Aluula, innovation de tissus leger et costaud

Ici on parle des ailes à boudins

Modérateur : boZZo

Avatar de l’utilisateur
Laurent Ness
Messages : 556
Inscription : lun. 21 mai 2018 10:26
Localisation : Ile d'Oléron
Contact :

Re: Aluula, innovation de tissus leger et costaud

Message par Laurent Ness » ven. 20 août 2021 14:04

claro tu peux remercier Hervé (un copain adorable) qui s'est inscrit sur le forum tout exprès pour te renseigner. Je pensais que la source directe serait moins déformée plutot qu'une citation de son avis ;)
Kite Inside Cours particuliers et Duos de kitesurf / Kitefoil à Oléron. J'enseigne en boudins Airush et voiles Kitech FRS.

Avatar de l’utilisateur
Blueline
Messages : 133
Inscription : lun. 4 mars 2019 19:24
Localisation : Genève / Suisse

Re: Aluula, innovation de tissus leger et costaud

Message par Blueline » ven. 20 août 2021 14:39

C’est vraiment très sympa de sa part de faire partager son expérience. Merci encore. Je suis certain que ça va aider dans les recherches de nombreuses personnes.

En tout cas je suis convaincu que l’aluula aura un place importante dans les matériaux lights de ces prochaines années.
Pulsion 15m - Soul 9m - Wave 4,5m Thermikboards no volum + alpinefoil rave 80 aile wave 1200

Avatar de l’utilisateur
balboxl
Messages : 6256
Inscription : ven. 30 août 2013 18:59
Localisation : Toulouse

Re: Aluula, innovation de tissus leger et costaud

Message par balboxl » ven. 20 août 2021 20:41

Yes, merci !

Bon, je suis un peu à contre-courant, moi ce qui m'intéresserait, ça serait les retours sur les gains en petite taille :D (

Parceque les boudins en grande taille...Même si j'ai été bleuffé par la tenue en l'air et la puissance de le F-lite 17... Bah ça reste des profils creux qui bossent à forte incidence. Donc bof par vent faible à mon avis, ou on a une telle vitesse sur l'eau par rapport au vent réel, qu'il faut une aile qui aille le plus loin possible dans la fenêtre, donc soit à faible incidence.
Par contre, en petite taille, avec un fort vent réel, ça pose moins de problème d'avoir une aile qui ne va pas aussi loin. Et un boudin qui va flapper, donc augmenter en traînée, et ne jamais dépasser le bord de fenêtre, et se tenir rigide dans les claques, bah en baston, c'est bien quand même... Surtout pour avoir la liberté de pouvoir partir vers la gauche pour éviter un mec alors que tu viens de reposer un gros KL, à 30 nds dans la direction du vent, et avec l'aile qui continue sa vie vers la droite... Ce genre de trucs qui passe bien en boudin, mais où tu exploses un jeu de lignes :roll: quand le caisson retend...

Bref, je suis intéressé par voir le gain en petite taille, je suis sûr qu'il est plus important que ce qu'on intuite (où, quand on parle réduction de poids, on pense bien sûr direct aux grandes tailles en plage basse).
58kg-FS So3 15+9, So2 6, Gx HydraV6 7,Crazyfly Hyper 7 2020
TT Kriss Custom Kookaboora 122x34 et 132x35, Foil Rupel F-1, Crazyfly F-lite 99x44, Snow Nobile Remi Meum 148, Mtb MBS 90
PL arc840, North fabio13 modifiée monopeau

Avatar de l’utilisateur
Blueline
Messages : 133
Inscription : lun. 4 mars 2019 19:24
Localisation : Genève / Suisse

Re: Aluula, innovation de tissus leger et costaud

Message par Blueline » ven. 15 oct. 2021 19:45

Alors Laurent cette flite aluula c’est comment par rapport à un autre boudin et par rapport à un caisson?
Pulsion 15m - Soul 9m - Wave 4,5m Thermikboards no volum + alpinefoil rave 80 aile wave 1200

