Au rapport d'aujourd'hui...

Organisation et compte-rendus de sessions

Modérateurs : boZZo, stef

Avatar de l’utilisateur
Anthon d'Oudon
Messages : 210
Inscription : lun. 15 juil. 2019 13:59

Re: Au rapport d'aujourd'hui...

Message par Anthon d'Oudon » mer. 30 août 2023 19:36

Très belle cession ce midi à Barbâtre.
Capture d’écran 2023-08-30 202138.png
La plage et la dune sont superbes et un mercredi de fin aout il n'y a eu que quelques promeneurs (sympas) et un baigneur.
Ma grande fille a kité un moment (pas sa meilleurs séance : petit retour à quelques erreurs de pilotage, mais mine de rien de la distance parcourue en glisse comme jamais) et moi je me suis éééclaté. J'adore la Soul 10 et avec la Matata je me retrouve à pouvoir kiter dans des vents faibles avec cette voile finalement (là du 12-15 selon windsup avec des 10-12 parfois) et super cadre, super météo, seul, quelques sauts pas bien hauts mais assez propres ! Hyper bien.

Etonnant la différence de fréquentation à 10 jours d'écart !! Même 5. On est passé de la foule au désert !

Quand on rangeait la Soul, un Faucon pélerin nous a foncé dessus avant de bifurquer pour longer la zone d'étalement des vagues où il y a souvent en effet pas mal de bécasseaux qui auraient bien fait son déjeuner. Toujours impressionnant cte bestiau quand il bombe. Et il est passé à 5m.
Dernière modification par Anthon d'Oudon le jeu. 31 août 2023 14:57, modifié 1 fois.
Sonic 2 13m / Speed 5 12m / Soul 2 10m / Pulsion 6m / Viron 4m

Avatar de l’utilisateur
voodoo13
Messages : 6687
Inscription : sam. 18 août 2012 17:51
Localisation : De St Gilles à Kerhilio...

Re: Au rapport d'aujourd'hui...

Message par voodoo13 » mer. 30 août 2023 19:50

V max du faucon pèlerin: 390 km/h
:shock: :shock: :shock:
Speed 3 DLX 12m || Religion MK V à VI en 10.5/9/7 || Core Section 6 (ex Bozzo) || Pansh Genesis 6.5 || Fatal Kite 5.0 || Catch Kite 5'2 || Matata kite 5'2 ||
Et aussi: surfs, funboard, bodyboard, Sealion, MTBs... et des jumeaux (année modèle 2010).

Avatar de l’utilisateur
Marc
Messages : 2840
Inscription : sam. 27 oct. 2012 13:42

Re: Au rapport d'aujourd'hui...

Message par Marc » mer. 30 août 2023 20:17

Sympa la photo avec la structure interne de l'aile !
75 kgs / Kitefoil, Wingfoil & Pumping

Avatar de l’utilisateur
balboxl
Messages : 7517
Inscription : ven. 30 août 2013 18:59
Localisation : Toulouse

Re: Au rapport d'aujourd'hui...

Message par balboxl » dim. 3 sept. 2023 10:08

C'est clair que c'est devenu bien désert d'un coup..
1.jpg


12-20 nœuds de marin de prévus, personne d'intéressé pour covoit, le toulousain est très "nakuneneuf". En prime, ils tiennent le discours qu'avec 9 et 6, ils ratent aucune session, mais une fois sur deux, ils viennent pas car "ça risque d'être trop light" :lol: . A leur défense, ils ont testé des 12 à boudins, qui sont "ignobles, trop lourdes, permettent de rien faire". Je compatis, et j'analyse que c'est le manque de perfo d'un boudin, qui fait que tu remontes pas assez au vent, ni ne saute bien.

Bref, sur ce covoit, il n'y a qu'une qui avait ses cours de réservés, et une amie à elle et son mec débutant, qui viennent. 4 dans une 208, faut trier un peu le matos. Petite tendinite à un coude suite au début d'apprentissage des board-off inverted, donc ça sera foil pour moi, avec Kestrel 8. Et TT + K15 au cas où l'on soit dans une flaque sans fond.

