonne vingtaine de mètres, je me dis que c'est le moment de lancer les couplets habituels :
"I believe I can fly
I believe I can touch the sky
I think about it every night and day
Spread my wings and fly away"
Ça me prend 3-4 héliloop pour ça, et zut, je connais pas la suite. Je suis stabilisé à 20-25 mètres et j'ai bien chopé la bulle, je suis franchement pas inquiet, je commence juste à surveiller les tours dans la barre, je dois en être à 7-8.
"Aller, t'as de la hauteur, tu vas pouvoir te faire une petite inversion de sens de KL hélico en l'air... La dernière fois, ça s'était bien passé (sonic 3 9, avec 5 dans un sens, 2 dans l'autre)... Et ça avait même été assez marrant...".
Je laisse un loop de plus boucler pour repérer le timing.
J'en loupe un autre.
Aller, celui-là c'est le bon.. ah non, on va attendre le prochain...
Au suivant, malgré la dix-douzaine de tours dans les lignes, la K12 réagit direct, tire une ligne droite vers la droite depuis le zénith, puis downloop à droite, avec un pendule plutôt petit (m'étais préparé à plus), et une ressource modérée.
A partir de là, ça déroule, et je défais mes tours, loop après loop. Je profite du paysage, et de la vue au-dessus des bancs d'algues. Je suis assez confiant vis-à-vis du terrain que je crame : pas de kites sous mon vent, et il reste quelques centaines de mètres avant la rive. Je sais aussi d'exprérience de vol de pente l'hiver dernier, que si je la remets en ligne droite en la choquant, la Kestrel permet de perdre de l'altitude très facilement. Les lignes se dévrillent et je me retrouve au croisement (0 tours) alors que j'ai encore une grosse dizaine de mètres à profiter. Depuis le début, je suis plus dans le kiff que dans la gestion d'incident. Contrairement aux deux précédentes fois où j'étais monté taquet de haut : une fois à beauduc en so² 15, et une fois en montagne en so3 15, et où j'avais pas du tout apprécié.
Faut dire que cette bulle, elle est puissante et efficace, mais plutôt dans le genre "force tranquille". Et que la 12 est douce et boucle facilement.
7 loops après le croisement de lignes (donc 15-17 d'affilée vers la gauche, après 10-12 vers la droite), elle me repose, 5-700 mètres plus loin, et un hang time dont je me rends pas compte.
Je me rebouffe l'upwind - en plus de bords que ma limite de vexation - et retrouve Aile-Iz ("té, elle marche bien, ta 12!!"). Ça a douché sa volonté de re-tester le vent, j'ai pas trop d'arguments, et je re-essaye en vain de choper d'autres ascendances : ça semble fini pour la journée.

C'est donc le temps des caïpi 8-) . Et du texto de remerciement à Alex pour le design de l'aile 8-) 8-) .
58kg-FS So3 9, Boost2 5, Pansh Hawk 6, Kestrel 18+15+12+8, Crazyfly Hyper 7 2020
TT Kriss Custom Kookaboora 122x34 et 132x35, Foil Rupel F-1, Crazyfly F-lite 99x44, Snow Nobile Remi Meum 148, Mtb MBS 90
PL arc840, North fabio13 modifiée monopeau

Avatar de l’utilisateur
balboxl
Messages : 7512
Inscription : ven. 30 août 2013 18:59
Localisation : Toulouse

Re: Portugal - Porto 22-27 août 2023

Message par balboxl » mar. 12 sept. 2023 21:44

3ème jour, on retente le spot de la pointe, celui qui est au vent. Avec moins d'activité thermique le matin et l'eau au-dessus du sable, ça devrait être moins perturbé. En plus, ça souffle assez fort, Edge 7 pour Aile-Iz. Je fais le fusible en kooka, et ça le fait pas trop, des fois je gagne, des fois je perds -> door pour Aile-Iz. Avec l'aileron central démonté, histoire de pouvoir passer sur les champs d'algues sans les labourer.
Même constat que la veille : c'est décidément pas un spot qui lui plaît. Et surtout, le vent est vient plus du Nord ce jour, moins dans l'axe de la vallée, et il est pas top. On se relocalise donc plus bas, downwind en 7+door pour moi, reste du matos + van pour Aile-Iz.
1.jpg
Il y a du monde au spot principal...