Avatar de l’utilisateur
Laurent Ness
Messages : 556
Inscription : lun. 21 mai 2018 10:26
Localisation : Ile d'Oléron
Contact :

Re: Aluula, innovation de tissus leger et costaud

Message par Laurent Ness » ven. 15 oct. 2021 22:34

Aucune idée, la livraison ayant pris trop de retard, j'ai reporté à l'année prochaine. Mais j'ai vu un gars en Flite 12 dans pas beaucoup de vent du tout, je l'aurais bien essayé, surtout que le gars ne remontait pas au vent faute d'un support adapté pour le vent léger.
Kite Inside Cours particuliers et Duos de kitesurf / Kitefoil à Oléron. J'enseigne en boudins Airush et voiles Kitech FRS.

Avatar de l’utilisateur
Blueline
Messages : 133
Inscription : lun. 4 mars 2019 19:24
Localisation : Genève / Suisse

Re: Aluula, innovation de tissus leger et costaud

Message par Blueline » sam. 16 oct. 2021 13:12

Ha mince. De toute façon les prix seront bien plus accessibles quand le modèle suivant sortira. On a tout à y gagner d’attendre un peu….
Pulsion 15m - Soul 9m - Wave 4,5m Thermikboards no volum + alpinefoil rave 80 aile wave 1200

Avatar de l’utilisateur
alan4
Messages : 26
Inscription : sam. 12 mai 2018 09:53
Localisation : caen

Re: Aluula, innovation de tissus leger et costaud

Message par alan4 » sam. 16 oct. 2021 23:45

même si le prix baisse cela reste encore trop chère pour une aile à boudin vaut mieux un caisson même si cela est plus technique.
en ce qui me concerne aucun intérêt à mettre autant de fric dans une aile pour gagner un ou deux nœuds en plage basse .
ils ont pas encore compris que pour faire du fric il fallait vendre beaucoup à un un prix contenu.
avec environ 15% d'augmentation de prix par ans ils vont tuer le kite come ils ont fait avec la planche à voile.

sms-kite
Messages : 459
Inscription : mar. 9 janv. 2018 13:03
Localisation : Chambéry 73
Contact :

Re: Aluula, innovation de tissus leger et costaud

Message par sms-kite » dim. 17 oct. 2021 10:14

Salut,

Ouep comme quoi pas si simple de révolutionner le kite et encore moins les matériaux...
Pour le prix regarde les marques qui vendent le plus d ailes... Je ne crois pas que ce soient les prix contenus qui triomphe... Fone Duotone flysurfer ou ozone... Difficile de choper une 12 à moins de 2000euro.
Marketing marketing... Y a que ça de vrai
A plus
Nono

Avatar de l’utilisateur
Laurent Ness
Messages : 556
Inscription : lun. 21 mai 2018 10:26
Localisation : Ile d'Oléron
Contact :

Re: Aluula, innovation de tissus leger et costaud

Message par Laurent Ness » dim. 17 oct. 2021 21:02

alan4 a écrit :
sam. 16 oct. 2021 23:45
ils vont tuer le kite comme ils ont fait avec la planche à voile.
C'est très réducteur d'associer le déclin de la PAV à l'augmentation des prix.
J'ai fait quelques recherches depuis cet après-midi et je retombe toujours sur les même conclusions. Ce qui a fait perdre des adeptes à la PAV a été la technicité croissante du sport dans un premier temps (waterstart obligatoire et manoeuvre de jibe difficile). Puis des nouveaux sports de glisse concurrents se sont développés comme le surf, le VTT, le snowboard, l'escalade (oui oui je classe ça dans la glisse). Et l'apparition du kitesurf à partir de 2000 a achevé le déclin. Il y a eu un petit retour quand les fabricants ont relancé la fabrication de planches plus accessibles vers 2005 et l'acceptation d'une pratique freeride. Avant cette époque, si tu n'étais pas radical, tu étais considéré comme "un blaireau". J'ai lu aussi sur ce forum des remarques sur la pratique "tondeuse" il me semble... J''ai d"ailleurs commenté ce message...
Pour en revenir à nos moutons, le prix n'est pas l'explication majeure du déclin de la PAV. Et je ne pense pas qu'une offre de produits plus onéreux ne soit responsable d'un éventuel déclin futur du kite. Tant que la gamme de prix reste large, chacun choisit ce qui lui convient.