Sur place, c'est 80 cm de houle, ultra rapprochée avec période 4s, :? aïe ça va être plus compliqué pour les 2 débutants, et celle en progression.
Et...
...pu-tain, ça a été compliqué pour moi aussi ! J'ai largement eu la même dose de stérimar que les 3 autres. Petite régression en surf foil, je pige pas pourquoi avec deux-trois fois moins de taille et de vitesse qu'à Canet, je me bouffe deux fois plus :( !
En fait, c'est court donc le foil sort vite de l'eau. Je m'adapte un peu au truc et m'en mets de beaux morceaux, il y a quelques bancs de sable qui organisent ça pas trop mal, il est donc possible de surfer sur quelques centaines de mètres, des bouts qui se relèvent à plus d'un mètre, sur une cinquantaine de mètres de large.
2 wing sont à l'aise et déchirent le truc, 4-5 boudins en 9 à 13 font des bords carrés, un mec en rebel 13 envoie des board-off propres.

Le vent baisse, les wing peinent à partir en vol et s'éclipsent, et je commence à être plus à l'aise. Dans 15-20 nds, je devais être un peu toilé avec la K8 pour surfer, bien que je ne le sentais pas. Dans 10-15 nds, je peux commencer à la bouger plus vite pour passer d'une direction à l'autre quand c'est ON, à y rentrer des grands loops pour la replacer quand je la dévente sur un bord de fenêtre.
Et surtout, je retrouve le mode que j'adore en surf avec les hauts ratios : tu cales l'aile en décrochage plein centre de fenêtre, bord de fuite parallèle à l'eau, et tu la tiens à cet endroit en jouant juste du bordé-choqué, pendant que tu carves sur la vague. La Kestrel est facile pour ça, ses oreilles restent bien déployées. Je me rate par contre encore à la reprise, quand tu laisses l'aile repartir vers le haut : je la choque pas assez, donc elle se retrouve à sa finesse maximale, et elle shoot. Je pense qu'avec la Kestrel qui (contrairement aux autres caissons haut ratio) perd de la finesse lorsque qu'elle est choquée à fond, il faudrait jouer de ça.

La covoit qui est la plus expérimentée, et qui n'a pas encore réussie de la matinée à partir avec ses b..... 8 et 11, prend la pivot 10 de son copain, et elle part direct :) . Entre ça et les discussions qu'on a eus à l'aller, je pense qu'il va y avoir un quiver de b..... à vendre :lol: . Elle s'en sort même super bien, car elle remonte assez vite au large avec moi, en 10 (et 50 kg) pendant qu'une en 11 (doit pas peser bien plus lourd) et un mec léger en 13 ne font plus rien.

Petit passage au large saluer un voilier, tellement mal réglé :cry: qu'il arrive à déraper de 20 degrés de dérive, au travers, je vais aussi faire un tour du côté du cours de la covoit, petits pioupiou sous leurs evo violettes. Elle a l'air de tirer des bords, mais de pas réussir à s'écarter de la plage de plus de 10 mètres. Elle sera tout de même super contente de son cours, bien formateur.

Fin de session avec du side-on, raaaah lovely :D !! 'tain, entre ça, le vent qui a encore baissé, et les vagues qui sont devenues playmobil, je peux me lâcher, carver, envoyer l'aile pour aller chercher en bottom une section sous le vent, ou surfer des grandes lignes upwind, aile haute choquée sans la sentir, avec quelques virages.

Une session en demie-teinte donc, avec à la fois un taux de déchet hallucinant (heureusement que j'avais mis la grosse combi, sinon avec l'énergie cramée, j'aurais grelotté direct !), et à la fois, c'est un peu la première fois que j'ai l'impression de mettre des grosses carves appuyées sur des vagues, avec lignes détendues (et rattrapage scabreux en fin :oops: ).

Le vent baisse encore, les vagues n'en sont plus vraiment, tout le mode a posé (la 13 rebel SLS que j'ai été aider à redécoller n'a pas demandé son reste), on a pris ce qu'il y avait à prendre, et on switch sur des moules frittes au paparazzo :) .
58kg-FS So3 9, Boost2 5, Pansh Hawk 6, Kestrel 18+15+12+8, Crazyfly Hyper 7 2020
TT Kriss Custom Kookaboora 122x34 et 132x35, Foil Rupel F-1, Crazyfly F-lite 99x44, Snow Nobile Remi Meum 148, Mtb MBS 90
PL arc840, North fabio13 modifiée monopeau

Avatar de l’utilisateur
balboxl
Messages : 7517
Inscription : ven. 30 août 2013 18:59
Localisation : Toulouse

Re: Au rapport d'aujourd'hui...