Vu l'orientation plus N, j'ai bon espoir que ça rentre un peu dans la petite zone de flat séparée par la pointe, qui est habituellement déventée par les arbres qui la bordent au NW.
J'y suis passé plusieurs fois au cours des sessions précédentes (surtout pour sauter par-dessus la pointe de sable :mrgreen: - me suis d'ailleurs mis court à plusieurs reprises :mrgreen: !), en 15 comme en 12, et c'était toujours sympa, mais toujours un peu sketchy.
2.jpg

3.jpg


Vu les bancs d'algues, on remet pas l'aileron central, et c'est parti pour Aile-Iz.
4.jpg


D'une pierre 3 coups : elle évite la cohue, elle a du flat, et surtout, on a commencé à tilter qu'avoir des repères, ça compte énormément pour elle. J'avais pas encore totalement processé pourquoi elle n'y arrivait pas toujours sur des grands spots que je trouvais faciles, et s'éclatait coincée entre deux digues, dans des coins que je trouve assez dangereux. En fait, le raisonnement complet n'a abouti que le lendemain, après qu'elle soit restée l'intégralité de la session pile en face d'une digue, en 12 avec le vent qui montait bien (bien bien plus plus même), alors que c'était bien dégagé ailleurs.

Dans ces conditions de spot étriqué, ça ne la gêne plus du tout d'avoir un vent dégueulasse, et elle navigue propre, son bon pilotage le lui permet. Je suis au bord pour prendre quelques photos, et tenter de pousser à découvrir d'autres trucs, comme appuyer ses carves, naviguer en switch,...J'ai plus de conseils à donner sinon, et c'est très sympa de la voir naviguer, et elle se fait bien à la nav' sans l'aileron central. La door y gagne en glisse et vitesse, ce qu'elle perd en cap et accroche.

Le vent repasse NW et c'est la dévente fatale, la edge tombe en arrière malgré qu'Aile-Iz lui chope les avants. Les lignes se chargent direct d'algues, impossible de redécoller. Rien qu'essayer de marcher à travers, c'est l'enfer, le genre de trucs à compter chaque mètre de progression. Repliage partiel des lignes engluées sur la barre (qui devient invisible), et on ramène le tout dans une zone d'eau libre, pour nettoyage et redécollage.
L'aile, gonflée pas très fort et sur le sable chaud, a pas mal perdue en pression à baigner dans l'eau froide, on remet un coup et je vais faire sécher le tout.
5.jpg


Essorage rapide à coups de backloop kiteloop, puis on a un peu fait le tour du spot, et on reprend la route, pour se rapprocher de Porto.
58kg-FS So3 9, Boost2 5, Pansh Hawk 6, Kestrel 18+15+12+8, Crazyfly Hyper 7 2020
TT Kriss Custom Kookaboora 122x34 et 132x35, Foil Rupel F-1, Crazyfly F-lite 99x44, Snow Nobile Remi Meum 148, Mtb MBS 90
PL arc840, North fabio13 modifiée monopeau

Avatar de l’utilisateur
balboxl
Messages : 7512
Inscription : ven. 30 août 2013 18:59
Localisation : Toulouse

Re: Portugal - Porto 22-27 août 2023

Message par balboxl » jeu. 14 sept. 2023 20:05

Restau au choleil coulant et caïpi à Praia da Barra, un peu au Sud de Porto.
0.jpg


Le lendemain, je repère mal que la zone flat au vent d'une digue aurait pu servir de spot, j'ai identifié ça comme étant une rade de commerce - un coup à se faire déloger par les aff'mar' locales et à montrer nos passeports (et/ou nos fesses, cf turpitudes avec Giarmo en Grèce). On joue pas, et avec ce vent side et les vagues, on décide d'aller voir là où une aile est en l'air, loins sous le vent.
Les viaducs et leurs sorties nous emmènent trop loins sous le vent, zut raté ! Et les vagues intimident ma kiteufeuse préférée. Moi, c'est le side très très side (le genre qui se révèle side-off une fois que tu te dégages de l'effet coanda de côte), et très perturbé (j'arrive même pas à dire combien il y a, et ça, c'est mauvais signe), qui me font douter.
On décide quand même de se remettre un nouveau point mops, et d'aller plus au vent. En procédant par dichotomie, un coup trop au Sud, un coup trop au Nord, on va mettre la main dessus, sur ce kiter et "son" spot :lol: !
Re-viaduc, et judy-on-a-edge, 3 o'clock ! :arrow: C'est côté Lagune, ça enchante bien plus Aile-Iz, et ça me va pas mal, l'idée d'une session où l'on ramène tout le monde et tout le matos, surtout pour la dernière avant l'avion.

Et puis les mecs en edge, c'est toujours des types bien... Comprendre : qui savent naviguer, qui capent, et sont dans les bons coins.
Bon, là,...
2.jpg


On est marée haute, ou alors, la configuration a changée depuis la photo grogueule, car nous, il y a de l'eau jusqu'à la plage, qui devient donc bien étroite, et avec une digue à la hon juste sous le vent.
1.jpg