Voici mes sources:

Les Echos
Par Sarah CHELLY
Publié le 1 févr. 2013 à 01:01


Le marché des planches à voile est en déclin en France depuis le milieu des années 2000. Les ventes, hors mâts et wishbones, sont passées de 22.840 flotteurs et 45.090 voiles en 1999 à, respectivement, 7.776 et 14.032 en 2011-2012. Entre 2003 et 2004, les ventes ont connu une chute importante.

https://france3-regions.francetvinfo.fr ... trice.html

Qu'est ce qu'est vraiment devenue la génération glisse après le boom (des années 80/90) ? Est-ce que ce sont les mêmes qui sont partis vers le kitesurf?
Il est vrai que depuis 1990, la planche à voile se fait plus rare sur les plans d'eau. En 1984, 500 000 flotteurs furent vendus dans le monde, contre moins de 200 000 en 1991.
Comment expliquer ce déclin radical? Par la concurrence des nombreux sports "outdoor" qui se sont multipliés très vite à la fin des années 80 (surf, VTT, escalade, rafting, snowboard, etc...), mais pas seulement.
De nombreux pratiquants accusent le sport lui-même de s'être coupé de sa base, en devenant technique, sensationnel, voire élitiste. Il faut aller plus haut, plus vite, et plus radicalement.

https://www.letelegramme.fr/histoire/19 ... 011829.php
Contrairement aux autres pays européens, la France connaît à la fin des années 1970 un engouement sans précédent pour la planche à voile ; non pas pour son côté compétition, mais bien pour son côté ludique de sport de plage.
...
La pratique de la planche à voile va cependant s’essouffler au cours des années 1990. D’abord perçue comme un loisir, la discipline sportive va couper l’élite des véliplanchistes de sa base. Paradoxalement, le funboard (littéralement planche d’amusement), une variante du windsurf qui apporte des sensations de glisse et de vitesse tout en permettant des acrobaties, est trop technique pour une bonne partie des pratiquants…
...
En 2000, la marque américaine Naish, qui a acheté une licence aux frères Legaignoux, organise la Naish Wave Party dans le Nord-Finistère, à Santec, sur le spot du Dossen. Sur une mer assez calme, et avec une légère brise, les véliplanchistes font pâle figure face aux adeptes du kitesurf, qui multiplient, pendant quatre jours, les figures et s’envolent littéralement de plusieurs mètres au-dessus de l’océan. De quoi impressionner les 25 000 spectateurs, et les milliers d’autres qui découvrent les photos sur un nouveau support : Internet. À partir de ce moment, de nombreux pratiquants se tourneront vers le surf et kitesurf…

https://hobbiesvicente.com/le-marche-de ... e-a-voile/

En plein essor à la fin des années 80, lemarché de la planche à voile est en déclin.
En effet, ce phénomène est dû à un matériel trop élitiste, trop onéreux ainsi que l’apparition de la concurrence tel que le Kitesurf, sport en plein développement, est venu perturber la pratique.
Depuis 2005 – 2006 la tendance s’inverse, le marché est dynamique.
En effet, on constate une évolution de la pratique de + 5,4 %.
Cette progressionengendre une hausse des ventes des planches à voile :
– flotteurs : + 23 %
– voiles : + 2,9 %
– mâts : + 2,1 %
– wishbones : + 8,9 %
Cette augmentation est dû à l’intérêt du grand public pour les sports dits “freeride”.
De plus, l’apprentissage de la planche à voile devient plus accessible à un grand nombre de personnes grâce au matériel de dernière génération proposé par les fabricants.
Les planches sont plus facile d’accès, elles sont plus légères et plus stables ce qui représente 60 % des ventes.
La pratique devient alors plus simple.
En revanche, les produits très typés comme les planches à vagues, connaissent une forte diminution des ventes avec – 11 % en 2006.