Message par balboxl » mar. 5 sept. 2023 20:16

Et dimanche... bah fack la tendinite. Pas d'air sur la côte (ni nulle part ailleurs), par contre, c'est prévu de taper à 40 nds à la ganguise. Covoit avec un bout de la team eleveight. Sur place, l'eau a encore baissée, laissant place à une nouvelle plage, plus de dix mètres sous le niveau normal. Les cartouches y blastent et soulèvent l'argile bien lourde :shock: , ok, ok, je replie la K8 que j'avais commencé à déplier.

Vu qu'on était 3 quand même dans la bagnole, j'ai amené que la boost² 5 comme autre aile, donc ça va être session loops 8-) .
Je profite que ça porte un poil (tu m'étonnes.. 41, 42 nds dans les relevés :roll: ) et que je me sois pas encore mis sur la défensive, pour me chauffer direct à froid, c'est toujours les meilleurs tirs..
Donc quelques boogie loop bien puissants d'entrée de jeu :
1.jpg

2.jpg

4.jpg

5.jpg


Entrecoupés de quelques BL KL quand je sens que la molle arrive, et que ça va pas monter assez sec.
3.jpg


La bafourgne se tasse, je commence à ne plus trop choquer la 5, donc pause.
Pause bouffe, et pause poussage de burnes. Je me choisis un bout de plage plus déventé, rechausse mes pompes, réfléchis à deux fois... Puis ne réfléchis pas de trop... Et décollage de la K8. 'tain, le décollage d'un petit caisson avec du ratio dans 30+ rafaleux, c'est jamais ça, mais la Kestrel est saine, et une trace de freinage plus tard, c'est en l'air.
La Kestrel permet aussi de tirer du loop, sur la photo c'est une fin de BL KL je pense :
6.jpg


Et plus de portance pour tout ce qui est move au ras du sol :
7.jpg

8.jpg


Les replaquages de KL sont amples avant de reprende le cap, l'aile prend de la place sur le spot, c'est une machine à rétrécir les bassines de flat...
9.jpg
#décapitage


Sinon, on voit les différences avec le boudin : ça ne tape plus dans le harnais, tu ne coules plus d'un coup instantanément dans les trous d'air, limite tu ne sens plus les variations, en restant toujours en nav, avec un bon cap, et des sauts correctes même quand le vent coupe.
10.jpg


J'ai été l'avant dernier à sortir de l'eau sur celle là - le dernier étant un mec qui venait d'arriver 10 minutes auparavant, et voulait absolument tester par lui-même alors que tous les boudins jetaient l'éponge, le vent baissant. Quand j'ai posé, tout le mondé était à la buvette :lol: !
58kg-FS So3 9, Boost2 5, Pansh Hawk 6, Kestrel 18+15+12+8, Crazyfly Hyper 7 2020
TT Kriss Custom Kookaboora 122x34 et 132x35, Foil Rupel F-1, Crazyfly F-lite 99x44, Snow Nobile Remi Meum 148, Mtb MBS 90
PL arc840, North fabio13 modifiée monopeau

Avatar de l’utilisateur
balboxl
Messages : 7517
Inscription : ven. 30 août 2013 18:59
Localisation : Toulouse

Re: Au rapport d'aujourd'hui...

Message par balboxl » lun. 18 sept. 2023 21:12

Changement de salle, changement d'ambiance. Me traînant toujours le mal au coude genre tendinite, je me ferais bien de la vague. Surtout qu'après des premières prév' déprimantes, en milieu de semaine il y a le GFS qui s'excite, et nous prédit 3m80 et 35 nds à Agde :shock: !
On se chauffe et rbnb réservé le jeudi... Pour aussitôt être annulé le vendredi : les prév' sont retombées comme un soufflet, les covoit font leurs difficiles... Et les orages (et éclairs) font que j'oppose peu d'arguments. Ça remonte un peu le vendredi, avec le risque d'orage qui baisse aussi, et on re-prend le rbnb.

Retard habituel de A. pour le covoit (ça a le don de me mettre dans de bonnes dispositions :evil: ), et on arrive à Agde.
1.jpg


Pas des masses d'air :| .
Pas trop de vagues :( .