Quant au kiter en edge, il est clairement sous-toilé en 10, impossible pour lui de partir dans ces conditions, et en plus, il semble débutant. Il s'acharne, a du mal à la tenir en l'air,... Il passera même sur une 9, qu'il a encore plus de mal à maintenir en vol.
Light et difficile, je fais le fusible et test 12+door pour Aile-Iz, ça cap facile donc je lui refile, Cette option 12+door lui permet de pas trop toiler (les prév disent que ça va monter), mais d'avoir une plage basse facile. 15+kooka pour moi :) .
Petit plaisir de naviguer tous seuls sur le spot. Je m'inquiète un peu pour Aile-Iz qui ne me semble pas caper et être bloquée d'un côté par la digue, de l'autre par les pieux de pêche (d'après les photos satellites, c'est parc à moules ou huîtres même... faut que je prenne le réflexe de plus consulter les photos satellite quand je connais pas le spot, moi !!). Mais en fait, ça le fait pour elle, elle préfère juste pas trop remonter au vent ("j'aime pas abattre !" vient-elle de me dire hier :shock: ), et elle passe très bien les grosses variations de vent qu'on a.
Mon idée, c'était d'aller rejoindre l'île de sable blanc au milieu ("Ilha doscricos") , vers le pont, mais vu comment de vent de Nord est dégueu quand on se rapproche de la rive opposée (localement side-off), et vu qu'Aile-Iz ne me semble pas caper et reste sous le vent, je lâche vite l'affaire. Un peu au vent, il y a quelques grands poteaux à 3-4 mètres de haut, super prétextes à des transitions BL KL disaster. Dommage qu'ils n'aient pas été plus loin de la rive, j'y aurais bien posé la main au sommet en inverted frontroll, mais je sais aussi que c'est une figure que souvent je foire en bourrinant involontairement de la main arrière qui reste seule sur la barre. Et si je pars en KL, j'atterris direct sur le peu qui reste de la plage.

Le vent monte et je commence à être bien toilé ++ en 15 et kooka, je me dis qu'Aile-Iz devrait l'être aussi, avec la 12 et la door. Et le fait qu'elle soit toujours assez proche de la digue m'inquiète un peu, j'aime pas trop, avec 12 caisson et 15-25 nds rafaleux.
Elle largue la board sur une transition je crois, la K12 part sur un début de frontale lorsqu'elle passe dessous, choquée. Ça gliiiiiisse au redécollage pieds dans la vase face à la digue, l'aile qui a perdue un peu de pression n'aime pas trop non plus de traverser la fenêtre sans être tenue aux arrières, full choquée. Faut dire que ça fait 3 sessions que je dis à Aile-Iz que je vais reprendre un peu des B que je lui ai beaucoup trop lâché, réglage un peu agressif pour moi, et bien trop pour elle.
Pendant ce temps, j'essaye de récupérer sa board, je me prends une belle rafale aussi, j'en relâche même la board...
Bref, on a pris notre alerte tous les deux. La compagne de l'Ozone boy le pose, me pose, et je récupère la 12 d'Aile-Iz :) .
"Elle est bien, ta 12 8-) "! Et en kooka, je suis bien toilé en 12, elle a bien fait de poser. Et elle commence à tenir ses ailes plus qu'elle ne le croit 8-) . Je termine par quelques tirs, puis on replie les ailes, en chalutant chacun consciencieusement les lignes dans une marre d'algues :lol: .
Dernier restau et l'on découvre un autre spot dans cette lagune, plus sous le vent, avec moyen de rider à travers des zones d'herbe et roseaux immergés (type cap hatteras), ça a l'air sympa mais pas de regrets : aucune plage pour décoller un caisson. Éventuellement, en partant de la plage côté W, ou en décollant depuis une prairie.
4.jpg


Ça laisse plein de spots pour une autre virée :D .
58kg-FS So3 9, Boost2 5, Pansh Hawk 6, Kestrel 18+15+12+8, Crazyfly Hyper 7 2020
TT Kriss Custom Kookaboora 122x34 et 132x35, Foil Rupel F-1, Crazyfly F-lite 99x44, Snow Nobile Remi Meum 148, Mtb MBS 90
PL arc840, North fabio13 modifiée monopeau

Avatar de l’utilisateur
stef
Administrateur du site
Messages : 6358
Inscription : lun. 6 août 2012 20:33

Re: Portugal - Porto 22-27 août 2023

Message par stef » jeu. 14 sept. 2023 20:32

Il va falloir y repartir ensemble pour sortir un peu des lagunes! 8-)
Flysurfer speed 1 7m, speed 2 12m, psycho 4 4m, 6m et 10m DL, Concept Air protos 4.5, 6.5, 8.5 + quiver varié de surfs

Avatar de l’utilisateur
Aile-IZ
Messages : 81
Inscription : ven. 19 mars 2021 21:14
Localisation : Toulouse

Re: Portugal - Porto 22-27 août 2023

Message par Aile-IZ » jeu. 14 sept. 2023 20:49

Heu.. Moi, j'aime bien les lagunes :roll:
Ozone edge 7, Kestrel 12, (Boost2 5, Kestrel 18) en garde alternée, Door, mtb 8-)

Répondre