Une bonne synthèse des faits marquants et de l’explication du déclin de la PAV
https://www.superprof.fr/ressources/spo ... histe.html
Kite Inside Cours particuliers et Duos de kitesurf / Kitefoil à Oléron. J'enseigne en boudins Airush et voiles Kitech FRS.

Avatar de l’utilisateur
voodoo13
Messages : 5964
Inscription : sam. 18 août 2012 17:51
Localisation : De St Gilles à Kerhilio...

Re: Aluula, innovation de tissus leger et costaud

Message par voodoo13 » dim. 17 oct. 2021 22:10

Ça fait quoi, 25 fois que ce sujet est abordé ?
Ça me troue le c... qu'il y ait encore des gens qui se tapent du copier-coller pour un sujet largement débattu et documenté depuis plus de 10 ans. (je parle pas pour toi Laurent ;-) )
Bref, au moins on le remet sur le tapis une fois par an, c'est un cas d'école.

Chaque sport évolue et part immanquablement vers plus de technicité.
La PAV est devenu funboard et s'est coupé de sa base. Le vrai souci c'est qu'on a continué vers plus de technicité: plus vite, plus haut, plus gros... Et le matos a été multiplié pour couvrir tout plein de pratiques différentes (slalom, race, freestyle, wave...) du coup c'était à la fois technique, peu compréhensible et cher.
Mais surtout d'autres sports de glisse sont arrivés et ont pris des parts de marché: le kite puis la wing.
Petite aparté: ça n'empêche pas la planche d'être toujours là et de reprendre des adhérents. Faut dire que les fabricants ont compris que plus d'accessibilité et de polyvalence permettaient aux gens de se mettre plus souvent à l'eau.

Mais pourquoi donc que d'autres sports ils ont pris tout le gâteau ?
Parce qu'ils étaient plus simples, plus fun, plus dans l'air du temps mais pas parce qu'ils étaient moins chers.
Peut-être aussi parce que c'était plus facile de vendre du kite à des planchistes ou à des surfers. C'était une évolution facile. Peut-être aussi que le monitorat kite (en dehors de la FFV) était beaucoup plus intéressant financièrement. Les monos de kite gagnaient leur vie qd les monos de PAV/dériveur continuaient de bouffer des pâtes (et continuent toujours).


Sinon côté tarifs, la pérennité d'un sport n'est clairement pas lié au tarif du matos. Quoi que vous fassiez vous allez trouver du matos très correct à un tarif abordable.
Le ski est devenu inabordable pour un smicard, les stations de ski ont-elles pour autant baissé leurs prix ? Ont-elles des soucis de remplissages ? Bah non !
Et c'est idem pour l'équitation, le golf, la bécane...

Donc Alula pourquoi pas mais pas pour moi.
Et qd le kite sera trop cher, bah je ferai du surf ou bodyboard, ça ça ne devrait pas trop augmenter.


PS: total respect à Tom Morey, décédé cette semaine, RIP mister !
Le type qui aura inventé un engin facile, ludique, peu dangereux, hyper sympa à rider et dont on peut en faire toute une vie.
Speed 3 DLX 12m || Religion MKIV 10.5/9/7 || Pansh Genesis 6.5 || Fatal Kite 5.0 || Catch Kite 5'2 || Matata kite 5'2 || Et aussi: surfs, funboard, bodyboard, Sealion, MTBs... et des jumeaux (année modèle 2010).

Répondre