Bon, y a tout de même du flat derrière la digue, et 15-25 nds là-haut. Décollage de la K12 d'Aile-Iz depuis la zone déventée, et je pars à l'eau en kooka. J'ai pas mis la 15 car c'est prévu de monter, mais ça le fait bien tout de même. Sur le spot, c'est de 7 à 10, je suis un peu le seul en 12, et en croisant fort les micros kickers de 50 cm de haut qui déroulent propre sur le flat, il y a quelques sauts qui le font bien. Mais les meilleurs plafonnent vers 10-12 mètres, même pas moyen de caler de vrais KL hélico qui bouclent en entier sur la plupart... Ce jour-là, tout le monde se plaindra que ça montait pas. En plus, avec toujours le coude en vrac, ça limite mes options : pas de board-off, ni de déhooké. Et pour finir, le spot commence à se remplir, et les vagues commencent à ressembler à quelque chose dans le couloir entre la digue et le fort. Bon, il n'y a pas les 3m80 des prév' de l'édition de mercredi, ni le 1m80 des prév du jour, mais un bon mètre, voir un poil plus dans les séries (qui ne sont pas très marquées).
Je pose solo en profitant de la zone déventée :), en essayant surtout de profiter de la zone de sable à peu près sec pour ne pas faire une escalope panée, objectif moyennement atteint, l'air étant tout de même bien humide.
Les covoit sont tous les deux en evo 10, B. tournant sur l'ex de A. (remplacée par la même en SLS), ça commence à s'allumer pour eux, et je vais monter le foil.
Et je passe en 5 (boost²), histoire de bien pouvoir couper le jus en surf foil, même si ça monte. Ça a vraiment été la bonne option :
-le foil car les vague sont molles et pas vraiment surfables en directionnelle
-la 5 car au début de la session, je suis trimé à bloc et n'ai pas besoin de loop pour le waterstart.
Sur l'eau, je suis bien, les vagues qui se défléchissent en s'enroulant autour de la digue sont localement side, et je peux les descendre down the line, en envoyant en premier la 5, puis en la détendant à grand coup de bottom ample, allant chercher la section suivante loin sous le vent. Je me mets comme ça des descentes 3/4 abattu, sur des centaines de mètres, récupérés presque en un seul bord.
Enfin, ça, c'est quand je me bouffe pas dès le premier move :oops: . J'ai un mal fou à bien partir en bottom après le premier drop qui te fait accélérer, et très souvent, je sors le bout d'aile extérieure (malgré une envergure ultra faible de 54 cm), et plouf :twisted: . Les fois où je survis au premier engagement, je suis pas mal du tout, faisant jeu égal avec les wing (et n'ayant pas à remonter lentement sur la planche, puis pomper pour repartir). Les planchous ont eux des trajectoires très relous, à ne pas caper parmi tout ce petit monde (wing et kite + surf), à juste naviguer tout droit sur des bords carrés, à deux fois la vitesse des autres... Enfin, ça, c'est quand ils reviennent vers la plage, car dans l'autre sens, ils sont scotchés-coulés.
Le foil permet de se dégager de tout ça et d'en avoir rien à faire de lâcher des prios. Il me manque du niveau pour aller me choper les grosses mémères à parfois 2-3 mètres de haut qui ondoient dans la zone profonde entre le port et le fort. Cette houle qui déferle pas où très peu (juste le dessus) se propage bien trop vite pour moi, j'arrive vite en survitesse quand j'essaye d'abattre dessus. J'y verrai un très très bon en wing s'y caler une carve (et une seule !) sur LA bombe du jour, un truc isolé vers 3 mètres, alors que je passe juste sous lui (je l'ai pas vu arriver, masqué par la précédente), je crois qu'on a crié de joie tous les deux :) .
Nav' jusqu'à ce que la lumière décline vraiment, ainsi que les vagues et le vent. Je relâche au fur et à mesure le trim' de la booboost, je commence à diminuer mon taux d'échec et à vraiment me lâcher, gros gros kiff.
Les covoit' confirmeront que vu la non qualité des vagues, et les gros écarts de vent, le foil était la bonne option du jour.

Soirée tardive, je répare une bride sur une aile d'A., puis un apéro en entraînant un autre, on se fait accepter vers 23h passées par un restau, ensuite ça se chauffe pour aller en boîte... Grippe pour moi, rincé, "terminé bonsoir".
phpBB [video]



Le lendemain, les fashion weekeuses se réveillent tard et on rate un peu le coche, tout le monde plie quand on arrive sur le spot :
2.jpg
Phooooque !


Il ne reste plus qu'un kitefoil en 12 SLS, et plus aucune vague. Ça va être limite pour mes covoit en 10 - même si A. a une 15, et que je peux en prêter une à B. Ils prônent d'aller voir sur Gruissan sur la route du retour, je suis pas fan de quitter la digue ("auprès de ma digue-eu, je vivais heur-eux..."), pour la perspective de 2-3 nds en plus, mais go.

Et effectivement, à Gruissan, c'est à peine 2-3 nds de plus (on a suivi la propagation du trou), et avec shore break ++ double best-of.
3.jpg


Je me donne deux tentatives pour réussir à passer en foil. 12-15 nds avec molles à moins de 10, je sors la K8, dépliée sur un petit banc de sable entre deux empleins. Les vagues se succèdent toutes les 3 à 6 secondes (période 6s, mais avec houle dédoublée parfois), ça pète souvent à 80 cm sur les reforme, c'est chaaauuud pour mon niveau.
La première tentative foire grosso modo : je me bouffe un paquasse de vagues dans la tronche en nage tractée, passe au vent de deux baigneurs qui sont allés assez loin, je tente un départ pile quand une me pète dessus, je me bouffe, j'envoie l'aile à la baille... Aïe aïe aïe. La Kestrel est royale, elle obéit à la commande télépathique et elle réapparaît vite, en marche arrière par-dessus une crête, ouf :D . Deuxième tentative, je me re-bouffe, et je suis trop proche de la digue, et du sable. Marche de la honte foil sous le bras, je passe devant A. et B. , "je remets une pièce, j'y retourne !".
4.jpg
Pour donner une échelle, la digue sur la droite doit faire 3 mètres de haut.



C'est la dernière tentative que je me donne, donc cette fois je pars de plus loin pour pouvoir faire plus de nage tractée avant d'arriver sur la digue. Je m'acharne aussi un peu moins à essayer de marcher, et je passe plus tôt en mode nage tractée (avec le foil sur la tranche, qui fait remonter au vent). Avec canard systématique sous chaque vague, et en enfonçant l'avant du foil histoire qu'il se redresse pas à chaque passage de vague. Et plus de patience aussi : je sors plus loin, et j'envoie le waterstart entre deux séries. Miracle, l'accalmie entre les deux séries tient une dizaine de secondes, et je sors en croisant juste la nouvelle qui arrive, mais j'ai déjà passé le gros de l'impact zone, je vais me crasher quelques mètres plus loin (foil qui est sorti de l'eau), derrière le peak.
Il y a de sacrées molles, et après avoir gagné durement mon passage, je me réjouis d'être en foil : les autres galèrent bien dans les grosses mousses, en evo 10. Et avec la K8, j'ai franchement rien de trop dans les creux vers 8-10 nds, surtout quand il s'agit de surfer sur la houle, plein downwind.

La session de la veille a payée : je fais bien moins d'erreurs - notamment au premier bottom -, et je commence même à pouvoir dédier quelques neurones à la lecture de vague. Auparavant, ils étaient tous assignés à la régulation de la hauteur de vol :lol: . Et de toute manière, je ne pouvais pas quitter des yeux non plus ce qu'il y avait deux mètres devant mon foil.
Là, les vagues sont moins hautes, moins de risques de sortir le foil de l'eau, moins de grosses prises de vitesse. Un peu plus de pilotage d'aile par contre, car c'est quasi plein ON, donc faut faire en sorte d'avoir l'aile dans la position qui va bien, pour qu'à la première diagonale que tu tires, ça fasse prendre du vent relatif à l'aile, et ainsi tu peux aller fort sous le vent, vite, sans la déventer. Avec ça et un peu de regard que je peux dédier à surveiller la zone backside, je me permets quelques traversées de fenêtre avec grand bottom sur les talons, pour aller chercher une belle section dans mon dos.
J'en enchaîne un paquasse comme ça (au moins autant que ce que j'ai pris sur la tronche pendant la sortie !), puis le vent monte, un grain arrive.
Je pose la K8, vais chercher le TT, et ressors dans 25-30 nds, avec un beau grain qui fouette. La kestrel vole bien sous la pluie, je remarque pas trop de différence à vrai dire, moins marqué que sur plein de caissons. Pluie battante, j'envoie un jump pas si gros que ça "pour tester", et c'est la sanction que je redoutais : grosse châtaigne d'électricité statique au replaquage, "chklak". Deuxième pour confirmer (je comprends vite, mais faut m'expliquer longtemps), et surtout, pour juger de si l'on est vraiment proche de se prendre des éclairs : deuxième châtaigne, mais pas assez forte pour que ça signale de poser. Fin des sauts par contre, ça picotte sa race tout de même.
Le clapot s'est lissé avec la pluie battante, quart d'heure magique où il y a de l'air et des belles vagues, on profite bien du truc avec A.
Le vent baissera ensuite inexorablement, jusqu'à une douzaine de nœuds qui me font poser la Kestrel. Pas envie de repasser le shore break en foil, et les covoit en 10 arrêtent aussi. G. nous a rejoint et tient étonnamment bien (80 kg en 10 dans 10-14 nds plein ON et shore break) avec la edge v9 10m que je lui ai conseillé (et dont il est amoureux). Je teste la bête, 'tain y a du jus là-dedans !! C'est plus lourd et tracteur que ce que je pensais (mais j'ai pas beaucoup de références en boudin 10m), et on est hyper sensible à la moindre variation de vent. C'est une aile qui se pilote, qu'on sent respirer, qu'on sent prendre des tours dès qu'il y a quelques nœuds de plus et qu'on est à la bonne position de choqué, qui dégaze au choqué, qui tracte en ronchonnant quand on borde trop, qui se libère et accélère quand on choque de 10 cm :D . Faudra que je la lui re-test dans plus d'air :) , mais cela dit, ça me conforte dans mes choix de ne pas avoir plus gros que 7m en boudin. Et je me demande si j'ai pas préféré le shape de la vieille (2013 ?) edge d'Aile-Iz :oops: ;) .
58kg-FS So3 9, Boost2 5, Pansh Hawk 6, Kestrel 18+15+12+8, Crazyfly Hyper 7 2020
TT Kriss Custom Kookaboora 122x34 et 132x35, Foil Rupel F-1, Crazyfly F-lite 99x44, Snow Nobile Remi Meum 148, Mtb MBS 90
PL arc840, North fabio13 modifiée monopeau

Avatar de l’utilisateur
voodoo13
Messages : 6687
Inscription : sam. 18 août 2012 17:51
Localisation : De St Gilles à Kerhilio...

Re: Au rapport d'aujourd'hui...

Message par voodoo13 » mer. 20 sept. 2023 20:47

Ils nous avaient prévu une petite cartouche 22-32 nœuds mais ça s'est fini sur un bon 25 nœuds moyen avec qqes claques mais rien de bien méchant. Et avvec une houle un peu désordonnée (6-7s de période) mais à taille de hanche tout de même.

Du coup, comme c'était orienté SO, je pars sur la Roussellerie.
A l'arrivée, le parking du spot est blindé ! OK il est petit mais c'est je l'avais rarement vu comme ça.
Plein de funboarders et de wingers, un peu de kiters.

La météo n'étant pas tjrs au point, j'avais embarqué 6, 7 et 9. Et laissé la 5 car le soufflet météorologique était un peu retombé. Et comme c'est le camion qui porte: un TT et 2 surfkites (plus le tiki que je déposais au passage). :roll:

Vagues molles et pas énormes, je prends la Catch. Et puis autant partir sur une board bien facile vu que j'ai une aile à tester. Ah ben oui, une ch'tite nouvelle est arrivée: encore une Religion évidemment, en 7m, modèle MK6 (2016). Elle va remplacer ma fameuse 7 "arlésienne" qui sera un jour réparée, ou pas... :lol:

Le sable vole bien sur la plage mais c'est pas la tempête. A cet endroit le vent est tjrs dégueu et l'aile est bien stable en l'air, un bon point !
1er bord: t'ain elle pousse celle-là ! J'enfile qqes vagues en profitant de la marée basse, donc de la vague un peu molle, taille de hanche, parfois un peu plus. La Catch est à l'aise ds cette taille, je la connais par cœur et même si c'est pas mon bon pied je peux boucler de beaux top turns. L'aile est impériale, elle bouge comme tt mes autres Religion; pourtant je suis sur le réglage "side-on". Ça tracte pas au bottom, ça revient bien au cut back, les jibes sont une formalité. Bref: à l'aise Blaise !

La marée monte et les vagues se rapprochent du bord. Sur ce spot c'est là que ça se complique, le vent est pourri au bord et le trafic est plus dense. Les vagues perdent en taille et en longueur mais gagnent en puissance, faut connaitre le spot pour surfer correctement et être rapide.
Le vent monte un peu, les vagues sont plus courtes: on change de monture ! Je fais une pause et choppe la Fatal. Bonne idée, je suis plus réactif, plus précis, j'arrive à boucler 2 top turns à midi pile (tjrs sur mon mauvais pied), content ! Ok la taille n'est pas ouf non plus, y'a pas de gros challenge là.

Moralité: une assez bonne session d'automne, un classique du coin. Rien de vraiment radical mais avec l'obligation d'être à ce que je fais, ce qui aide à faire un bon break mental.

Et test de la MK VI validé: peut-être une plage de vent un peu trop décalée vers le bas, à vérifier par la suite.
Sa plage haute en surf sideshore est vers 28 nœuds. Je dois pouvoir gratter encore 2 nœuds en passant sur des lignes de 17m (là j'étais en 20m).

Ah, et j'ai repris une 9 en même temps... (Oups I did it again... :lol: )
La même que celle que j'ai déjà, une MK5 (donc 2015). C'était l'okaze à 100 balles pour remplacer la mienne qui a bien vécu et dont je me sers plus que ce que je pensais. Va falloir que je fasse un peu place, là des religions j'en ai... 7 ! :o
Speed 3 DLX 12m || Religion MK V à VI en 10.5/9/7 || Core Section 6 (ex Bozzo) || Pansh Genesis 6.5 || Fatal Kite 5.0 || Catch Kite 5'2 || Matata kite 5'2 ||
Et aussi: surfs, funboard, bodyboard, Sealion, MTBs... et des jumeaux (année modèle 2010).

Avatar de l’utilisateur
balboxl
Messages : 7517
Inscription : ven. 30 août 2013 18:59
Localisation : Toulouse

Re: Au rapport d'aujourd'hui...

Message par balboxl » mer. 20 sept. 2023 20:53

Chouette, un CR de Voodoo :D . J'aime bien les CR de Voodoo moa :) .
58kg-FS So3 9, Boost2 5, Pansh Hawk 6, Kestrel 18+15+12+8, Crazyfly Hyper 7 2020
TT Kriss Custom Kookaboora 122x34 et 132x35, Foil Rupel F-1, Crazyfly F-lite 99x44, Snow Nobile Remi Meum 148, Mtb MBS 90
PL arc840, North fabio13 modifiée monopeau

Avatar de l’utilisateur
voodoo13
Messages : 6687
Inscription : sam. 18 août 2012 17:51
Localisation : De St Gilles à Kerhilio...

Re: Au rapport d'aujourd'hui...

Message par voodoo13 » mer. 20 sept. 2023 20:55

Je suis passé par le Pointeau à l'aller:
IMG_8697.JPG
Ça faisait bien envie mais:
- l'orientation n'était pas bonne, le vent un peu trop Sud fait qu'on profite moins du banc de sable, du coup ça clapote et ça rétrécie le spot
- j'avais une aile de vague à essayer et là c'est flat de chez flat.
Speed 3 DLX 12m || Religion MK V à VI en 10.5/9/7 || Core Section 6 (ex Bozzo) || Pansh Genesis 6.5 || Fatal Kite 5.0 || Catch Kite 5'2 || Matata kite 5'2 ||
Et aussi: surfs, funboard, bodyboard, Sealion, MTBs... et des jumeaux (année modèle 2010).

Avatar de l’utilisateur
voodoo13
Messages : 6687
Inscription : sam. 18 août 2012 17:51
Localisation : De St Gilles à Kerhilio...

Re: Au rapport d'aujourd'hui...

Message par voodoo13 » mer. 20 sept. 2023 20:55

balboxl a écrit :
mer. 20 sept. 2023 20:53
Chouette, un CR de Voodoo :D . J'aime bien les CR de Voodoo moa :) .
:lol: :lol: :lol:
Speed 3 DLX 12m || Religion MK V à VI en 10.5/9/7 || Core Section 6 (ex Bozzo) || Pansh Genesis 6.5 || Fatal Kite 5.0 || Catch Kite 5'2 || Matata kite 5'2 ||
Et aussi: surfs, funboard, bodyboard, Sealion, MTBs... et des jumeaux (année modèle 2010).

Répondre